L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

Dorian, ménestrel informé

 :: Registres :: Citoyens du Monde :: Morts au combat Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 18 Aoû - 17:49


Fiche de Présentation



Informations
☩ Prénom : Dorian
☩ Nom : Godrick
☩ Âge : 27 ans
☩ Sexe : Masculin
☩ Groupe :  Hayert'Väal
☩ Orientation Sexuelle : Bisexuel
☩ Métier : Ménestrel
☩ Race : Humain
☩ Arme(s) : Lasso, épée courte, arbalète de poing.



Caractère
Dorian est un homme. De ce fait il a tendance à se considérer comme un être « inférieur », les autres races étant plus fortes ou plus habiles, plus intelligentes ou plus rapide… mais une chose est perçue chez les hommes que Dorian a remarqué, hormis leur instabilité et leur caractère, une vertu dont peu de race peuvent se vanter : la détermination. De ce fait Dorian est néanmoins persuadé que les hommes ont un rôle à jouer qu’ils ne savent pas encore eux-mêmes.
Quoi qu’il en soit, Dorian est quelqu’un de très juste. Il ne se contente pas de suivre une idéologie ou un clan mais se fie simplement à sa logique, et se dit qu’il ne faut pas être plus intelligent que les autres pour le comprendre : le monde est injuste. Chaque population, chaque race s'entre-tue pour dominer les autres, y compris la sienne. Que ce soit la Principauté, le Royaume ou même les démocrates Lykosims, chacun désire intérieurement dominer les autres, plus particulièrement ceux qui se trouvent à leur tête, et feront tout, absolument tout pour parvenir à leur fins... Malgré tout la vie lui apprendra que le mal existe partout, et qu'il est futile de vouloir changer le monde pour le parfaire, on ne peux que tenter de le rendre meilleur. De ce fait, Dorian créa le guilde des "Pisses-Culottes", une organisation jugée comme criminelle qui commence à prendre de l'ampleur petit à petit et tente de faire régner plus de justice et d'égalité, quitte à commettre des vols (notamment chez les riches) et des meurtres (seulement de meurtriers)

Un esprit sage ne condamnera jamais quelqu'un pour avoir usé d'un moyen hors des règles ordinaires pour régler un incident. Ce qui est à désirer, c'est que si le fait l'accuse, le résultat l'excuse ; si le résultat est bon, il est acquitté.

Sinon à propos de Dorian, eh bien c’est un jeune homme de nature calme et réfléchie, méthodique, très charmeur et doté de beaucoup d’élégance, notamment dans ses faits et gestes ; sa langue ainsi que son intelligence sont pour lui des armes plus mortelles encore que le tranchant de la lame la plus affutée. Il utilise en effet ses mots et sa beauté pour parvenir à ses fins, même si cela implique de jouer avec les sentiments d’autrui bien qu’il s’efforce de faire le moins de mal aux gens, parfois en vain.
Côté amour, Dorian est bisexuel, pratiquant l’amour à la fois avec les hommes que les femmes, parfois les deux en même temps, sans que cela ne le choque, l’amour étant selon lui universel ; Dorian déteste néanmoins les relations durables mais n’est jamais réellement tombé amoureux, et redoute le jour où cela lui arrivera…

Physique


"Un jour, l'Amour demanda à l'Amitié, quelque peu décontenancé :
-Dis ? Pourquoi existes-tu ?
L'Amitié, surpris, lui répondit,
-Pour sécher les larmes que tu répands"

Dorian est un jeune homme typique pour son âge, une taille de 1m77 pour 62 kg, excepté le fait qu’il soit doué d’une éblouissante beauté dont il est très fier : de jolis yeux bleus et clairs surmontés de longs et fins cils, des cheveux blonds coiffés mi-longs ou en queue de cheval, des trais finement tracés sur son visage, un regard charmeur, un sourire enjôleur, une barbe taillée avec précision… Bien que pas plus costaud que la moyenne, Dorian ne négligerai ses entraînements pour rien au monde et fait attention à ses mœurs et son alimentation.
Étant barde, on l’aperçoit souvent une lyre attachée sur son dos lorsqu’il se pavane en ville ou doté d’une flûte dépassant de son ceinturon notamment lorsqu’il part en mission. Durant ces dernières, il est équipé d’une petite arbalète chargée sur sa cuisse gauche, pouvant parfois faire tourner à son avantage les situations les plus périlleuses ainsi que d’une lame courte dans un fourreau à la verticale dans le haut de son dos. Malgré tout son arme favorite reste le lasso, chose peu commune, ce qui explique le fait qu’il porte souvent une sacoche sur son flanc, en réalité remplie de cordes qu’il noue en nœuds coulants, inutile en matière de combat mais redoutable pour désarmer, ou même effrayer. Malgré un tel arsenal qu'il essaye d'utiliser le moins souvent, Dorian se débrouille très bien en matière de combat à mains nues… Mais sa découverte de Näzver va lui faire changer son style de combat : il n'utilise presque plus ses lasso et manie surtout sa lame courte, accrochée à sa ceinture. Näzver quand à elle est fixée sur son dos et emmitouflée dans un drap de satin attaché par une ficelle. Il s’efforce de ne jamais l'utiliser mais lorsque cela est inévitable, il la manie surtout comme une lance en la faisant tournoyer.
Préférant la dextérité  à la force, le ménestrel est souvent vêtu d’un pantalon de toile moulant ainsi que d’une armure de cuir équipée de fines tiges d’acier, idéales pour bloquer le tranchant des poignards et autres rapières, mais inefficaces contre les épées longues ou les haches, tout en gardant une parfaite mobilité et de l’équilibre.



Histoire

Le poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archet ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

L’histoire de Dorian est assez triste dans ses débuts, aussi vais-je faire court pour décrire son enfance. Ne se remémorant pas sa naissance ni même des moments passé avec ses parents, je commencerai à partir de 6 ans, faute de connaissances...
Dorian eu une enfance difficile, vivant au jour le jour dans les recoins et les lois de la rue, suivant le système de « rats d’égouts », plusieurs clans d’enfants de rue dotés un « chef de clan », à savoir un enfants plus âgé et plus fort à qui il faut payer une taxe journalière clan en échange de sa protection, protection indispensable de la part d’un chef sous peine de se faire dépouiller voire tué par d’autres. Les adultes pensent que c’est un jeu mais ce n’est absolument pas la réalité, c’est une jungle dans les rues étroites et sinueuses, touchées par la pauvreté, la solitude et le combat contre la famine. Famine que Dorian parvint à surmonter sans trop de peine, jouant sur son intelligence et sa beauté auprès des boulangères qui, éblouies par ses yeux éblouissants et ses cheveux blond malgré la crasse, ne purent résister à lui donner une miche de pain et un peu d’eau.
Sa vie de « rats » dura jusqu’à ses 15 ans, où il fut pris sous la tutelle (par hasard ?) de mestres. Il apprit à lire et à écrire dans un premier temps puis la littérature, la poésie, le chant et la musique dans un second, décidant ainsi d'en faire son métier quand il le pourra, tant il fut comblé par la beauté de ces si merveilleuses choses, malheureusement trop peu employées par les gens actuellement...
Après 3 années inoubliables passées auprès des érudits, Dorian dû faire son service militaire, chose qu’il aurait bien ménagé, mais qu’il ne regretta absolument pas ! Il apprit l’art de la guerre et de la camaraderie, restant 6 ans dans l’armée impériale avant de commencer sa vie de ménestrel, à 24 ans donc, jouant, composant, chantant dans maintes tavernes, ce permettant de subvenir à ses besoins, négociant ballades et chansons contre une assiette de lard, et passant la nuit avec le tavernier ou une serveuse selon ces envies pour une chambre gratuite…
Et sa vie en tant qu'homme du peuple lambda lui fit comprendre à quel point le monde dans lequel il vit est pourri. Pourri par la violence, la haine, le désir, le viol, le meurtre, le vol, l'absence d'amour ou d'amitié... C'est de part cette vision du monde qu'il s'interrogea sur le chaos... Si les Dieux existent, comment peuvent-ils laisser le monde sombrer ainsi dans la décrépitude ? Sûrement doivent-ils bien rire là-haut... Peut-être que sans les Dieux, les Hommes ne seraient devenu ainsi...
De ce fait, Dorian se mit à vénérer Özan, le Dieu du Chaos, voulant rendre ce monde meilleur en le changeant, quitte à semer le chaos, rien ne pourrait être pire qu'aujourd'hui...Aussi il ne faut pas avoir peur du changement, changement redouté de tous, habitué à cette merde...
Il s'exila loin, en compagnie de cultistes adorateurs d'Özan, il découvrit et étudia son fluide, Mez ou le feu, fluide le plus commun parmi les hommes, le plus destructeur mais aussi le plus dangereux, dû à son instabilité.
Il y resta 2 ans, et décida de partir, n'ayant plus rien à apprendre d'eux, et partit en quête des armes crées par Özan, propageant au passage la foi du chaos chez le plus de gens possible, en les convertissant parfois...
Dorian a aujourd'hui 27, il vit dans un petit village nommé Ytuilë, village calme mais depuis peu gangréné par un groupe de bandits auxquels Dorian aimerait bien régler quelque comptes, situé à l'ouest du continent de Mar'Baal, continent emblématique de la neutralité, connu pour ses richesses naturelles. C'est aussi là que se trouve la plus grosse concentration d'Hayert'Väal, Dorian y est donc a son aise, mais pas assez ....
Après avoir découvert la véritable nature des adorateurs d'Ozän (cf ici), Dorian partit en quête d'une des huits armes maudites du dieu sombre du chaos avant de partir en direction de Saber'Thankal en tant que citoyen du Royaume dans le but de créer une guilde pour y faire régner une loi plus stricte et plus juste que celle qui y est actuelle mais aussi combattre la pauvreté et la famine, quitte à se faire traiter de criminel.

© By A-Lice sur Never-Utopia
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Aoû - 18:40
M'évaluez pas tout de suiiiiiite !!!! Je préviens quand j'ai fini !!!
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Aoû - 22:58
Et voilààà ! Bon je vais pas m'évaluer moi-même hein ^^
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Aoû - 13:28
Alors, alors, alors... Cher ménestrel j'espère que tu conteras mille et une légende sur nos terres, mais pas maintenant malheureusement.

Je vais être assez direct, il y a simplement une incohérence d'à peu près 200 ans dans ton histoire. Bawi, le règne de Morloc c'est terminé en même temps que le combat de la résistance il y a environ 200 ans ce qui a permis la naissance des 3 états. Donc je vais te demander de refaire ton histoire, au moins au niveau de la chronologie.

Pour ce qui est du reste la lecture est agréable, le personnage un peu banal mais plein de possibilité que tu arriveras (j'en suis sur) à exploiter pendant le rp.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Aoû - 19:55
Pas de soucis ! Je vous préviens dès que j'ai fini Wink
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Aoû - 1:13
Bonsoir cher Dorian, as-tu finit ta fiche ? Si oui, je pourrais (ou une autre personne du Staff) l'évaluer, merci ^^

Le Staff
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Aoû - 19:58
Et voilàà !
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Aoû - 20:40
Et bien, je suis content de voir que tu as habillement réussi à modifier ton histoire.

Si je devais redire quelque chose ce serait un simple conseil, fait attention à ne pas parler "d'empire" ou "d'armée impériale" car un tel régime n'existe pas. Malgré tout ton personnage est intéressant et j'ai hâte de voir comment tu arrivera à concilier ta "justice" avec les dogme destructeur des adorateurs d'Özan.

Tu es donc validé et reçoit 25 points d'expérience, tu peux aller remplir ta fiche de fluide afin d'user de la magie ainsi que ton journal.

Profite de ton voyage sur nos terres Dorian Godrick
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 727

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Registres :: Citoyens du Monde :: Morts au combat-