Sam 2 Déc - 9:25
Kaled, toi et ton petit groupe de mercenaire êtes maintenant depuis plusieurs jours sur les traces d'un monstre. En effet, lors de votre séjour en Kaïl, vous avez entendu de source assez sûre qu'un village avait été entièrement massacré par une créature qui n'attaquait que de nuit. Hyljui, le nom de cette petite bourgade, se situe en bordure des plaines du Désert de glaces Rhyanter, un lieu que tu sais dangereux et où il est difficile de survivre sans l'équipement adéquate.

Tu ne sais pas grand chose de la créature, tout ce que tu as pu entendre des rescapés du villages sont des descriptions vagues : Une créature, plus grande qu'un arcaëllien, capable de dévorer ses proies et de broyer leurs os en un coup de crocs ou de griffe. Une forme sombre, qui se déplace rapidement. Il y en a un dans le lot des rescapés, qui parle d'un spectre qui couvre de pustule celui qui le touche. Il t'as d'ailleurs montré son bras pleins de pustules.

On t'as promis une récompense pour cela. Tu as donc décidé d'accepter l'offre et de chasser cette créature hors de ce petit village sans défense.

Une fois arrivé sur les lieux, le village est désert, abandonné. Tu peux constater que les maisons ont été saccagées. Il ne semble, à première vue, ne pas y avoir de présence de la créature. Il fait jour, et le soleil brille dans le ciel, il n'y a que quelques nuages éparses. En fouillant un peu dans le village, tu as retrouvé des corps déchiqueté, presque complètement dévorés, les traces de morsures sont nets, comme si les dents de l'animal pouvait percer dans de l'acier.
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 832

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Je suis le Maître !
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Déc - 13:45
Cela faisait plusieurs jours que nous étions en chasse d’une créature qui appréciait la chasse nocturne. Nous avions obtenu grâce aux survivants des attaques, des informations plus ou moins hasardeuses qui, pour la plupart, n’avait aucun sens. Je pris soin de noter le moindre détail, la créature était donc plus grande qu’un arcaëllien, elle était sombre, rapide, puissante mais un détail m’indiqua qu’il s’agissait d’une créature de l’armée d’Özan mais mon carnet ne possédait aucun détail sur les servant du dieu banni, donc nous étions bien dans l’embarras.

- Nous ne sommes pas avancés, nous avons une description assez vague de la cible, se plaignait Julius.

Il avait raison, nous n’avions aucune idée de son mode opératoire et ni la méthode de sélection des villages cibles mais il y en avait au moins trois qui pouvaient être une cible potentiel. Nous primes le choix de nous séparer, le reste de la troupe n’était pas d’accord avec ça mais nous pouvions ainsi, défendre les trois villages d’un coup sans essuyer trop de perte. Je pris la direction d’Hyljui, la dernière bourgade à avoir été attaquée.

Une fois sur place, je pu constater que le village était désert mais après quelque minutes de recherche, les premiers corps firent surface, ils étaient dans un été lamentable, à moitié dévoré pour la plupart mais celui qui m’intriguait, était celui d’un milicien dont l’armure paressait solide fût complétement massacrer. La créature était donc incroyablement puissante.

- Elle n’est pas la … mais elle reviendra.

Il faisait jour donc je ne pouvais rien faire de particulier mais j’allais accueillir cette saloperie comme il se doit. Profitant de la lumière du soleil, j’installais différents pièges pour la chasse aux gros gibiers pour avoir une chance de le capturer. Cela me prit une bonne partie de la journée et le froid commençait à être difficile à supporter. Rassemblement des roches et du bois sec, j’allumais un feu ou plutôt un brasier pour me tenir chaud.

- La nuit commence à s’installer, je vais l’attirer.

J’avais pris soin d’empiler les cadavres dans un coin en les recouvrant de tissu et de bois sec. L’embrasant d’une torche, les corps prirent feu immédiatement et l’odeur de la viande cuisant vint masquer l’atmosphère. Toutes les conditions pour attirer notre « ami » était rempli mais je ne voulais pas être pris de court, je pris soin de polir et nettoyer mes armes et mon armure. Il ne fallait plus qu’attendre.
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : 2
Identité : Mon histoire

Expérience : 57

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Déc - 10:08
Kaled, la nuit commence à tomber sur le petit village où tu te trouve avec ton petit groupe de mercenaire. Tu n’entends que le vent souffler doucement et le crépitement du bûcher funéraire que tu as allumé. L’odeur est forte, même toi tu as du mal à la supporter.

Alors que vous attendez tous que la nuit se lève et que le monstre apparaisse, tu remarques quelque chose qui aurait dû te sauter aux yeux dès le départ. Au centre du petit village, là où vous avez dressé ce bûcher, tu prends conscience de la présence d’un temple. Tu te rends compte que cela est étrange. Habituellement, les petits villages comme celui-ci se contentent de petits autels dédiés aux dieux, ou d’icônes, mais là, vous avez près de vous un temple, fait de pierre, pas de bois, non, de pierre. D’après les plantes grimpantes sculptées dans la roche des piliers qui soutiennent le temple et les nuages gravés sur le ponton, tu devines, assez facilement, qu’il s’agit d’un temple dédié à Gadvaoi dieu des saisons et de la météorologie. Plus étrange encore, il y a, gravé sur la double porte d’entrée, un flocon de neige. Ce temple a l’air ancien et bien trop important pour une si petite ville.

Kaled, la nuit et définitivement tombée, tout comme le vent qui ne semble plus souffler. Au fur et à mesure des minutes, tu vois la brume se lever. Des ombres commencent à se dessiner derrière les rideaux que forme le brouillard ambiant. Tes arcaëlliens et toi n’entendaient rien, pas même le bruit d’une griffe posée au sol, pourtant vous sentez non pas sa présence… mais leur présence.

Soudain, surgit de la brume une bête hideuse, repoussante, toute noire, avec des griffes monstrueuses et des crocs démesurés. Il a l’aspect d’un chien ou d’un gorille repoussant sorti tout droit de l’enfer d’Özan. Tu ne saurais comment qualifier cette chose qui n’a rien de naturel. Alors que la créature vous bondit dessus, l’un de tes hommes se défendit d’un coup d’épée. À sa grande surprise, la créature se volatilisa dans un nuage de fumée qui passa au travers du mercenaire qui se mit à hurler de douleur. Des pustules apparaissent sur son bras et son visage tandis que le nuage de fumée se matérialise à nouveau en cette créature hideuse.

La bête ne semble pas intéressée par votre bûcher, tu remarques même quelque chose, elle évite la lumière du feu. Elle s’en éloigne le plus possible. Tu entends des grognements autour de toi… elle n’est peut-être pas seule.

Que vas-tu faire Kaled ?
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 832

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Je suis le Maître !
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Déc - 20:41
Le temps que la nuit tombe, mes compagnons avaient pris le temps de me rejoindre, ils étaient exténués d’avoir marchés aussi longtemps, les râles de certains ce fit entendre. Ce n’était pas étonnant, j’avais, moi aussi, était aussi irrité si j’aurais dû marcher aussi longtemps.

- Mais qu’est-ce que ça pue !!! T’es sérieux ? Tu fais brûler quoi !?!
- Les cadavres des citoyens.

Réponse simple qui calma la mauvaise humeur pour laisser la place à l’embarra. C’était amusant à voir. Mes compagnons s’étaient installés pour se reposer tandis que je repris un peu mon exploration. Ce qui m’étonna le plus, c’était le temple majestueux qui était planté au milieu du village. Comment j’ai fait pour ne pas le voir avant ? Puis, pourquoi il y a un temple aussi gros dans un si petit village ? Je m’approchais de celui-ci pour le regarder de celui-ci. Il était à l’honneur de notre ami Gadvaoi, il devait s’agir d’un temple pour l’hiver à cause du symbole du flocon de neige sur la porte d’entrée. J’essayais de la tirer et de la pousser, mais la porte ne bougea pas d’un pouce.

- Je ne comprends pas … qu’est-ce que ça signifie ?


Sans avoir prêté attention à l’heure, la nuit était déjà tombée mais, il y avait quelque chose de malsain, quelqu’un ou plutôt quelque chose nous observait. Il était là, mais il n’était pas seul, ils étaient beaucoup trop nombreux pour un simple groupe comme le nôtre. Je devais réagir avant l’attaque, mais trop tard. Avant d’avoir la possibilité de les prévenir, une des créatures surgit de la brume est attaqua un des mercenaires qui se défendit comme il peut, mais fini blessé quand même. Enfin, il n’était pas réellement blessé mais la créature avait laissée sur son bras et son visage, des pustules ignobles.

- Rassemblez-vous ! Protégez-vous ! Restez près du feu !


Je l’avais remarqué pendant la petite escarmouche, mais les monstres évitaient la lumière. Ça pouvait servir de protection. Dégainant deux de mes épées, des grognements retentirent et je compris assez vite que j’étais encerclé, mais comment pourrais-je lutter contre eux ? Le seul indice que j’ai, c’est qu’ils n’aiment pas la lumière. Une minute, ce sont des créatures vivantes non ? Avec des organes vitaux et tout le reste ? Je vais donc appliquer la méthode habituelle, séparer la tête du corps, mais comment ? Si je m’approche trop, elles s’évaporent et inflige leur maladie purulente. Donc hors de question de les toucher. La lumière du feu m’apporte une petite protection, mais je ne peux pas me défendre si je m’éloigne de celui-ci. Je vais devoir attaquer tout en restant assez proche de la lumière.

- Je suis dans une impasse …

Pointant une de mes épées dans une direction d’où venaient les grognements en signe de provocation, j’étais prêt à affronter les créatures pour sauver mes amis et les autres villages qui risque d’être pris pour cible après cette nuit qui va être longue.

Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : 2
Identité : Mon histoire

Expérience : 57

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Lorcq
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Déc - 16:20
Tes mercenaires et toi, Kaled, vous attendez près du feu, une occasion que les bêtes s'approchent pour les pourfendre. Elles ne sont cependant pas décidées à se montrer à la lumière. Vous les entendez roder autour de vous. Vous espérez qu'il y aura assez de feu pour tenir toute la nuit.

Kaled, alors que tu pointes ton épée en avant, tu commences à t'éloigner tout doucement du feu pour appâter l'une des créatures. Tu la vois apparaître soudainement dans la brume et elle se jette sur toi comme un animal enragé. Tu pivotes sur toi même avec dextérité pour éviter l'assaut et lui trancher un bout de pattes. Elle se met à hurler avant de se transformer en fumée noirâtre. Heureusement, tu t'attendais déjà à cela et tu as eu le réflexe de bondir sur le côté pour éviter de te retrouver plein de pustules. Tu es à nouveau dans le halo de lumière du feu, ton épée en main. Le coup que tu as donné l'a sacrément endommagée, la peau de la créature était coriace.

Lorsque tu vois réapparaître la créature, tu constates que sa patte commence tout doucement à se régénérer avant qu'elle ne glisse à nouveau dans les ténèbres de la nuit. Les heures s'écoulent et le feu commencent à progressivement diminuer, tu entends les créatures se rapprocher de plus en plus. Un de tes acolytes a même allumé une torche pour s'assurer qu'un des monstres n'allaient pas s'attaquer à lui.

Kaled, il y a autre chose, quelque chose qui attire subitement ton attention : l'entrée du temple semble soudainement éclairée par quelque chose. Tu lèves les yeux ciel et aperçoit la lune percer à travers les nuages et illuminer la porte du temple. Le flocon qui y est gravé semble luire et émaner une étrange lueur légèrement bleuâtre.
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 832

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Je suis le Maître !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Kaïl :: Ouest :: Désert de glaces Ryhanter-