L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

Sam 10 Juin - 14:21
J'entendis l'appel de Sëya et me retournai alors à ses mots, rapidement, pour faire face à un adversaire dont je ne connaissais encore rien. Je parais alors avec un bouclier de glace que je fis apparaître dans le même temps. Il se brisa sur le coup, n'ayant pas eu le temps d'être complet. Je devais sans doute délirer à ce moment là, car l'ennemi qui se trouvait face à moi n'était autre que Hùlickz.

- Mais qu'est-ce que... Hù... Hùlickz ? Mais...

Il continua d'attaquer avec férocité, enchaînant les coups de lance. Je parais tant bien que mal, avant de prendre mon envol. Hùlickz me poursuivit dans les airs et nous entamâmes un combat aérien vertigineux. Tantôt prenant le dessus, tantôt me faisant surpasser, je faisais tout pour me débarrasser de lui mais le doute continuais de me ronger. Comment pouvait-il être encore en vie ? Et pourquoi m'attaquait-il ?

- Hùlickz ! C'est moi ! Arrêtes ça ! Nous sommes du même côté ! Qu'est-ce qui te prend ?

Il ne répondit pas à mes paroles, comme s'il ne m'entendait pas, comme s'il n'en avait rien à faire. Je me retrouvais au pied du mur, littéralement, tandis que le xen m'acculait dans un recoin sombre.

- Hùlickz ! Hùlickz ne fais pas ça ! Je ne sais pas ce qui t'arrive mais... Ne fais pas ça !!!

Hùlickz brandit sa lance et l'envoya vers mon ventre, mais son geste fut stoppé net par un immense rocher qui vint l'écraser contre une paroi rocheuse.

- Noooooooooooon !!! hurlais-je alors.

Je vis Scathach arriver à mon secours et compris immédiatement ce qui s'était passé. Je me précipitais alors vers elle, et commença à lui hurler dessus.

- Qu'est-ce que tu as fait ????
- Je t'ai sauvé la vie, Morianne !
- Tu l'as tué !!!
- Il allait te tuer !
- C'était Hùlickz !
- Non... Non, je crois que ce n'était pas lui...

Elle pointa du doigt le rocher vers lequel je me tournai ; il se mit à bouger et roula sur le côté, nous laissant voir avec horreur un être à tête de chauve-souris. Son corps en pris également la forme petit à petit et un frisson de terreur me parcouru l'échine.

- C'est pas vrai... Un Hatza ! Espèce de...

J'empoignai mon arc et encochai une flèche avant de lui tirer dessus. La créature hurla de douleur mais ne succomba pas. J'avais raté son cœur de quelques centimètres, à peine. J'encochai une nouvelle flèche et tirais à nouveau.

- Je m'en occupe ! Vas aider les autres ! hurlais-je à Scathach.
- Hors de question ! Je ne te laisserai pas affronter cette créature toute seule !

Je grimaçai alors de fureur, retenant ma colère. Il fallait que je lui laisse une chance, pour une fois je devais ne pas la contredire.

- Alors je te laisse t'en occuper ! Je vais aller aider Sëya !
- Vas, ma fille ! Je m'en charge !

Je tirais une nouvelle flèche vers la bête qui nous chargeait. Cela la ralentit dans son élan et me laissa assez de temps pour fuir. Je partis donc à l'assaut, avertir mes alliés que nous aurions peut-être à faire à des hatzas et aider Sëya surtout. Je la vis arriver vers moi, visiblement soulagée. Elle s'approcha de moi en me tendant les bras.

- Ouf... Tu es là mon amour ! Je te cherchais ! Vite ! Il faut retrouver les autres ! Viens ! Suis-moi !
- Je ne crois pas, non... répondis-je froidement.
- Mais qu'est-ce qui te prend ?

Je fis apparaître un pic de glace et le plantai dans la poitrine de la Sëya face à moi. Elle me regarda avec horreur tandis que son visage reprenait sa forme originelle, celle d'un hatza.

- Il va falloir faire mieux que ça pour l'imiter ! Je suis reliée à elle... Vous ne m'aurez pas comme ça !

Je retirai le pique de glace de son cœur et laissa la créature tomber au sol dans un râle d'agonie. Sans me retourner vers elle, je continuais mon chemin, le regard plein de colère et de détermination.
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 556

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Dën, Äan
Groupes: Neutre
Race: Mzékils
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 5


Je suis un mal... mais un mal nécessaire.

Le pendentif des âmes sœurs :


Pouvoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Juin - 14:46
C’était de la folie ici-bas. Je ne distinguais plus les alliés des ennemis. Mes animaux se déchaînaient sur les adorateurs d’Özan. Avait-il une odeur particulière ? Je haussais les épaules. Une main se posa sur mon épaule droite. Je me retournais vivement et fis face à Morianne. Pourquoi ne l’avais-je pas sentie venir ? Le collier aurais dû me faire réagir à sa présence.

Viens avec moi, j’ai une solution pour les éliminer !

Dubitative, j’observais Morianne. Je sentais sa présence mais plus loin. Mon regard croisa le sien et je sus que la Morianne face à moi était fausse. Les seuls êtres capables d’imiter les arcaëlliens étaient les hatzas. Je donnais un coup d’épée vers la tête de la fausse Morianne et cautérisais la plaie.

Laissant là le corps de la créature, je partie en quête de Morianne lui faisant part de ma mésaventure. Mes animaux m’encadraient marchant à mon rythme. Ils me défendaient crocs et griffes sortis.

Une xen se rua sur moi armes en avant. Je pestais et fis un pas de côté afin de l’esquiver. Elle se heurta au bsurt qui lui arracha la tête d’un coup de crocs. J’envoyais un message à Morianne pour lui dire que je la cherchais.
Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez
Groupes: Principauté
Race: Demi-Déesse fille de Thaä et d'un mzékils.
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6



Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Juin - 16:47
J'avançais à présent dans le carnage de la bataille, mais plus j'avançais, plus je commençais à douter. Où étaient mes alliés ? Où étaient mes ennemis ? Comment savoir si ceux que je pensais être mes amis étaient en réalité des hatzas ? Il n'y avait presque aucun moyen de les différencier, sauf en les questionnant sur leur identité, ce qui n'était pas chose aisée en plein combat. Je ne pouvais plus compter que sur Sëya, et quelques rares alliés qui étaient bien trop puissants pour que leurs pouvoirs soient imités par de simples créatures.

C'est à ce moment là que je reçus le message mental de Sëya qui m'indiquait avoir rencontré un hatza. Je lui fis comprendre que ça avait été le cas pour moi aussi. En tout cas, ils connaissaient nos identités, car ils avaient tenté de nous tuer en utilisant la forme de nos proches. Je me demandais alors comment ils pouvaient avoir ces renseignements, mais ils venaient sans doute de Saladin... Ce dernier avait du parler de nous à Lemmy, c'était même une certitude étant donné ce qui se passait ici. Je fis part de cela à Sëya au plus vite et commençais à tirer quelques flèches dans les rangs ennemis.

- Tu dois te méfier, Sëya ! N'importe lequel de nos alliés peut être un hatza. On doit être extrêmement prudentes.

Je dépliais alors mes ailes et commençais à survoler le champs de bataille. La hauteur de la grotte était telle que je le pouvais largement, mais je n'étais pas la seule à le pouvoir. Cependant, nos ennemis étaient moins nombreux en arcaëlliens ailés, chose sommes toutes normale étant donné que l'armée d'Yban comportait principalement des troupes mzékils. Nous avions au moins cet avantage là et il fallait en profiter, même si cela signifiait voler à l'aveugle.  J'atterris sur un toit et aperçus  finalement ma tendre et douce aux prises avec une xen qui ne tarda pas à avoir la tête arraché par un des bsurts qu'elle pouvait invoquer. Un aracnor, sous forme de grosse araignée descendit de sa toile dans le dos de Sëya et s'apprêta à lui planter ses mandibules dans le cou, mais je fus plus rapide. Je décochais une flèche qui se logea dans un de ces nombreux yeux et l'araignée se mit à hurler de douleur.

- Derrière toi ! lui criai-je mentalement.

Je tirais à nouveau une flèche, manquée cette fois-ci, mais en voyant Sëya se retourner, je confirmai que c'était bien elle que j'avais face à moi. Je descendis du toit en sautant, tombant lourdement sur un lupan qui semblait furieux. Toujours cette bête aux yeux blancs que j'avais vu plus tôt dans la bataille.

- Encore toi ?
- Toi mourir, petite mzékils ! Arracher tête à toi avec griffes à moi !
- Tu peux toujours essayer ! Attrapes-moi si tu le peux !

Je sautais en l'air, battant des ailes pour m'envoler. La bête sauta en l'air, me ratant de peu mais il n'en resta pas là. Une fois sur le toit du bâtiment où je me trouvais précédemment, il bondit à nouveau, tendant sa griffe vers moi. Quelques centimètres de plus et il m'attrapait en plein vol. Ce ne fut pas le cas, heureusement pour moi, mais dans l'élan il m'arracha la peau de la cuisse droite. Je me mis à hurler de douleur tandis que mon vol devenait de plus en plus incertain. La blessure me faisait si mal que je finis par m'écraser au sol, roulant sur la roche dur et humide de la grotte, manquant de peu de me faire embrocher par la lance d'un ennemi.

- Putain de merde... J'ai... besoin d'aide... Argh !
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 556

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Dën, Äan
Groupes: Neutre
Race: Mzékils
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 5


Je suis un mal... mais un mal nécessaire.

Le pendentif des âmes sœurs :


Pouvoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Juin - 17:21
C’était pure folie que cette bataille sans fin. Il fallait mettre un terme à ce massacre et rapidement. Je vis Morianne se poser sur un toit et elle hurla de faire attention par télépathie. Je me retournais et fis face à une immense araignée dont le venin luisait sur ses mandibules. Je pestais et vis une flèche se planter dans l’un de ses yeux. Ce devait être Morianne. Sans trop réfléchir, je pris mon envol et atterris sur l’araignée géante. L’aracnor se débâtit mais je parvins à planter mon épée dans sa tête. Il poussa un cri de douleur et s’effondra reprenant forme arcaëllienne.

Je me tournais et vis Morianne s’écraser sur le sol. Je courus vers elle à en perdre haleine. Je donnais des coups à droite et à gauche suivie par mes animaux. Le singe de feu enflamma une tahora qui hurla de douleur. Les bsurts arrachaient des têtes de-ci de-là. Il n’était pas facile de m’atteindre malgré la cohue. Alors que j’approchais de Morianne en lui parlant par télépathie, un énorme lupan s’interposa entre nous. Il me tournait le dos.

Arrivant au niveau du lupan je lui donnais un coup d’épée sur le flanc, mordant sa chair. Je n’étais pas du genre à tuer quelqu’un qui me tournait le dos. L’arcaëllien loup hurla de douleur et de mécontentement et se tourna vers moi.

Fille Thaä ! Je avoir honneur avec Lemmy !
Rêve pas trop mon coco !

Il arqua un sourcil et essaya de m’attraper. L’un des bsurt l’attrapa par la peau du cou et l’emmena plus loin. Je vérifiais avoir affaire à ma bien-aimée en fouillant son esprit à l’aide du pendentif. C’était bien elle mais elle était blessée. Äan'Cernan me serait utile dans ce cas de figure. J’étendis les mains au-dessus de la blessure et fermais les yeux comptant sur mes animaux pour nous protéger. La blessure se résorbait, je le sentais.

Une fois la plaie refermée, je me levais et tendis une main à Morianne. Ce n’était pas fini ! Deux arcaëlliens s’approchaient de nous, prêt à en découdre. Je demandais par la pensée à Morianne si elle était prête. Je n’attendis pas sa réponse et fonçais sur la rouquine qui leva son sabre. Je parais son coup avec grâce et dextérité. Nous échangeâmes nombre de coups mais je fus plus chanceuse qu’elle… Ma lame traversa sa gorge coupant tous les éléments essentiels à la vie.

Je n’avais pas vu le lorcq dans mon dos qui m’enfonça une dague dans la cuisse m’arrachant un cri de douleur. Il m’assura qu’il n’allait pas me tuer mais prendre ce dont il avait besoin. Il colla sa bouche à la mienne et commença à aspirer mon fluide.
Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez
Groupes: Principauté
Race: Demi-Déesse fille de Thaä et d'un mzékils.
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6



Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Juin - 9:46
- Merci ! dis-je en prenant la main de Sëya pour qu'elle me relève.

À peine étais-je remise debout que deux adversaires nous attendaient de pied ferme. J'étais prête à en découdre, malgré que je venais à peine de récupérer de ma blessure. Je décochais une flèche vers l'un de nos adversaires qui la dévia avec son bouclier de fortune. Je fis apparaître une épée de glace dans ma main droite, gardant mon arc dans celle de gauche. J'échangeais quelques coups de sabre avec mon ennemi, un elfe qui ne manquait pas de force, mais  cruellement d'hygiène corporelle. Impossible de nous départager, avant que je ne mette en jeu mon arc. Je le tendis et coinça l'épée de l'elfe entre la corde et le manche avant de le tourner, le désarmant ainsi sans aucune difficulté.

- Dommage ! lui criais-je avant de lui enfoncer une lame de glace dans le ventre.

Mon ennemi achevé, il fallait à présent compter sur d'autres périls. Je me retournai pour chercher Sëya que je sentais en grand danger et crus perdre mon sang froid à la vue de ce que je voyais. Comment osait-il, le sale enfant d'Özan !?!

- Graaaaaaaaaah !!!! hurlais-je en décochant une flèche qui rata sa cible.

Il cessa d'embrasser Sëya et se tourna vers moi avec étonnement. Il eut un petit rictus de satisfaction malsain en me voyant lui foncer dessus, désarmée. Au moment où j'arrivais sur lui, il n’empoigna par la taille et me fit basculer par dessus son épaule, me projetant deux mètres plus loin contre le sol rocheux. Je pestais de douleur tandis qu'il se gaussait de moi, mais il se rendit bien vite compte que mon assaut n'avait pas été vain. Une flèche était plantée dans son cou. J'avais profité de ma charge pour saisir une flèche dans la main et lui planter la pointe dans la chair. Il grogna de douleur et donna un coup de pied à Sëya pour la dégager loin de lui avant de faire un bond surnaturel en ma direction. Son sang coulait à flot mais il n'allait probablement pas en mourir. En revanche, le coup de poing qu'il écrasa contre le sol et fit se fendre la roche aurait bien pu me coûter la vie si je n'avais pas roulé sur le côté.

- Alors quoi ? C'est tout ?
- Petite garce ! Je vais te faire payer ton insolence !
- Non ! Je faire payer insolence elle !
rugit une voix derrière moi.

Le lupan était là, prêt à me sauter dessus et à me déchirer en deux d'un coup de griffe. Il avait sûrement dû réussir à se débarrasser du bsurt que lui avait envoyé Sëya. Je poussais sur mes ailes et m'envolais au bon moment, échappant à l'attaque de justesse. Il faillit déchirer le lorcq en deux, mais celui-ci roula en arrière en lui hurlant des injures.

- Ah parce que tu sais ce que ça veut dire ? lui criai-je depuis les airs. T'es pas si bête que je le pensais... enfin juste un peu moins.
- Gurola pas bête ! Gurola fort ! Gurola guerrier !

*Sëya ! J'arrive ! Laisse moi un petit moment, que je me débarrasse d'eux ! Tiens bon !*

J'invoquais alors deux piques de glace grâce à mon sort Dën'Heim pour les lancer contre les deux lascars qui n'en furent pas tant effrayés, bien qu'ils durent tout de même esquiver l'attaque. Cela me laissa assez de temps pour fondre en piqué vers Sëya, la saisir dans mes bras puis reprendre mon envol. Je nous posais alors quelque part d'un peu isolé et appliquais Äan'Cernan sur sa blessure à la cuisse.

- Ça va aller ? lui demandai-je avec inquiétude.
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 556

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Dën, Äan
Groupes: Neutre
Race: Mzékils
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 5


Je suis un mal... mais un mal nécessaire.

Le pendentif des âmes sœurs :


Pouvoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Juin - 6:52
Je sentais mon corps refroidir et se raidir. Il y avait dans ses yeux une lueur malsaine de plaisir. J’essayais de me débattre mais il me tenait fortement contre lui. Son baiser de la mort n’allait pas me tuer car j’étais la clef. La clef de quoi ? Je n’en savais rien. Mais mon sang était précieux. S’il me tuait il était sûr de se faire décapiter par Lemmy ou Saladin. Je sentais mes forces m’abandonner et bientôt je fus pantelante. J’étais telle une poupée de chiffon. A demi consciente je vis Morianne venir vers nous puis, plus rien.

Le soleil brillait haut dans le ciel, j’étais étendue dans l’herbe fraîche à contempler le peu de nuage dans les cieux. J’étais bien. Cependant, une petite voix me disait « Ouvre les yeux ! », mais je n’en avais pas envie. A quoi bon retourner dans le feu de la bataille ? Alors qu’ici tout était paisible. L’herbe bruissa et je me levais. Je me retrouvais face à ma mère biologique. Thaä était beaucoup plus grande que moi. Je lui souris, elle me gifla.

Mon corps était endolori et je fus prise d’une quinte de toux. Morianne était près de moi et me demanda si ça allait. Je me redressais me mettant en position assise et lui dis que j’allais mieux. Etrangement, ma joue droite me faisait mal comme si j’avais pris une gifle. J’embrassais ma dulcinée et dis d’une voix mal assurée :

Il faut y retourner ?

Je me mis debout et tendis une main à ma bien-aimée. Une fois qu’elle l’eut saisit et qu’elle fut sur ses jambes, je lui fis un sourire contrit. Nous nous étions jetés dans la gueule du loup et j’ignorais si nous allions nous en sortir. Lâchant la main de ma mzékils, je brandis mon épée et retournais dans la mêlée.

J’aperçus Sazan en mauvaise posture et courus vers elle pour l’aider. Le virenpien ne s’attendait pas à ma venue. Il poussa un cri de douleur quand mon épée mordit profondément sa chair. Je profitais de sa stupéfaction pour lui enfoncer mon épée dans les côtes. Sazan me remercia et partit affronter d’autres adorateurs d’Özan.
Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez
Groupes: Principauté
Race: Demi-Déesse fille de Thaä et d'un mzékils.
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6



Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Juin - 13:18
Vous avez pour le moment échappé à la mort, mais le danger est toujours présent, peut-être même plus qu'il ne l'était auparavant. Malgré le nombre d'Hayert'Vaäls allant en décroissant, ils sont de plus en plus féroce. L'ombre quant à elle, ne diminue pas et l'orage tonne toujours dehors.

Vous entendez à ce moment là, un terrible bruit d'explosion et vous voyez une lumière emplir toute la grotte. Ce n'est pas le tonnerre, vous en êtes quasiment sûres à cent pour cent. Vous vous tournez pour essayer de comprendre d'où sortait ce feu d'enfer et remarquez finalement que les murs de flammes autour de Lemmy et Yülhan ont disparu. A là place, vous voyez un espace complètement calciné, le trône d'os et de crânes a littéralement volé en éclat et ni le fils d'Özan, ni le Prince ne semblent se trouver là. C'est comme s'ils avaient disparu.

Les troupes de la Principauté semblent perdre quelque peu leur coordination avant que le capitaine reprenne les choses en main, ordonnant de continuer le combat. Sëya, tu reconnais le capitaine puisqu'il s'agit de la femme à la peau noire qui se battait avec férocité un peu plus tôt dans le combat. Elle vient d'ailleurs vous voir d'un air quelque peu inquiet.

- Ah ! Vous êtes là, Thäa soit louée. J'ai quelque chose à vous demander ! Il faut absolument retrouver le Prince. Mais je dois rester là pour coordonner nos forces ! Si vous pouviez vous charger de cela... Mais qu'est-ce que... ?

Avant qu'elle ait pu finir de parler, un cri retentit dans la grotte et de loin, vous voyez apparaître un wyrmvide, probablement le même qui était apparu lors de la bataille de Wasdkioljer. Il écrase le sol et les bâtiments de ses pattes monstrueuses et semble se diriger vers le combat en cours.

- Bordel ! Ils en ont encore combien des surprises comme ça ? Nos soldats ne pourrons jamais s'occuper des hayert'vaäls et de ce wyrmvide en même temps ! C'est la merde ! Vous pouvez faire quelque chose pour ça ? Et Lemmy et le Prince qui manquent à l'appel... c'était vraiment pas le moment !! Il faut se décider ! Retrouver le Prince ou affronter cette horreur !
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 686

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Juin - 10:45
Nous étions à présent face à un cruel dilemme... Sauver le Prince ou aider la garde prétorienne face au wyrmvide qui détruisait tout sur son passage. Il fallait réfléchir et prendre une décision rapide. L'indécision nous mettrait au pied du mur, mais une mauvaise décision pouvait nous conduire tous à la mort. Nous avions dans la balance la vie du Prince ou celles de soldats. Cela aurait été bien cruel de laisser tous ces arcaëlliennes et arcaëlliens mourir au profit du Prince, mais d'un autre côté, ils avaient juré fidélité à celui-ci, quitte à offrir leur vie à son service. Il y avait également une autre solution, une solution un peu plus risquée puisqu'elle consistait à diviser notre groupe. Avec Scathach dans la balance, notre groupe ne risquait cela dit pas grand chose de plus sans Sëya et moi. Cela pouvait être une bonne idée d'aller chercher le Prince à nous deux, une dangereuse idée, car en cas d'échec c'était peut-être la fin de tout, mais l'avantage c'est que tous nos ennemis avaient ordre de ne pas tuer Sëya, aussi ne risquait-elle pas grand chose face à eux, comparé à un wyrmvide, qui lui, ne ferait sûrement pas de distinction.

- Sëya et moi on pourrait éventuellement se charger de chercher le Prince pendant que nous vous laissons notre équipe. Scathach devrait vous être d'un grand renfort.
- C'est dangereux ! Si vous allez chercher le Prince à deux, vous risquez de vous faire tailler en pièce sur le chemin. Qui sait ce qu'ils ont encore en réserve ? J'peux pas risquer la vie de la fille de Thäa, surtout qu'ils ont l'air d'avoir besoin de vous vivante pour je ne sais quel rituel !
- Je suis prête à prendre le risque, on laissera le commandement du groupe à Sazan, elle gère plutôt bien en général. Quant à Sëya, je me charge de sa protection. Je suis prête à mourir pour elle ! Non... mieux ! Je suis prête à me battre et à survivre pour elle !
- C'est vous qui voyez, mais faites vite !
- Qu'est-ce que t'en dit, Sëya ? Une mission suicide pour retrouver le Prince, ça te paraît jouable à nous deux ? lui demandais-je alors en la fixant dans les yeux.

J'étais nerveuse... Le risque était grand et on ne savait pas ce que l'on trouverait plus loin dans cette grotte. Mais Sëya était la seule à pouvoir retrouver le Prince et Lemmy puisqu'elle pouvait sentir la présence d'un demi-dieu. Je ne pouvais rien décider sans elle, et il me serait sûrement impossible de retrouver Yülhan. La décision seule lui revenait.
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 556

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Dën, Äan
Groupes: Neutre
Race: Mzékils
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 5


Je suis un mal... mais un mal nécessaire.

Le pendentif des âmes sœurs :


Pouvoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Juin - 15:31
Le dragon maléfique qui venait de faire son entrée dans la grotte nous surpris. La plus haut gradée vint vers nous alors que le Prince et Lemmy avaient disparus. Nous avions un choix à faire et pas des plus minces. Abandonner notre dirigeant à son sort ou affronter le dragon…. Morianne fut la première à parler et son plan me sembla judicieux. Cependant, à sa question, je pris le temps de réfléchir.

Son idée était bonne mais à deux contre Lemmy nous n’avions aucune chance même avec le Prince. Je proposais alors que Scathach vienne avec nous pour nous assurer une meilleure défense. Je sentis que l’idée déplaisait à ma bien-aimée mais il fallait se décider vite. Autour de nous le combat faisait rage.

Je soupirais, me frottant le visage de ma main libre. Scathach était plus aguerrie que nous. J’hurlais le nom de la sorcière et elle réagit en nous rejoignant. Je lui fis part de mon plan et elle sembla sceptique. Le dragon détruisait les petites habitations dans la roche, attaquant les arcaëlliens les plus proches de ses griffes et de sa gueule.

Scathach finit par accepter mon idée. Il ne manquait plus que l’aval de Morianne. Tout se passait vite. Ça ne faisait même pas cinq minutes que nous étions là à palabrer. La haut gradée repartie au combat, nous laissant nous débrouiller.
Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez
Groupes: Principauté
Race: Demi-Déesse fille de Thaä et d'un mzékils.
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6



Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Juin - 9:47
Je soupirai longuement. Ce plan ne me plaisait pas. Sans l'appui de Scathach, l'affrontement contre le dragon serait difficile. Il fallait autre chose, agir autrement. Sëya n'avait pas confiance en ses pouvoirs, tout du moins c'est ce que j'en ressentais ici. A nous deux et le Prince, j'étais quant à moi persuadée que nous pourrions vaincre Lemmy, mais elle n'était visiblement pas de cet avis. Scathach ferait la différence, c'est une certitude, mais nos amis et l'armée du Prince resterait sans appui de sa puissante magie.

- Ça ne me plaît pas... mais je suis d'accord, on va essayer ton plan mais avec une toute petite modification, vous y allez toutes les deux, moi je reste ici pour combattre le dragon avec les autres ! C'est la meilleure solution ! Comme ça on peut rester en contact grâce aux pendentifs !

C'était à Sëya de se montrer peu convaincue par l'idée, quant à Scathach, elle n'y voyait pas trop d'objection, même si ça ne l'enchantait  guère de me savoir éloignée d'elle à combattre un dragon zombie. Je pris les mains de Sëya dans les miennes et colla mon front contre le sien.

- Je te promets de faire attention. Soyez prudentes quand vous aurez trouvé Lemmy. Scathach veillera à ce qu'il ne t'arrive rien, je lui fais confiance pour ça.
- Le temps presse, Morianne ! Dépêchez vous !
- Oui ! Juste deux secondes !

J'embrassais alors Sëya avec tendresse et la regardai à nouveau dans les yeux avant de lui dire :

- Je t'aime !
Niveau 5
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 556

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Dën, Äan
Groupes: Neutre
Race: Mzékils
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 5


Je suis un mal... mais un mal nécessaire.

Le pendentif des âmes sœurs :


Pouvoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Juin - 11:02
J’avais du mal à croire que je puisse réussir quoi que ce soit sans Morianne… Elle était mon guide, mon inspiration…. Je soupirais et baissais la tête, acceptant son idée. Après qu’elle m’eut embrasée avec amour, je fis signe à Scathach de me suivre. L’arcaëllienne m’emboîta le pas sans un mot.

Nous errions depuis au moins dix minutes dans les tunnels. Dès que je sentais Lemmy, il disparaissait. Je pestais tout bas. C’est alors que sa présence se fit plus forte, je fis signe à Scathach de me suivre. Courant comme une maudite, j’arrivais dans une grotte éclairée par des torches. Lemmy et le Prince se battaient à mains nues. Le dirigeant d’Yban semblait avoir le dessus jusqu’à ce que Lemmy lui envoie un uppercut dans la mâchoire. Le Prince tomba à la renverse et resta sonné quelques minutes.

Je décidais d’agir. Etendant mes mains au-dessus du sol j’invoquais deux bsurts noirs. Les animaux grognèrent en direction de Lemmy. Je les envoyais à la charge sur le fils d’Özan. L’arcaëllien les esquiva comme une boule de neige jetée par une fillette de six ans. Il ramassa son épée au moment où le Prince reprenait ses esprits.

Altesse, ressaisissez-vous ! Nous sommes là pour vous aider à vaincre Lemmy.

J’avais dit cela calmement ce qui fit rire l’arcaëllien adepte des ténèbres. Je dégainais mon épée, Scathach se tenait prête derrière moi. Elle lança un sort Khan, faisant trembler le sol. L’Hayert’Vaäl sauta vers un endroit moins dangereux. Là où il se trouvait quelques secondes avant, il y avait un trou. Scathach pesta.

Le Prince se releva, ramassant son épée au passage. Un combat s’enchaina entre les deux ennemis. Mes bsurts attaquaient le fils d’Özan qui ne parvenait pas toujours à esquiver leurs crocs. Lemmy hurla de rage. Il délaissa le Prince pour se ruer vers moi. Je me mis en garde, prête à en découdre. Il cria qu’il ne voulait pas me tuer, j’étais bien trop précieuse pour mourir maintenant.

Il arriva à mon niveau et nous échangeâmes des coups d’épée. Je parvins à mordre sa chair de ma lame. Lui il ne cherchait pas à me blesser mais à me fatiguer. Scathach usa de sa magie à plusieurs reprises. Elle fit mouche à chaque fois. Lemmy s’affaiblissait de plus en plus.
Niveau 6
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Expérience : 357

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez
Groupes: Principauté
Race: Demi-Déesse fille de Thaä et d'un mzékils.
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 6



Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Le Monde d'Arcaëlle [ZONE RP] :: Kaïl :: Ouest :: Montagnes d'Aängak-