L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

j o a n || ordre et chaos

 :: Registres :: Citoyens du Monde :: Recensés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 24 Sep - 16:28


Fiche de Présentation



Informations

☩ Prénom : Joan.
☩ Nom : Riverlord.
☩ Âge : 44 ans.
☩ Sexe : Masculin.
☩ Groupe : Hayert'Väal.
☩ Orientation Sexuelle : Asexuel.
☩ Métier : Jouet d'Ozan, exécuteur.
☩ Race : Demi Dieu, fils de Thäa et d'une humaine.
☩ Armes : Deux épées à une main.



Caractère
De ce que savent les gens au sujet de Joan était qu'il était quelqu'un de serviable, fidèle et toujours dévoué. Souriant et droit, il ne connaissait pas le concept qu'est "Mal". Il faisait tout pour que ce soit juste. Fils de Thäa, priant son père comme tout bon citoyen, Joan était un homme droit et bon.

Il aimait la vie, les gens, il souhaitait en profiter un maximum. Il avait vu la mort tant de fois, il se battait pour défendre sa vie et celle de ses proches. Pourtant, Joan possède un gros défaut, un défaut qui lui a coûté la vie. Il est orgueilleux, il a cru être immortel, il a cru pouvoir être surpuissant.

Sous-estimant ses ennemis, il se pensait de toute-puissance de part son lien avec Thäa, il a obtenu la déchéance, perdant tout, considéré comme mort, il a fini entre les mains de son pire ennemi. Maintenant, il est l'ombre de lui-même, un guerrier silencieux, un guerrier perdu, manipulé par de sombres désires.

Oubliant comment sourire, Joan se contente de fredonner dans le plus grand des silences cette chanson.

Physique
Autrefois, Joan ressemblait à un être humain tout-fait normal. Assez fin, mettant en avant ses muscles, ni trop grand, ni trop petit, ni trop maigre, mais assez pour qu'on ne le prenne pas pour une montagne, il était banal, dans la moyenne. Pourtant, il y avait quelque chose qui faisait qu'il était spécial.

Ce n'était pas ses cheveux bruns ou ses yeux marron, pas non plus les traits de ses visages. Ce n'était pas non plus son armure, mélange de cuir et de plaques métalliques qui lui permettaient de jouer le guerrier danseur de lames. Non, c'était autre chose.

Cette chose, c'était le symbole de Thäa, la main purificatrice, celle qui libère du chaos et impose l'ordre. Son don, qui se voyait par une agréable lumière apaisante. Pourtant, cette main divine, il ne l'a plus.

Sa main gauche qui, autrefois, faisait régner l'ordre a muté, changé, devenue plus griffue, plus charnue. La magie divine qui en sort est corrompue, inversée. Marqué par la torture, Joan possède diverses cicatrices. Son œil gauche quant à lui à même changé de teinte, muté, il est devenu vide de toutes couleurs, s'illuminant quand il utilise son don.



Histoire
La souffrance te déchirait, la faim mêlée à l'épuisement ne t'aidaient pas à lutter. Tu la sentais, cette présence au fond de toi. Tu l'entendais, elle te disait de céder, de te laisser faire. Mais tu luttais, encore et encore, au plus profond de toi, tu tentais de la virer de ton corps.

Ton sang bouillait, tu luttais encore. Les yeux clos, tu sentais la douleur t'envahir encore et encore. Tu savais que crier était inutile, de toutes manières seuls ceux qui t'entendront ne riront que plus de ton état. Guidé par ton corps, tu cédais cependant à pousser ton agonie.

Allongé dans cette pièce froide, sans fenêtres, sans lumière, plongé dans une obscurité suffocante. Et la voix continuait et la voix recommençait. Tu voulais la faire taire, mais tu ne savais pas comment.

Un bruit retentis et tu vis cette silhouette s'approcher de toi. Tes blessures s'écoulaient sur la roche froide. Tes mains, enchaînées, te forçaient à ne pas pouvoir bouger. Allongé au centre du dessin sur la roche, le dessin appelant le vide et le chaos, tu luttais encore et encore, tu te refusais de céder, levant les yeux vers l'homme qui te surplombait, te regardais en silence, en souriant.

« Cette chanson que tu as entendu quelque part, t'en rappelles-tu ? »

Cet homme, cet adorateur d'Ozan, te demandas alors qu'il te regardât. Mais tu ne comprenais pas, était-ce réellement ce qu'il avait dit ? Alors que tu étais là, enchaîné et agonisant au sol. Tenant dans ses bras une coupe remplit d'un liquide nauséabond, qu'il plaça au-dessus de toi.

« Après ça, tu renaîtras, aujourd'hui est ta renaissance. »

Alors qu'il se penchait vers toi, touchant de ses bras brûlés la chose que tu étais, il versa le contenu de la coupe dans ta bouche. Tu tentais de fermer cette bouche, remuer la tête, mais tu sentis leurs mains froides t'attraper, te bloquer, te forcer. Dans l'obscurité de la pièce, tu ne voyais que cette lumière, cette fine flamme qui vous éclairait. En la regardant, tu te souviens : oui, ce fut autrefois cette chanson !

Jadis, tu étais un noble, jadis, tu étais respecté. Guerrier pour le Prince, ta loyauté, ta fidélité n'avait pas de précédents. Et pourtant... Tu fredonnais un air dans ta tête, pour oublier ta douleur. Durant une nuit de pleine lune l'expérience commence. Si l'ère change, alors la chanson change également... Lulila lulila lalulila lila lala la la...

La douleur te parvenait, tu avais beau fredonner dans ton coin, elle ne cessait, tu étais soumis à elle. Ils finirent par te laisser, agonisant au sol, luttant de nouveau avec une douleur supplémentaire et cette voix qui ne fut que plus pesante. La faim, la douleur, la fatigue, tu n'avais plus la force de lutter, plus la force d'exister. Tu laissais tes yeux s'éteindre, tu laissais cette ombre dévorer jusqu'à la moindre parcelle de ton âme.

Alors que tu voyais le noir, le vide, le chaos te dévorer, des derniers souvenirs vinrent. Quand est-ce que cela, c'était produit, comment cela avait pu se produire. Tu n'aurais pas dû faire l'idiot. Si ton père avait insisté pour que tu sois toujours accompagné, à cause de ton ascendance divine, ce n'était pas pour rien.

Car oui, ton père n'était que l'homme qui t'avait élevé avec ta mère, puisque celle-ci a acceptée que Thäa l'enfante, puisqu'elle t'a aimé, avec ton père, toi, enfant des dieux. Tu te pensais invincible, surtout face à eux, aux adorateurs du Chaos. Tu étais si puissant, capable de briser leur corruption, capable de redonner l'ordre et la vie au monde qu'ils tentent de créer.

Alors, comment ? Pourquoi es-tu incapable de te soigner, de te libérer de cette corruption qui ronge tes os ? Ricanant, la voix qui t'harcelait, la présence en toi, se moquait de ta faiblesse. Tu as perdu, tu as échoué, tu es à moi, je vais faire de toi le plus beau des jouets. Pouffait-elle encore. Joignons ensemble deux, afin qu'ils ne deviennent qu'un. Ils ne pourront jamais redevenir deux.

Alors que l'obscurité prit plus, tu te souviens : te baladant seul, te pensant immortel, tu as été attaqué par ce groupe. Te pensant seul, tu ne vis pas ceux qui s'étaient cachés, combattant avec fierté deux des leurs, quand une lame traversa ton ventre, passant par ton dos.

Tombant à leur merci, tu avais fait preuve d'imprudence et voilà où tu étais maintenant. Durant une nuit de nouvelle lune l'expérience continue. Si mon corps change mon but change aussi... Lulila lulila lalulila lila lala la la...

Et il ne restait plus rien, un simple serviteur. Tu n'entendais plus la voix de ton père, de toutes manières, tu ne cherchais plus à le prier. Ton pouvoir, il s'était même changé, plutôt que faire régner l'ordre, tu causais le chaos. Tes idéaux, n'étaient plus les tiens.

Pourtant, il y a bien une chose que tu pouvais affirmer. Cette mélodie, cette chanson que tu entendais, cette chanson dont tu ne savais plus qui te l'avais apprise, tu ne pouvais pas l'oublier, au fin fond de toi, elle résonnait encore, malgré la présence du dieu malfaisant, la chanson résonne encore.

Lulila Lulila c'est la chanson retentissante,
Une chanson qui colore avec désespoir le temps.

La lune brille magnifiquement dans le ciel de cette nuit.


De l'épée fleurit une magnifique fleur violette
Et de la prolifération des semences, un verre de cristal rouge.

Quand elle a été polie dans la nuit de la pleine lune,
La pierre est devenue quatre miroirs dorés
Brillants de mille feux avec une petite bouteille de verre.


Des ciseaux violets ont étés injustement plongés
Dans la source, tristement de couleur sang,
La couleur du sang qui été recherchée.

La poupée vert se déplaçant dans le vent invisible,
Ramasse la saleté incolore avec une cuillère bleue.


Tout était en ces lieux, présents à l'époque.

Enfin ils retournent, retournent dans la forêt,
Avec une quantité de colère incontrôlable.





Derrière l'écran
Prénom ou pseudo sur le web : Skullitide
Âge : 22 ans
Comment as-tu connu le forum et qu'en penses-tu ? : DC de Thaielsen.
Des points à améliorer sur ADM ? : /
Aimes-tu les licornes ? : Oui.

Un petit mot ? : Lulila Lulila ♪ Pour ceux qui se demandent, la musique originale, qui est japonaise, vient de là : www
Parrain/Marraine : Moi-même ?

Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : 1/1
Identité : [url=LIENFICHE]Mon histoire[/url][url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url][url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 35
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 17:28
Bonsoir et bienvenue,

Une histoire prenante et bien écrite. Up ta fiche une fois celle-ci finie =)
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 187

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 4


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Sep - 21:57
Merci, fiche terminée. =)
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : 1/1
Identité : [url=LIENFICHE]Mon histoire[/url][url=LIENFICHE]Fluide ou Compétences[/url][url=LIENFICHE]Journal[/url]
Expérience : 35
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Hier à 10:12
Bonjour, Bienvenue =)

Une fiche intéressante et prenante. Elle est, dans l'ensemble, bien écrite (parfois il manque des mots). Je te donne 30 XP pour ton fluide.
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 752

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Registres :: Citoyens du Monde :: Recensés-