L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

Ven 24 Mar - 21:10
La taverne commençait à bien se remplir, les habitués arrivant à la pelle ainsi que quelques badauds de passage. L'endroit était vivant, un peu crasseux comme toute taverne de campagne, mais relativement accueillant et bruyant. J'aimais cet endroit. Il permettait une certaine intimité, par le nombre de table et les convives assez nombreux. La bière n'était pas mal, et l'eau de vie de Serpent des Marais aprticulièrement à mon goût. Mais surtout, c'était un endroit où on avait l'habitude de me voir de temps en temps, et qu'on me laissait faire mes petites affaires. Mes petites affaires étaient assez simples en fait. J'avais pris l'habitude, avant d'aller en ville ou en forêt pour chercher quelques ingrédients ou matériaux, de m'arrêter avant dans cette taverne pour donner quelques recettes tests. Car j'ai beau fabriquer de nouvelles potions et poisons, les tester sur le terrain n'était pas toujours facile.

Mais ici, c'était un endroit rêvé. Il y avait des voyageurs simples, des colporteurs, des familles, des marchands, quelques mercenaires ou prêteurs sur gages. Les habitués savaient que l'on pouvait me trouver ici, et que je pouvais donner, sous certaines conditions, quelques petites potions utiles. Le deal ? Très simple : pour les poisons, il faut les utiliser de préférence contre les serviteurs d'Ozän ou bien contre des gens de la Principauté. Ou alors, il faut avoir une bonne raison, comme vouloir sauver un ami ou un proche malade, donner une bonne leçon à son voisin, tuer un mari qui bat et viole. Mais pour avoir mes petits bonus, qui changent à chaque visite, il faut que j'ai confiance, que je choisisse la personne à qui je donne. Les habitués connaissent la musique, car toute personne qui prend mes potions doit revenir pour me donner les effets et la manière dont elles ont été administrées, même si cela ne correspond pas à ce que je leur ais prescrit. Que cela marche, ou non. Je savais ceux qui me rapportaient fidèlement les informations, et leur donnait avec plus de grâce mes nouveautés. Ce n'est certes pas orthodoxe, et l'Université n'approuverait sans doute pas, mais je faisais ça sous le manteau, et ne vendais pas quoi que ce soit. Toute personne qui prend ces éléments sait à quoi s'attendre, et ne peuvent venir se plaindre. De même, s'ils essayent de me rouler, cela finit mal. Et pour éviter tout soucis, je donne principalement à des gens du Domaine ou de Kaï.

Et ce soir ne faisait pas exception à la règle. Assise sur une petite table contre un mur, j'avais une vue sur la salle et sirotait tranquillement depuis quelques minutes ma première bière. Habillée relativement simplement, avec un pourpoint gris sombre et un surcot de voyage en cuir légèrement bleuté, j'aurais pus faire discrète si je n'avais pas mes cheveux d'un blanc brillant et mes yeux étranges. bien que tressée et mise sur le côté pur plus de discrétion, je restais un point fixe et visible dans toute cette masse. Je regardais tranquillement la salle, parcourant du regard les autres clients, attendant...Il n'y avait que deux places en face de moi, mais il y avait un rituel bien particulier pour venir me demander quelque chose. Le barman connaissait la chanson, et discutait un peu avec quelques habitués. Certains me jetaient des coups d'oeil, comme attendant un signal, mais ne bougèrent pas. Le barman vint me voir, essuyant rapidement la table de son torchon sale et prenant la chope vide. De sa voix amicale s'adressant à ses habitués, il me donna l'ordre du jour.


" J'ai une bonne cuvée d'hydromel cette semaine, si vous voulez y goûter. Et il y a deux trois personnes qui veulent savoir ce que vous avez ce soir."

Je le regardais un peu pensivement, puis finis par répondre de la même voix amicale, le moquant légèrement.

" Pourquoi pas, je veux bien tester Gabriel. Mais juste un verre, je n'ai pas envie de payer le plein pot si tu me sers une picolette. Pour la marchandise.... J'ai de l'anti-coagulant, en poison ou guérison, et j'ai un extrait pour enduire les lames. "

Il sourit un peu et hocha la tête, semblant se remémorer ma petite liste. Il retourna au bar, prépara ma chope et raconta à certains accoudés au bar ce que je venais de dire. C'était donc entendu. Le barman revint à ma table déposer ma choppe, puis repartit en salle prévenir quelques habitués qui attendaient la nouvelle. Vint alors en premier un homme, un humain semblait il, qui était un soldat que je connaissais depuis un moment. Il avait la cinquantaine, un peu grassouillet et le teint légèrement cireux. Il vint s'asseoir à ma table, me souriant légèrement et déposant sa propre chope. Je l'accueillis avec un sourire, lui parlant amicalement.

" Ha, Marty... cela faisait longtemps. Que racontes tu depuis la dernière fois ? ..."

Ce Marty, c'était un de ces habitués. La première fois il était venu pour chercher un remède contre une toux, une autre fois pour trouver un poison pour tuer une vermine qui saccageait son poulailler, et la dernière fois pour un baume curatif. Il était du Domaine principal, sympathique et comprenait les risque encourrus. En général, il me disait assez fidèlement les effets et comment il avait administré. Même si parfois je devais l'interroger un peu plus pour tout comprendre, c'était un bon testeur pour mes nouvelles décoctions. Là, il revenait pour un baume qui n'avait pas marché selon ses espérances, et nous en discutions pendant un moment. Cette fois ci cependant, je n'avais pas d'autre prduit à lui proposer qui conviendrait. Mais je lui promis de travailler sur ce baume et de revenir la prochaine fois avec une amélioration. Il me raconta aussi quelques rumeurs, des informations qui trainaient, puis il repartit, relativement satisfait. Je notais bien dans un coin de ma tête tout ce qu'il avait dit, et m'apprêtais à recevoir la prochaine personne. Qui là, ne m'était pas du tout familier. Enfin, familière.

Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : libre pour 3 rps
Expérience : 185

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion - Régénération
Groupes: Neutre
Race: Métisse Lorcq/Elfe
Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Mar - 9:48
Le voyage en bateau s’était plutôt bien passé. En dehors d’une attaque de pirates et quelques attaques de pouzans ça avait été calme. Je me rendais au Domaine pour voir Grégoire. J’avais ouïe dire que le Domaine était en pleine expansion. Je me demandais bien comment il s’y prenait. Une fois à Alzbey, je loué une monture et partie au galop vers le marais où tout avait commencé. Il me faudrait plusieurs jours pour y arriver. Je décidais de laisser le cheval se reposer un moment et descendis de son dos.

Le voyage se passa sans aucune ombre au tableau si ce n’est ce brigand stupide. Avec une simple dague émoussée il avait cru pouvoir me menacer, moi, une arme vivante. Il n’avait pas fait long feu le bougre. Je le déculottais en un tour de main et l’envoyais chez Gar’Haz en un second tour de main.

J’arrivais enfin au marais qui avait bien changé en un an. Une vraie ville se dresser devant moi. Il était tard et je devais trouver à dormir et manger. Je repérais une auberge un peu crasseuse et m’y rendis. La première chose que je vis en entrant c’était une arcaëllienne aux cheveux blanc assise royalement à une table. J’haussais les épaules et traçais ma route vers le tenancier. Je lui commandais une chambre et de quoi de me sustenter. Il m’invita à prendre place à une table. Je décidais d’aller vers cette dame aux cheveux blancs.

Puis-je me joindre à vous ?
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Mar - 16:45
La prochaine venue était en effet atypique. Une Xen, se parant de ses magnifiques ailes bleues délicates, qui en firent se retourner plus d'un. Que me voulait elle ? Je me le demandais, mais j'espérais bien que la rencontre soit intéressante.
Elle vint donc vers ma table, et me demanda si elle pouvait s'installer. Je lui souriais légèrement, la fixant de mes yeux étranges tout en l'invitant de la main à s'asseoir.


" Je vous en prie..."

Prenant ma chope, je bus quelques gorgées de cet hyrdomel maison (pas si mauvais que ça d'ailleurs) et me mis à analyser la personne. Vu l'état de ses affaires, elle était en voyage, et certainement pas d'ici. Depuis la dernière fois que j'étais venue du moins, soit un peu moins d'une lune. Bien que son apparence soit celle d'une Xen, son attitude ne laissait en rien penser qu'elle était une petite chose fragile. C'était... instinctif de voir ça, l'habitude en tant qu'ancienne assassin me fit vite comprendre qu'il est préférable de ne pas badiner avec cette personne. Ce qui la rendait d'autant plus intéressante et attirante pour moi ~ .

Je restais silencieuse, m'attendant à ce qu'elle me fasse sa demande. Mais rien ne se passait, et elle ne semblait pas être à ma table pour affaires. Intriguée de ce que le destin m'apportait, et légèrement amusée aussi, je l'interpellais avec simplicité sur sa présence en ces lieux. Après tout, elle pourrait avoir des informations intéressantes à me donner.


" Vous.. ne semblez pas être une des habituées, à ce que je vois. Que faites-vous dans le coin ? De simple passage pour visiter le Domaine ?"

Je souriais un peu plus, la regardant avec autant de curiosité qu'un chat qui vient de trouver un nouveau passe-temps. Mais qu'elle se montre digne d'intérêt pour rester à ma table, c'était autre chose. Après tout, j'étais ici pour affaires, pas pour du simple badinage. J'avais des tests à distribuer et des données à récolter moi.

Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : libre pour 3 rps
Expérience : 185

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion - Régénération
Groupes: Neutre
Race: Métisse Lorcq/Elfe
Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Mar - 17:00
Elle me fit signe et m’invita par la parole à prendre place. On m’apporta ma commande et je commençais à manger délicatement. J’avais pris, en boisson, de l’hydromel fait maison. IL faut dire qu’il était un peu fort mais il était bon dans son ensemble. Une fois mon assiette finie je regardais l’inconnue sans savoir quoi dire. J’avais le sentiment de la déranger et en même temps de l’intriguer. Elle avait l’air aussi délicate qu’une rose…. De velours en apparence mais piquante sur les bords. Je devais me méfier. Des comme ça sur l’île des Vaibïaëns, il y en avait des tas. Je regardais l’arcaëllienne et m’apprêtais à me présenter quand elle me coupa la chique sous le pied.

Vous.. ne semblez pas être une des habituées, à ce que je vois. Que faites-vous dans le coin ? De simple passage pour visiter le Domaine ?
Je viens visiter un ami, Grégoire Boisdefer. Mais j’ignore s’il est à sa demeure ou pas. Mais pour l’heure, j’ai voyagé toute la journée alors je me repose avant de me rendre au manoir Boisdefer. Sinon je me nomme Lilith. J’appartiens au Royaume.

Je levais mon verre en l’honneur de la Reine puis je bus. Peu encline à faire un interrogatoire, je laissais ma compagne mener la discussion. Je ne voulais pas me fatiguer. Je bus à nouveau une gorgée et soudain, je me mis à penser à cette horrible pirate qui avait bien faillit me tuer. Phadransie La Noire. Je secouais la tête chassant cette idée et ce personnage de mon esprit. L’inconnue semblait intéressée par moi. Mais à quel degré ?
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Mar - 17:38
La Xen ne se fit pas vraiment prier pour parler. Tout en mangeant son repas du soir, elle me raconta rapidement la raison de sa venue. Et c'était tout simplement pour voir le seigneur du Domaine, rien que cela ! Je souriais, amusée que cela soit dit avec autant de naturel et de simplicité.

" Ho, le grand chef en personne! Et bien, je ne l'ai pas croisé à l'université et je n'ai pas entendu dire qu'il y était. Il doit être à son manoir, peut être. Il ne doit pas être bien loin."

J'avais entendu parlé de lui, et les avis étaient partagés. Pour ma part, ne l'ayant pas encore rencontré, je ne pouvais pas me faire d'idée claire. Mais grâce à lui je suis en sécurité et je peux mener mes études, et lui obtient des avancées intéressantes pour son peuple et son armée. Gagnant-gagnant, et cela suffit.
La jeune Xen, qui s'était présentée sous le nom de Lilith, semblait l'avoir à la bonne, et portait un toast à son Royaume. Je regardais cela avec une certaine froideur, n'ayant jamais été patriote pour la simple raison que ma première patrie ne m'avait donné qu'une existence peu enviable. Je détestais la Principauté, et ne faisais rien d'ailleurs pour aider les soldats. Moins j'en croisais, mieux ils se portaient.
Pensivement, je répétais le nom et le royaume de la jeune femme, me présentant au passage.


" Lilith, du Royaume... Je me nomme Tullia, et je travaille à l'Université du Domaine. Donc, j'appartiens au Domaine. Enfin, pour l'instant..."

Je buvais une autre rasade, me demandant combien de temps ce Domaine allait tenir. Car là dessus je n'avais pas de scrupule. Si les choses tournent mal à nouveau, je n'hésiterais pas à décamper et déplacer mon laboratoire ailleurs. Pour l'instant, nul patriotisme ne me poussait à vouloir me sacrifier pour une cause que je ne soutenais que pour mes propres intérêts. Pensive, j'essayais de détourner mes pensés sombres qui me tiraient vers mon passé, pour retourner vers le présent. Je profitais ainsi de la distraction qu'offrait Lilith, la questionnant un peu plus et commandant un autre verre de bière.

" Vous semblez être une combattante. Qu'avez vous rencontré sur le chemin ? Quelque chose d"intéressant j'espère ?"
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : libre pour 3 rps
Expérience : 185

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion - Régénération
Groupes: Neutre
Race: Métisse Lorcq/Elfe
Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Mar - 9:47
Elle s’exclama à l’annonce que je venais voir Grégoire. Elle m’asura qu’il n’était pas à l’Université. Je bus doucement, sachant déjà où chercher mais je ne voulais pas offenser l’inconnue. Inconnue qui ne le resta pas longtemps, en effet elle se présenta sous le prénom de Tullia. C’était joli. Elle appartenait au Domaine pour le moment. Pour le moment ? N’était-elle pas fidèle au Domaine ? Etait-ce une espionne ? Je me fis méfiante. Je finis mon verre et en commandais un autre. Il n’était pas dégueu cette hydromel maison. Je souris à Tullia et fis silence, l’observant. Non, elle n’avait rien d’une traitresse mais plutôt tout d’une profiteuse. Elle s’installait quelque part et faisait son bouiboui sans emmerder les gens. Mais quelle était son activité ? Qu’importe.

Vous semblez être une combattante. Qu'avez-vous rencontré sur le chemin ? Quelque chose d’intéressant j'espère ?  

Je songeais au pauvre voleur peu dangereux qui avait croisé mon chemin et qui en était mort. Je souris tristement et répondit que je n’avais pas croisé âme qui vaille un récit. Je lui demandais alors ce qu’elle faisait dans la vie. Cela m’intriguait réellement car elle n’avait que peu d’attrait d’une combattante. Elle avait plus l’air d’une intellectuelle. Je regardais les alentours. Les discutions allaient bon train.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Avr - 17:59
La Xen n'était pas très locace, et ne racontait pas grand chose de bien intéressant. Elle ne semblait pas vouloir vraiment raconter quoi que ce soit, et je ne pus réprimer une moue de dépit.

"Mhh.. Dommage..."

Je vidais ma chope et jetais un coup d'oeil à la salle. Cette femme ne m'intéressait plus vraiment, et j'avais des affaires à faire tourner. Je voyais bien que d'autres me jetaient des coups d'oeil, comme attendant leurs tours. Mais cette Lilith m'interrogea sur un autre sujet pour lequel je ne pouvais tarir: moi.  Souriant légèrement, je reprenais de l'intérêt et me mis en tâche de lui répondre.

" Ho, ce que je fais ? Et bien, à part être une eslcave en fuite de la Principauté, je suis Alchimiste et chercheuse à l'Université. Je me concentre sur le domaine médical, avec en prime tout ce qui touche aux poisons, toxines et autres infections intéressantes."

Je lui épargnais mes deux surnoms, car je doutais qu'elle les connaissait. Et puis, étant étrangère à ici, je devais rester un minimum méfiante. Ici je n'étais pas non plus quelqu'un de très connus, seulement par mes pairs et ceux qui avaient besoin de mes services. Mais, je ne pouvais lui épargner d'un haussement d'épaule le petit résumé de ma situation.

" Bref, je peux autant tuer que guérir, ce qui est assez pratique. Mais je dois reconnaitre qu'il est bien plus difficile de sauver une vie que d'en voler une."

Je soupirais légèrement, m'étant toujours demandée pourquoi c'était toujours aussi compliqué. Mais bon, c'est ce qui faisait que le travail de médecin était aussi intéressant et plein de défi. J'aurais préféré commencer par cela dans ma vie, plutôt que par la séduction, les poisons et la mort. Mais toute chose a ses raisons, et autant profiter de ce que l'on a. Il ne tient qu'à nous de voir le côté positif des choses. Je la regardais à nouveau, mon regard étrange devenant plus perçant.

" A côté de ça je fais quelques tests et expériences, pour améliorer les effets de mes produits. Si vous voulez, je peux vous donner quelques échantillons."
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : libre pour 3 rps
Expérience : 185

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion - Régénération
Groupes: Neutre
Race: Métisse Lorcq/Elfe
Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Avr - 18:16
Je regardais Tullia, impressionnée. Je bus quelques gorgées de mon verre et observais la belle savante, esclave en fuite. J’avais en horreur l’esclavage et trouvais ce procédé affreux. Je regardais Tullia et dit :

Tout le monde n’a pas ta chance et ne peut fuir. L’esclavage est une plaie, il est temps que tout le monde l’abolisse.

Je soupirais et posais mon verre sur la table. Elle me proposa des échantillons de sa médecine. Avec politesse, je refusais disant que je n’en avais pas l’utilité. Je lui fis un sourire charmeur et la remerciais. Je regardais les alentours et remarquais les regards de certains vers notre table. Je compris que je dérangeais. Je saluais la jeune arcaëllienne et me levais embarquant mon verre. J’allais m’asseoir au comptoir et bus en toute tranquillité mon verre. Une fois celui-ci terminé, je montais dans ma chambre.

J’ôtais mes chausses et mes vêtements restant en sous-vêtements. Je fermais la porte à clef et m’allongeais sur le lit en fixant le plafond. Je me glissais sous la couette en baillant. Je croisais les bras derrière la tête et fermais les yeux.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Avr - 18:06
La Xen répondit, espérant aussi que l'esclavage finisse bien un jour. Mais je ne pouvais m'empêcher de froncer des sourcils et de tiquer quand elle mentionnait ma "chance". C'était peut être une chance pour certains, mais les effets secondaires sont non négligeables, et j'ai bien failli y rester. C'était par mes efforts, mon travail et ma préparation que j'avais réussi à m'enfuir. Par par simple chance.

" La chance ? Je me suis crée ma propre chance, et cela n'a pas été sans conséquences. Mais oui, cette horreur doit être abolie, je suis bien d'accord."

Je reprenais ma chope, buvant une autre lampée. Lilifth refusa mes produits, ce qui était son choix. Ayant fini de manger elle prit congé et partit de ma table. Je pouvais à présent revenir à mes affaires. Là, je regardais près du bar, et croisais le regard d'un autre habitué. D'un signe de la tête, je lui indiquais que c'était son tour. Comme d'habitude, je l'accueillais avec charme et cordialité.


" Ha, Yacta, pardon pour l'attente, c'était une nouvelle..."

Nous échangions de nouveau, il me racontait le résultat des produits, et je lui en fournissais d'autres. Trois autres personnes passèrent ainsi, quand je remarquais quelque chose d'étrange dans la taverne. Ou plutôt.... quelqu'un. Il avait l'air discret à première vue, un homme un peu vouté, sur sa table dans un coin, étant arrivé peu après que la Xen soit partie. Sa cape cachait son dos et ses flancs, mais on pouvait voir qu'il portait des armes plus longue que des dagues. Et je ne sais pas pourquoi, j'avais l'impression... qu'il fallait se méfier de cette personne. Appelez ça l'instinct ou l'expérience d'assassin, mais je sentais bien que cette personne était dangereuse, et en chasse. Mais qui était la proie, c'était une autre question. Mon regard se posait donc de temps en temps sur lui, mais rapidement je l'oubliais et revenait à mes moutons. Seulement, lorsqu'un de mes habitués vint, je lui demandais ce qu'il savait. Ayant l'habitude de marauder dans le coin, il avait le chic pour connaitre beaucoup de monde qui transit ici.

" Mhh.. étrange... Leman, as tu déjà vu ce gars dans le coin ? "

Il jetait un coup d'oeil rapide, fit la moue et revint vers moi.

" Non, jamais vu. Pourquoi, il te revient pas ? "

Je soupirais, finissant mon verre.

" Peut être..."

Nous retournions à une autre conversation, mais je le gardais au coin de l'oeil. Il avait commandé un verre qu'une seule fois, et y avait à peine touché. Tout comme la nourriture, à moitié mangée. Comme si c'était une excuse pour s'occuper.
Il me revenait pas, et bientôt il se leva pour prendre congé. Mais au lieu d'aller vers la porte, il se dirigea vers les chambres. C'était bizarre. Il n'avait pas réservé de chambre en arrivant, et n'étant pas connu il n'avait certainement pas fait de résa un autre jour. Un voleur ? Il n'avait pas l'aura d'un voleur. Ma curiosité était piquée et mon instinct d'assassin me confirmait qu'il n'était pas une proie facile. Mais, je n'avais rien à y gagner, alors pourquoi m'en mêler ? Il montait les escalier tranquillement, presque de ce pas de sénateur passant innaperçu dans la foule. Je pus voir furtivement son regard, qui était décidé et froid. Il était en mission, c'est clair. Mais pour qui, et dans quel but ? Je le regardais donc disparaitre dans l'escalier, et je pesais le pour et le contre entre "c'est pas mes onions je suis pénarde" et " mais j'ai envie de savoir, et qui sais je pourrais tester mes nouveaux poisons".....


Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : libre pour 3 rps
Expérience : 185

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion - Régénération
Groupes: Neutre
Race: Métisse Lorcq/Elfe
Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Avr - 18:56
Allongée dans le lit, je ne trouvais pas le sommeil. J’entendais le brouhaha d’en bas mais un bruit attira mon attention, les escaliers qui grince. Qui d’autre irait se coucher si tôt ? J’attrapais ma lance restant en sous vêtement. Il y avait quelqu’un derrière ma porte. On frappa discrètement sur le battant. Inquiète, je n’ouvris pas et demandais :

Qui est-ce ?
Un vieil ami.

Je compris immédiatement qu’il s’agissait d’une arme vivante. Mais je ne pouvais le laisser derrière la porte au risque qu’il l’enfonce et fasse des histoires. Je tournais donc lentement la clef dans la serrure. Je tenais fermement ma lance. J’ouvris la porte et le vis. Le visage buriné, les yeux bleus acier, les lèvres fines, le nez aquilin. Azden…. Je n’avais que très peu de chance de m’en tirer seule. Azden dégaina ses épées jumelles, je fis un bond en arrière et me mis en garde.

Mon regard se posa sur la balustrade. Tout était trop étroit pour que je me transforme en bsurt. Je pestais tout bas. Azden entra dans la chambre et déclara :

Toujours aussi bordélique.

Je grognais quelque chose d’incompréhensible. IL se mit à rire comme si ce n’était qu’une simple visite de courtoisie. Mais il était là pour me tuer. Il se mit en garde.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Avr - 21:23
La curiosité était trop forte. Je posais ma chope, et m'approchais de l'escalier. Là, utilisant ma compétence de discrétion, je me faufilais vers l'étage, en silence. J'écoutais, et entendis une porte s'ouvrir et se fermer. Je me rapprochais, écoutant. La tension était plus que palpable, et il y avait du grabuge. Mon sang d'assassin montait, et je me rendais bien compte que je n'allais pas rester là à rien faire. Je m'ennuyais, et avais besoin d'action. J'entendis uen voix familière, celle de la Xen vue plus tôt. Elle semblait être la cible de ce personnage. Je ne sais pas ce qu'elle avait fait pour mériter ça, mais elle n'avait pas été désagréable, et semblait être une amie du seigneur de ce Domaine. Tant qu'à faire, autant aider les potes du patron, ça peut toujours servir. J'entendis un rire gras, et en profitais pour me positionner dans l'ambrasure de la porte. Je souriais, posant mes mains sur mes dagues, l'interpelant d'une voix malicieuse et amusée.

" Ho, ce n'est pas très poli de déranger une jeune femme sur le point de dormir, ne croyez vous pas ~ ? Cela gâterait joliment son teint..."

Je souriais, mes yeux brillants d'une férocité propre aux prédateurs. Je savais qu'il était capable, mais le danger et l'excitation me faisaient tressaillir. J'aimais cela, même si le métier d'assassin n'avait pas toujours été amusant. Je dégainais mes dagues, shuitant légèrement alors que le premier balai prenait place. A peine mes dagues dégainées que l'assaillant se mit à riposter avec ses épées. Il était rapide et précis, me prenant presque au dépourvu. C'était un pro, et bien dangereux. Cela me remit un peu de plomb dans le cerveaux, mais l'excitation ne me quittait pas. Je souriais, plaisantant tout en évitant in-extremis les lames et parant avec les miennes.

" Ho ho! Quelle aggressivité ! "

Le combat ne prit pas en longueur. C'était rapide, mais le manque d'espace et le surnombre d'assaillant obligèrent l'homme à fuir. Il y eut quelques meubles cassés, mais surtout pour ma satisfaction quelques touches passées sur lui. En effet, même si je n'avais pas réussi à le frapper mortellement, ni même de manière à lui donner une blessure incapacitante, je pus me rengorger d'avoir au moins fait couler son sang avec l'une de mes lames. Une petite entaille au niveau du poignetn laus c'était plus que suffisant. Il s'enfuit par la fenêtre, défonçant le semblant de verre et brisant un peu les tuiles en dessous. Je regardais par quelle rue il partait, gardant cela en mémoire. Je souriais, contente de cette mise en jambe sportive et mortelle. Je me tournais vers la Xen, espérant qu'elle allait bien. Elle était armée d'une lance, mais pas très pratique dans un endroit aussi clos.

"Tout va bien ? Il n'ira pas bien loin, mes lames ont toujours quelques surprises. J'ai hâte de voir ce que cela fera sur lui. Cest un ami à vous, je présume ?"

C'était ironique, mais ils semblaient se connaitre. J'avais en effet mis, comme à mon habitude, du poison sur mes lames. Pour l'une un paralysant, pour l'autre un composé hallucinogène. Pour l'un on tombe comme une masse sans pouvoir bouger, pour l'autre on perd ses sens et tombe dans des hallucinations. La dose et la capacité de résistance de chaque individu donnaient des résultats fluctuants. Mais ici, la lame paralysante avait touché, et je pouvais espérer qu'il allait avoir du mal se déplacer d'ici quelques minutes. Le traquer et le retrouver sera plus facile, chance pour nous. Car vivant, il nous sera sans doute plus utile. Et moi, je voulais voir les effets de mes poisons pour les améliorer, donc mieux vaut vivant ou mourrant que mort.
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : libre pour 3 rps
Expérience : 185

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion - Régénération
Groupes: Neutre
Race: Métisse Lorcq/Elfe
Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Avr - 9:22

Nous étions tous les deux sur le qui-vive, prêt à en découdre. Mais ma lance dans ce petit espace n’était pas pratique. Je pestais et attaquais la première. Vif, il m’esquiva comme un rien. J’atterris dans un meuble qui se fracassa. Je grognais, je n’avais pas les moyens de rembourser les pots cassés…. Je vis alors la porte s’ouvrir et aperçue Tullia dans l’encadrement. Elle lança une pique à mon agresseur puis attaqua. Ce fut bref et rapide. Azden prit la fuite en explosant la fenêtre après avoir été blessé.

Me rendant compte que j’étais à demi-nue, je pris mes affaire et m’habillait pendant que Tullia me parlait. Que pouvais-je répondre…. Nous n’avions jamais été amis avec Azden, plus des connaissances. Je secouais la tête négativement, chassant de mon esprit de sombres pensées. J’étais débarrassée de lui pour le moment mais il fallait que je le retrouve afin de le tuer avant qu’il ne me butte.

Je vais bien, et vous ? Pas blessée ? Plutôt une connaissance d’une autre vie… C’est compliqué.

Je regardais Tullia et lui sourit la remerciant pour son intervention. J’avais fini de me vêtir et m’engouffrait dans le couloir, lance en main et épée sur le flanc. Il fallait le retrouver et vite. Je dévalais les escaliers et, une fois en bas, j’attendis mon acolyte.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Avr - 20:46
La Xen était dénudée, mais je ne m'en occupais pas le moins du monde. Cela m'amusait presque son petit geste de pudeur, et je regardais par la fenêtre pour ne pas la mettre mal à l'aise. J'avais vi dans quelle direction il était allé, et me doutait qu'il n'allait pas être très longtemps sur ses jambes. Lilifth me répondit, tout en me demandant si j'allais bien. A part quelques chocs aux bras, rien de bien méchant. Je la rassurais en souriant, toujours l'air enjouée.

" Moi ? Je n'ai rien, heureusement."

Elle parlait d'une vie passé, et j'étouffais un petit rire. Tout en la suivant, je ricanais légèrement.

" On a toujours des connaissances d'une autre vie qui reviennent pourrir la présente."

Mais avant de partir, car il était évident que j'allais la suivre, je retournais à ma place pour prendre mon sac délaissé. Je récupérais ma sacoche, ma cape, et rejoignais Lilith. Je la suivais, guidant cependant un peu au début, ayant par où il était passé. J'étais assez confiante et détendue. Je m'expliquais là dessus.

" Il ne doit pas être loin, je l'ai touché avec du poison paralysant. Vu sa masse il devrait rapidement en ressentir les effets. Sauf s'il est accoutumé au poison, auquel cas ce sera plus compliqué."

Il était d'un corps sec et musclé, vraisemblablement bien vascularisé. Le poison a donc plus de chance d'atteindre rapidement les organes vitaux et les muscles, contrairement à une personne bien grasse et enrobée. Cependant, c'était un soldat clairement bien entrainé, et s'il avait reçu une immunisation face à de multiples poisons, il pourrait se trouver moins affecté par le paralysant. Je l'avais en effet dosé légèrement, pour ne pas tuer en provoquant un arrêt du coeur ou des muscles des poumons. A quoi nous sert un mort, dans ce cas là ? Nous le cherchions, et bientôt nous entendions des bruits de fracas, de caisse qui tombe et de quelqu'un qui chute. Je souriais, mes yeux brillants comme un prédateur ayant trouvé sa proie.

" Ha, ce doit être lui...."

Nous allions dans une petite allée isolée, une petite rue où à peine deux personnes pouvaient se tenir côte à côte de face. Lui, on le voyait avoir du mal à amrcher,
se tenant tant bien que mal contre le mur sale de la maison. Maintenant venait le moment plus amusant: l'interrogatoire, et la défense d'un fauve sur la défensive.
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : libre pour 3 rps
Expérience : 185

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion - Régénération
Groupes: Neutre
Race: Métisse Lorcq/Elfe
Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Avr - 9:53
Tullia me rejoignit assez rapidement, elle alla chercher ses affaires et nous sortîmes. Elle m’indiqua le chemin à suivre. J’écoutais ses indications avec attention courant devant elle. Soudain un bruit attira mon attention. Des caisses se brisant ! Un peu plus tôt la jeune arcaëllienne m’avait indiqué avoir mis un poison paralysant sur sa lame, il devait être en train d’agir. IL y eu un bruit de chute et une série de jurons. Nous nous engouffrâmes dans la ruelle sombre et vîmes l’arcaëllien au sol. Je m’approchais de lui. Il était sur le ventre, je le mis sur le dos. Me relevant, je pointais ma lance sur sa gorge et lui dis qu’il devait répondre à mes questions et que, peut-être, je l’épargnerais.

Si c’est pas toi qui me tues, ce sera quelqu’un d’autre voir Fannÿ. Tu es une traitresse et mourir de ta main serait une honte. Mais je me plie aux règles du jeu…. On m’a envoyé te tuer mais tu as reçu de l’aide de cette catin. Tu gagnes donc.
Tu vas surveiller ton langage, cette demoiselle n’est pas une catin. Ensuite, si tu acceptes la mort aussi facilement c’est que tu ne mérites pas de vivre. Ce qui est triste. Et pour finir je ne suis pas une traitresse, j’ai juste fait le bon choix. Je suis au service du Royaume qui honore de vrai Dieux. De plus la vie est plus juste du côté de la Reine que du côté de Fannÿ !

Il cracha dans ma direction et ferma les yeux. Mais, je ne sais pourquoi, je décidais de ne pas le tuer. Pas tout de suite en tout cas. Je retirais ma lance de sa gorge et me tournais vers Tullia lui demandant ce que l’on faisait de cet énergumène.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Mai - 12:56
L'homme était à notre mercie. Mais sa bouche était remplie d'un fiel qui ne faisait que se déverser sur nous deux. C'était à mes yeux un être... faible, dépourvu de la moindre dignité. A ses mots, mes yeux se firent poignards. Lilith défendit mon honneur en disant que je n'étais pas un catin, mais elle ne savait sans doute pas mon passé. Et lui devait peut être savoir que j'étais esclave courtisane. C'était peu probable, mais on ne sait jamais. Je répliquais avec une malice malfaisante.

" My my, quel language vulgaire venant d'une vulgaire personne... Il y n'y a pas un an, tu n'aurais même pas été autorisé à pouvoir poser les yeux sur moi."

Je lui écrasais du pied ses testicules, et il étouffa un gémissement, à peine audible. Il était paralysé, mais pas insensible à la douleur. Ce genre de porc étaient de ceux que je détestais le plus. Ne pouvant s'offrir nos services de courtisans, ils crachaient sur nous pour cacher leur frustration, nous rabaissant et nous traitant de tous les noms pour flatter leur fierté blessée. Ils me dégoutaient... Lilith ne semblait pas vouloir le tuer, ce que je trouvais idiot. Elle demanda mon avis. Je le regardais, réfléchissant à voix haute tout en souriant cruellement. Il m'avait insulté, il allait à présent en payer le prix.

" Et bien... je pourrais le capturer et l'utiliser pour mes expériences. Mais il serait sûrement facile pour lui de s'enfuir de l'Université. Non... Je pense qu'il y a mieux à faire."

Je pris ma dague et me penchais vers lui, et aussi rapide que l'on puisse faire je lui tranchais froidement la gorge. Il mourut ainsi en se vidant de son sang, gargouillant ses dernières respirations. Je lui obstruais la bouche avec ma main pour éviter qu'il ne crie, lui souriant avec une dernirèe fois. Il devrait être heureux, le dernier visage qu'il voit avant de mourir est le mien. Magnifique et souriant, comme la mort elle même. Ce fut rapidement terminé. Je me relevais, regardant le corps inanimé avec indifférence.

" Voilà... Mort, c'est le meilleur état dans lequel il peut être. Il ne nous nuira plus et pourra toujours s'avérer utile. Je garde le corps pour utiliser les organes. Mais les armes je te les laisse..."

C'était un beau spécimen, et il n'était pas facile de trouver un corps frais avec des organes encore en état. Une aubaine pour moi. Je me tournais vers la Xen. J'étais... étonnée qu'elle n'ait pas décidé de le tuer.

" Et un petit conseil: prend sa tête et envoie la à tes chers amis comme faire-part. C'est un bon message, et toujours agréable dans une jolie boîte. Tuer avec gentillesse est une chose, mais je doute que vous soyez encore à ce niveau là. Il faut combattre le feu par le feu, c'est plus sage. Et puis la prochaine fois, ils enverront quelqu'un de plus compétent."

C'était régulier dans le domaine des courtisans d'envoyer ce genre de petits "cadeaux". Un doigt, une oreille, parfois un collier de dent. Une petite coquetterie d'assassin, qui parfois servait de signature. Pour ma part, mes poisons étaient ma signature. J'attendais de voir si la Xen allait se décider.
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : libre pour 3 rps
Expérience : 185

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion - Régénération
Groupes: Neutre
Race: Métisse Lorcq/Elfe
Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Mai - 15:07
Allongé sur le dos, l’arcaëllien qui devait me tuer était à notre merci. Même s’il avait craché dans ma direction, je ne lui en tenais pas rigueur. Après tout il allait très sûrement mourir. Tullia parla de le garder en vie pour ses expériences mais, le souci, c’est qu’il pouvait s’enfuir. Elle décida donc de le tuer de façon froide et dure. Sa lame glissa sur la gorge de mon ancien camarade. Elle m’annonça, une fois l’arcaëllien mort, que je pouvais prendre ses armes tandis qu’elle gardait le corps.

Cela n’avait pas duré longtemps en fin de compte. A peine une demi-heure s’était écoulée entre le moment où il m’avait trouvé et sa mort. Je m’appuyais contre le mur, soupirant de soulagement. Je me demandais depuis combien de temps il me suivait.

Remerciant Tullia, je quittais la ruelle, j’avais sommeil. D’un pas lourd je retournais à l’auberge. Soudain je réalisé qu’elle allait peut-être avoir besoin de moi pour porter le corps. Je fis demi-tour et retournais à la ruelle. Je lui demandais d’une voix ensommeillée si elle avait besoin d’aide.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Mai - 20:20
Lilith ne semblait pas très enchantée d'envoyer ce genre de message personnel à ses gens. Je haussais des épaules, la regardant être plus fatiguée. Nous laissions le corps là, personne n'allait me le voler aussi facilement. Je la raccompagnais dans la ruelle, puis la laisse revenir vers l'auberge. Moi, j'avais à faire. Elle n'avait pas pris toutes les affaires du mort, et je pris la peine de regarder s'il n'avait quelques petites choses d'utiles. Un peu d'argent, à savoir l'équivalent d'un argent et de quelques bronzes, que je prenais comme gratification personnelle. Une dague, son épée aussi. Je les lui prenais, gardant pour moi la dague et allant donner l'épée à l'un des maitres armurier de l'université. Il trouvera cela sans doute intéressant, et il pourra peut être me faire une remise sur mes prochains achats.

Mais je vis revenir bien vite la Xen, qui me proposa son aide. Je lui souriais, chargement prestement le corps du mort sur mon épaule, comme un vulgaire sac. Je la rassurais, étant assez forte et ayant un cheval pour le ramener. Je lui souriais, l'exhortant à retourner se coucher. Mais avant qu'elle ne parte, je lui donnais la moitié de l'argent qu'il avait sur lui. Ainsi, tout était au mieux. Chacune nous repartions de notre côté, et j'avais fort à faire. Bien que la soirée ne se soit pas passée comme je l'avais prévu, je m'en retrouvais à bon compte. Un corps et des organes tout frais, cela sera très utile pour mes expériences et mes dissections. J'avais hâte de le ramener et d'effectuer le traitement de conservation de la chair. Je marchais vite, ignorant les regards des gens étonnés, qui pensaient que je trainais un homme ivre mort sur mon épaule. Je le chargeais sur la selle de mon cheval, montait en selle, et repartait vers l'Université, toute heureuse et guillerette.
[Fin du RP]
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : libre pour 3 rps
Expérience : 185

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Discrétion - Régénération
Groupes: Neutre
Race: Métisse Lorcq/Elfe
Voir le profil de l'utilisateur http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Niveau 1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Le Monde d'Arcaëlle [ZONE RP] :: Kaïl :: Ouest :: Domaine de la Ghyuerf-