L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

Voyage chez les lupan roux

 :: Le monde :: Le Monde d'Arcaëlle [ZONE RP] :: Zaay :: Forêt de Zaay Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 9 Fév - 13:08
J’avais parcouru terre et mer pour arriver là. J’avais affronté monts et vaux pour atterrir au milieu de nulle part en quête d’un groupe de lupans. Malheureusement, je ne les trouvais pas. C’est qu’ils se cachaient bien les farouches guerriers canins. J’étais assise non loin d’une rivière où j’avais pêché un poisson pour mon repas du soir. La nuit, belle et étoilée, était tombée il y a quelques heures. Vous vous demandez sûrement pourquoi je cherche des lupans ici ? Haha, c’est très simple ils ont un secret. Le secret du soin sans fluide. Ils sont capables de ressouder un os avec des pommades et cela me fascine. Après, ce ne sont que des rumeurs, rien de sûr donc. J’avais quitté la maison mère laissant mes élèves au soin de leurs professeurs et des serviteurs. Je savais qu’il ne leur arriverait rien de néfaste. Je soupirais en prenant une bouchée de ma truite. Elle était cuite à point. Un hululement dans le lointain m’informa que les animaux de la nuit s’éveillaient. Prudence, il y a des loumez ici. J’étais à l’abri dans une petite grotte confortable, si l’on peut dire ça. Une branche craqua non loin de mon abri. Ce devait être une bête, je ne m’inquiétais pas. Je savourais donc mon poisson en buvant de l’hydromel que j’avais préalablement acheté. La liqueur de miel était douce à mon palais. Une fois mon repas fini, je pris ma couverture et m’allongeais près du feu afin de dormir un peu.

Ce matin-là, je fus réveillée par un cri strident. Un cri d’oiseau. Je pestais contre l’animal. J’avais pris la ceinture qui me permettait de devenir invisible, peut-être devais-je en faire usage pour trouver les lupans ? J’attrapais l’objet et le fis tourner entre mes mains. Elle était vraiment moche mais bien pratique. Mon regard s’évada un instant par l’entrée de la caverne. Le ciel était bleu et pas un nuage ne venait gâcher le spectacle. Je me levais et allais à la rivière faire ma toilette. L’eau était très froide mais je plongeais tout de même dedans à demi-nue. Elle eut le don de finir de me réveiller. Je sentais que l’on m’observait. Je pivotais dans tous les sens afin de trouver l’origine de cette sensation. Un lupan à la fourrure rousse me regardait avec curiosité. Il ne bougea pas d’un pouce, se contentant de me reluquer. Puis il me lança en lupan :

Tu es sur nos terres, arcaëllienne. Que veux-tu ?

Il espérait sûrement que je ne comprenne pas afin de m’attaquer, c’était peine perdu vu mon éducation. Je me redressais, dévoilant mes formes.

Je suis Vÿdareen Loumez, Dis-je en lupan, Je viens quérir une part de votre savoir. Je cherche à apprendre de vous.

Il se mit à rire et dis dans un arcaëllien parfait, amusé que je parle lupan.

Tu crois en être digne, arcaëllienne ?
Seul le temps nous le dira.

Répondis-je un peu agacé. Il leva alors soudainement la tête et poussa un hurlement grave. Je vis des frimousses rousses sortir de partout. J’avais trouvé le clan. Soudain, tel un seul arcaëllien, il se tournèrent vers quelque chose ou plutôt quelqu’un.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Fév - 18:48
Enfin le matin ! C’est toujours moins sympa de continuer son voyage de nuit que de jour. De plus, j’adore l’aube quand elle illumine la forêt. La rosée du matin rend l’atmosphère agréablement bucolique. Je ne dois pas être loin des herbes maintenant, d’après les schémas sur mon calepin ça ne devrait pas être si difficile à trouver. Celle-là soigne plus vite les plaies… Celle-ci guéri de la toux… Ah ! Voilà celle que je cherche pour décongestionner mon nez. Il paraît qu’il y a des Lupans roux ici, je me demande s’ils sont amicaux. Au pire, je parle une langue qu’ils ne connaissent pas ? Hum… Non, ça les énerveraient. De toute façon je ne sais pas parler Lupan alors qu’importe ce que je parle ils ne comprendraient rien.

- Dansons la capucine,

Hop ! Petite cabriole.

- Il n’y a plus de pain chez nous,

Oups ! J’ai écrasé une herbe qui ressemble à celle que je cherche.

- Y’en a chez la voisine,

Ah ! En voilà !

- Mais ce n’est pas pour nous !

Hop là dans le petit sac !

- Yoooouuuh ! ~

Je recommence inlassablement la petite comptine apprise dans un autre monde. Je crois que je la comprends celle-là. Je ne sais pas ce qu’est la capucine mais le reste j’ai compris. Ce n’est pas simple les langues étrangères à notre monde. Oh ? Un attroupement de roux près d’une rivière. Oups ! J’ai marché sur une branche. Ah, cela a attiré leur attention. Ben, pourquoi ils me regardent tous comme ça ? Je crois apercevoir une femme parmi eux. A moitié dévêtue en plus ! Mais… ! C’est moi ou ce gang de Lupans sont venu la reluquer ? Je ne pensais pas qu’ils seraient comme ça. La pauvre, elle doit être toute gênée ! Heureusement qu’il n’y a pas d’enfant à l’horizon car voilà une scène bien inappropriée.
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 10:38
Nous nous étions tournés comme un seul être vers un pauvre arcaëllien. Je soupirais en voyant qu’il devait être herboriste. En effet il tenait entre ses mains plusieurs plantes. Les lupans, par chance, n’étaient pas guerriers. Cependant quelques-uns montraient les crocs. Je me demandais pourquoi j’avais froid et compris rapidement que j’étais à demi nue. Je priais les lupan de me laisser quelques instants pour me rhabiller. J’enfilais mon pantalon puis ma chemise et enfin la ceinture que je ne bouclais pas. Une fois fait, je m’approchais de l’inconnu, suivie par les lupans curieux. Je fis un sourire radieux à l’herboriste et je me présentais :

Vÿdareen Loumez, marchande et directrice d’écoles de dressage, de commerce et autre. N’ayez aucune crainte, ces lupans sont pacifistes. Que faites-vous ici ?

Ma voix avait été douce et amicale même si l’on pouvait sentir une certaine appréhension. Je ne me détachais pas de mon sourire. Certains lupans pointaient leur lance vers l’inconnu aux cheveux blonds. Il devait être un elfe au vue de ses oreilles. Donc son apparence pouvait me tromper sur son âge…

Le silence s’installa et pesa sur nous. Seuls les bruits de la nature venaient le rompre. Je commençais à me demander s’il avait compris ce que j’avais dit. Je soupirais doucement et un des lupans gronda un peu trop fort.

Du calme, l’ami.

Dis-je dans un lupan parfait. L’être se calma peu à peu. Je retournais mon intention vers l’inconnu et lui demandais son nom.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 18:02
La demoiselle prend le temps de se rhabiller devant cette bande de voyeurs. Etant un homme poli, je tourne la tête vers les autres pour ne point regarder ses formes. Je ne suis pas un pervers, franchement. Les Lupans semblent tous être méfiants néanmoins ils n'attaquent pas, ce qui me rassure un peu. Pourtant, les voir me fixer comme ça me met mal à l'aise. Je me demande bien ce qu'ils pourraient penser de moi à cet instant précis.

La demoiselle marche en ma direction. Maintenant que je l'a vois clairement on peut dire qu'elle est très belle, joliment vêtu et de plus, parle bien. Ses cheveux blancs et à demi-mouillés tombent d'une manière parfaite sur son agréable visage. Je suis pourtant frappé par le fait qu'elle ne boucle pas sa ceinture. Oups ! J'ai oublié le fait que je dois lui répondre. Les Lupans s'impatiente. Bon, il est temps de faire bonne impression.

- Wraith Dorcas, simple conteur en quête de nouvelles contrées à explorer. Je passe par-ici afin de remplir mes stockes d'herbes en tout genre afin que mes voyages se passent le plus agréablement possible.

Je la regarde avec mon beau sourire, celui que je laisse aux adultes. Quand je fais ça, j'ai toujours ce tic avec mes oreilles. Celui de les bouger un peu de haut en bas. C'est assez agacent.

Je range délicatement mes herbes dans ma sacoche en prenant soin de ne pas faire de gestes brusque au cas où ils croiraient que je veille sortir quelque chose de malveillant. Et franchement, à part un couteau et mon arc sur le dos ayant quelques flèches tous les deux fait maison, je n'ai rien qui pourrait être une quelconque arme. D'ailleurs, il serait bien stupide de sortir quoi que se soit de ce genre sauf si l'on veut se faire dévorer vivant.

- Je suis simplement de passage, je ne voulais pas vous déranger dans vos petites, (je tourne la tête vers les Lupans) discutions. Les affaires des autres ne me regarde guerre, je peux poursuivre ma route si vous le voulez bien ?
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Fév - 9:15
Je suis simplement de passage, je ne voulais pas vous déranger dans vos petites, Il tourne la tête vers les Lupans, discutions. Les affaires des autres ne me regardent guerre, je peux poursuivre ma route si vous le voulez bien ?

Je hochais la tête et fixais l’inconnu de passage. Les lupans avaient baissé leurs lances, ce qui me rassura un peu. Je fixais l’arcaëllien cueillant des herbes et soupirais. Mon estomac gargouilla. Il devait être midi bien passé. Je regardais les lupans roux et demandais au chef de meute dans un lupan excellent :

Puis-je me restaurée chez vous ?
Pourquoi, invites donc ce gringalet à se joindre à nous.

Je hochais la tête et me tournais vers l’inconnu. Après un court et bref silence je lui demandais :

Hey ! Ça te dirait de manger avec la meute et moi ? Ce n’est pas de la grande restauration mais ce n’est pas dégueu.  

Je lui fis un sourire engageant. Je ne voulais pas l’effrayer, loin de moi cette idée. Mon regard plongea dans son œil et je n’y décelais aucune malveillance. Je coinçais mes mains dans les poches de mon pantalon, l'air détendue.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Fév - 20:11
Oh, elle parle le Lupan ! Je me demande ce qu'ils se racontent. Je n'y ai pas pensé mais peut-être est-elle avec cette bande ? Elle m'a dit qu'elle était quoi déjà ? Professeur ? Ah non, directrice de je ne sais plus qu'elle école déjà. Il me semble que c'est une école de dressage. Du coup je suppose qu'elle parle le Lupan parce que... Elle les dresse ? Ah ! Alors tout prend son sens dans ce cas-là. Elle était donc en plein dressage... Mais alors pourquoi à moitié nue ? Est-ce que je veux vraiment le savoir...? Ils font ce qu'ils veulent quoi qu'ils fassent !

- Hey ! Ça te dirait de manger avec la meute et moi ? Ce n’est pas de la grande restauration mais ce n’est pas dégueu.

Manger ? Si je veux manger ? Je suis toujours partant pour de la nourriture ! J'aime goûter aux spécialités locaux ! Ça va être génial ! Manger ! Manger. Elle ne va pas me le demander deux fois ! Ah ah !

- Avec plaisir ! J'adore découvrir de nouvelles spécialités.

Mon ventre grouille déjà d'impatience et j'imagine déjà de bons petits plats préparés en toute sympathie par les Lupans. Hummm ! J'en salive déjà d'avance ! Jusque là je pensais qu'ils étaient hostiles mais en faite il faut juste le connaître un peu. J'aime ce genre de moments inattendus et positifs. Dès le matin en plus, c'est chouette ! Je suis bien tombé pour une fois. Le plus souvent je me ramasse dans des aventures pas possible ou la chance divine vient me sauver au dernier moment. Bon, qu'est-ce qu'on attend ? A la soupe !
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Fév - 20:28
Je lui avais proposé de manger avec la meute et il accepta avec une joie non cachée. Le lupan parlant l’arcaëllien couramment nous invita à le suivre. Nous marchâmes une bonne demi-heure avant d’arriver devant un village constitué de huttes sobres. Elles formaient un cercle autour d’une statue grandeur nature d’Othab. Aux pieds de la statue il y avait un autel où diverses choses avaient été déposées. Les lupans, une fois dans leur village, se séparèrent. Le lupan roux qui m’avait « accueillit » à ma sortie de la rivière nous invita à le suivre. Nous arrivâmes devant une hutte décorée sobrement. Il nous invita à entrer dans la demeure. Il déclara alors en arcaëllien :

C’est la case de notre chef : Loumazen, c’est elle qui dirige la meute.

Je saluais la lupan en train d’allaiter un bébé. Elle nous fit signe de nous asseoir. Je pris place sur l’un des coussins posés à même le sol. En lupan, la chef nous demanda nos patronymes.

Je suis Vÿdareen Loumez.

Répondis-je dans un lupan parfait. Je me tournais vers l’inconnu et lui expliquais que la chef voulait connaître son identité. Un jeune lupan, de cinq ou six ans, me sauta sur le dos et joua avec mes cheveux. Je ris de bon cœur devant ce comportement enfantin.

Sazen, veux-tu bien cesser d’importuner nos invités ?

Grogna la lupan dans sa langue maternelle. Sazen fit une mine boudeuse et me lâcha pour s’asseoir à côté de moi. J’ébouriffais sa tête gentiment et il sourit de plaisir.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Fév - 21:58
On suit donc les Lupans jusqu’à leur petit village. Je ne savais pas qu’ils étaient si nombreux ! Il y’en a pleins partout ! Oh… Même des enfants ! Qu’ils sont adorables. Oups ! Si je ne les suis pas plus vite que ça je vais les perdre. L’un des Lupans nous conduit jusqu’à sa maison, comme c’est exotique ! Tiens donc, une maman nourrissant son bébé. Ah ! Et pas n’importe qui en plus, la chef en personne. Ah, faut s’asseoir. Hum… Je ne comprends cependant absolument rien à ce qu’elle raconte. La demoiselle se présente et semble être à l’aise avec ce type d’individu. Celle-ci m’explique qu’il faut que je me présente à mon tour. Oh ? Un enfant ! Il semble être curieux des cheveux de Vÿdareen. Comme il est adorable. Bon, c’est à mon tour de parler, je suis trop facilement distrait là.

- Je me nomme Wraith Dorcas, conteur itinérant.

Je souris donc au chef de la meute, poliment en essayant de montrer le moins possible mon envie de jouer avec son petit. J’en ai jamais vu et puis, peut-être que ceux-là sont aussi gentils et attentifs que les autres enfants. Je me demande s’ils sont remplis d’imaginations. Au moins, celui-ci n’a pas l’air malheureux là où il se trouve, c’est le principal. J’adore les enfants, je me sens tellement plus proche d’eux qu’avec les adultes. En même temps je ne le suis pas encore. J’aimerai bien savoir parfaitement bien lire et écrire avant d’être adulte. Et même, pourquoi pas, savoir faire la même chose dans une autre langue. Le Lupan est une langue sympa, se serait chouette de l’apprendre.
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 10:42
La chef de meute attendait la réponse de l’inconnu qui semblait intrigué par le jeune lupan assis entre nous. Il finit par se présenter et je me charger de traduire pour les lupans.

Il se nomme Wraith Dorcas et est itinérant. Il raconte des histoires.

La lupan se leva et déposa son bébé dans un berceau. Elle retourna s’asseoir sur les peaux de bêtes lui servant de siège. Elle nous demanda ce que nous faisions ici. J’expliquais que pour ma part, j’étais là pour apprendre leur médecine. Elle hocha la tête et m’avoua qu’elle réfléchirait. Je la remerciais puis traduis la question en arcaëllien pour Wraith. Je souriais doucement afin de le mettre en confiance. Pour une personne ne connaissant pas ou peu les lupans cela devait être effrayant. Cependant, il me sembla des plus détendus.

Je regardais Sazen et il me sourit. Les enfants, quelle que soit la race, étaient adorables. Mais, étonnamment, je n’en voulais pas. Je me voyais mal enceinte. Sazen se leva et alla sur les genoux de Wraith. Il inspecta le visage de l’arcaëllien minutieusement. Puis, une fois son inspection finie, il s’assit sur les genoux de Wraith et suça son pouce gauche.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Fév - 13:35
La jeune femme lui traduit ce que je viens de dire puis la Lupan met son bébé dans le berceau avant de revenir vers nous. Pour le moment, elles parlent entre elles, je ne vais faire qu’observer. Oh ? Tiens donc ! Le petit s’installe sur moi ! Je me demande si je peux… Mais ! C’est moi où j’ai l’impression qu’il m’inspecte ? Il évite de toucher le bandeau. Il pense surement comme tout le monde qu’il n’y a plus d’œil en-dessous. Ah, il a fini ! Tiens, il a le poil doux au touché. Je vais le câliner un peu, il aime peut-être les caresses. Comme il est adorable ! Il est tout doux et tout chaud. Une véritable peluche ! C’est trop mignon. Je me demande s’il est chatouilleux ? Hop ! Qu’est-ce que t’en dit de mes chatouilles ? J’ai pas mal d’années à mon actif en matière de chatouille petit !

- Hum ?

Oups, elle me demandait quelque chose. Ce que je fais ici c’est ça ?

- Dites-lui ce que je vous ai dit, ce n’est pas un secret. Dis-je en lui souriant.

Sachant faire deux choses à la fois, je continu à chatouiller le petit rouquin. Oh, il est surprit quand je lui touche la truffe ! Je ne peux m'empêcher de rire !
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Fév - 13:52
J’expliquais donc ce que faisait l’arcaëllien en ces lieux. La lupan sembla satisfaite de ma réponse et hocha la tête. Du coin de l’œil j’observais Wraith jouer avec Sazen. Cela me fit sourire doucement. La chef m’expliqua que seuls les membres du clan avaient accès au savoir ancestrale. J’opinais du chef, comprenant sa situation. Elle ramassa une pipe dans laquelle elle bourra de l’herbe à fumer. Elle tira trois bouffées puis me tendit m’objet. Je l’imitais mais je ne pus m’empêchais de tousser. C’était âpre. Je tendis la pipe a l’arcaëllien.

Alors que nous fumions la pipe, une corne de brume résonna dehors. La chef se leva et nous invita à la suivre. Il était l’heure de manger. Elle prit son bébé et le harnacha à son dos. Une fois fait nous quittâmes la hutte prenant la direction de la grande place. Un feu brûlait non loin de la statue d’Othab. Il y avait des tables et des tabourets disséminés un peu partout sur la place. La lupan nous invita à sa table. Sur le plateau il y avait un cochon entier cuit à la broche, des légumes dans des plats en terre cuite. J’observais mon assiette, elle n’était pas très ronde mais ferais l’affaire pour manger.

J’espère que tu aimes le cochon, Wraith !

Dis-je en riant. Je remarquais alors qu’il n’y avait pas de fourchettes ni de cuillères. Juste des couteaux bien aiguisés. La chef nous invita à nous servir. Je ne me fis pas prier. Le choix des boissons était vaste : jus de fruits divers, eau, alcool maison.

Je coupais un bout de cochon, il était tendre. Je me servis ensuite en légume et enfin je remplis mon godet d’eau de vie.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Fév - 18:58
Tandis que je joue avec le petit dont je n’ai pas la moindre idée de comment il peut bien s’appeler, Vÿdareen me tend une sorte de pipe. Je ne sais absolument pas ce qu’il faut faire avec. La fumée ? Euh… C’est-à-dire que je n’ai jamais fait ça. Je suis obligé ? Hum… Au vu de leur tête à toutes les deux, on dirait bien que oui. Une sorte de calumet de la paix c’est ça ? Bon, bah quand il faut y aller comme on dit… .

- Kof kof… !

Arg… C’est fort leur truc ! Qu’est-ce qu’elle a mis dedans ? Hein ? On s’en va ? On va manger ? Je sens une délicieuse odeur. Oula, la lumière ! Elle brille bien au-dessus de nous. Il va falloir que ma vue se réadapte. Cette odeur, c’est sûr, de la bonne viande. Il y a quoi au menu aujourd’hui chez les Lupans ?

- J’espère que tu aimes le cochon, Wraith ! Me dit la jeune femme en souriant.

- Avec une odeur pareille, seul un fou pourrai refuser ! Lui répond-dis-je.

On s’assoie tous autour de la dite nourriture dont l’odeur me fait saliver. C’est très convivial. Je prends mon couteau comme tout le monde puis commence les festivités. Oh ! C’est trop bon ! Il n’y a pas de doute, ils sont très doués pour cuir la viande et l’assaisonner. L’un des petits semble avoir trop peur du feu pour s’approcher. Comment je vais pouvoir lui faire comprendre ce que j’ai en tête ? J’inventerai !

- Tiens petit. Dis-je en lui coupant un bon morceau. Je lui fais des petites bouchées avant de lui redonner son assiette.

Il me fait de grands yeux surprit. Il sourit puis va s’installer comme un prince qui a su triompher d’un gros dragon à côté de ses copains. Qu’est-ce que je sens-là ? Du jus de fruits, génial ! Hop, un petit verre. On mange comme des rois ici. Cela me donne envie de rester un peu plus longtemps mais je n’aimerai pas abuser de leur hospitalité. Autant s’en mettre plein la panse.

Aaah… J’ai bien mangé ! Beaucoup, beaucoup trop mangé par contre ! Je dois admettre que n’ayant pas l’habitude, je me sens aussi gros que les cochons qui grillaient. Je ferai bien une petite sieste pour digérer tout ça. Oh ? Une Lupan revient. Elle semble bien affolée, je me demande ce qu’elle a. Bouger devient difficile. Elle crie et je ne comprends strictement rien.

- Uma a disparu ! Mon fils a disparu ! Quelqu’un peut venir m’aider à le trouver ?! Uma ! Crie-elle.

Je regarde Vÿdareen, allant vers elle pour voir ce qu’elle va faire.

Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Fév - 11:00
Nous étions installés à manger le délicieux cochon rôti à la broche au-dessus d’un feu.  L’eau de vie était très forte, je me jurais de n’en prendre qu’un godet. Et je ne dérogeais pas à ma promesse. Je pris un jus de fruits onctueux après l’eau de vie. Soudain il y eut des cris, de la panique. Je cherchais l’origine de ce tapage et vis une lupan au beau pelage roux hurler qu’elle avait perdu son enfant. La chef de meute se leva et se rua à la rencontre de la mère désespérée.

Où était Uma lorsque tu l’a vu pour la dernière fois ? Demanda la chef.
Près de l’entrée du village. Répondit la mère en larmes.
Que tous les valides se lèvent, nous allons faire une battue !

Comme un seul lupan une vingtaine d’hommes-loups se levèrent. Je décidais de leur venir en aide et me levais à mon tour. Je rejoignis la chef après avoir glissé à Wraith qu’un enfant avait disparu.

Alors que nous allions commencer la battue, un arcaëllien à cheval galopa droit vers le village. Il s’arrêta et déclara en lupan :

Nous détenons un enfant, donnez-nous le secret de vos soins et aucun mal ne lui sera fait.
Rendez-moi mon enfant, monstre !
Calme-toi Vÿderen, nous allons trouver une entente. Murmura la chef.
N’avez-vous pas honte, tahora, de faire ainsi une prise d’otage ? M’exclamais-je en arcaëllein
La ferme femelle ! Vous avez deux heures pour vous décider ! Une fois le délai passé nous reviendrons avec l’enfant et vous nous donnerez vos secrets.

Il fit faire demi-tour à sa monture et s’en alla. Qu’allait faire les lupans ?
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Fév - 23:07
Quoi ? Un enfant à disparut ? Flûte ! Il faut vite venir le chercher. Si on le pistait dans cette forêt tous ensemble, on devrait pouvoir y arriver, je vois déjà des gens s’y atteler. Il ne faut surtout pas qu’il tombe entre de mauvaises mains ou qu’il se fasse mal. On va faire vite !  Hum ? Un homme à cheval ! Qu’est-ce qu’il veut ? Il est bizarrement habillé. Il semble parler le Lupan, je me demande si ça n’a pas un rapport avec l’enfant, l’aurait-il trouvé ? Dans ce cas, où est-il ? Ah, j’ai vu juste mais au vu de leurs têtes ce n’est surement pas bon. Ils semblent tous soudainement si agressif, que pourrait bien avoir dit l’homme qui les ai refroidit à ce point ?

- N’avez-vous pas honte, Tahora, de faire ainsi une prise d’otage ?

Ah, ça j’ai bien compris ! Une prise d’otage ?! Malédiction, c’est surement l’enfant ! Je ne sais pas ce que veut l’homme mais je serais dégouté que ces hommes s’en sortent impunément. Et si- ! Hum… Quelle fâcheuse décision. Je ne sais pas si cela serait une bonne idée ou non. Ils voudront certes tous une explication. Qu’importe, la vie d’un enfant passe avant toutes ces préoccupations.

- Je vais voir où ils détiennent l’enfant, dis-je à Vÿdareen, nous n’avons pas de temps à perdre, informe leur que je vais trouver leur camp ainsi que l’endroit où il se trouve. Selon le nombre et l’emplacement, on a peut-être une chance de le récupérer saint et sauf.

Il vaut mieux que je file tout de suite avant les débuts des complications. Je vais m’installer là, en haut de cet arbre. J’ai vu dans quel direction il va mais si je ne m’endors pas vite je vais le perdre. Cette herbe est très efficace pour s’endormir. Attention, ça va aller très vite.

Hum ? Je suis bien atterri dans ce monde ? Hum… La forêt me semble similaire. J’ai pensé très fort à cet endroit. Je pense que je suis bien dans ce monde. Oui, voilà mon corps endormi. Lévitons vite jusqu’à retrouver l’homme. Je n’ai pas jeté un coup d’œil aux autres mais tant pis. Je serais prêt à recevoir leurs mots remplis de méfiances quand je leur dirais où ces brigands se cachent.

J’aperçois enfin quelque chose. Oui, vaguement au loin je vois l’homme sur son cheval. On va beaucoup plus vite en lévitant. Passer en « esprit » est fort pratique car en plus, personne n’est censé te voir. Hop ! Je suis sur son cheval avec lui, je peux aussi aller directement là où je vois devant moi. Il va vite. Tiens, là, il ralentit. Serait-ce un petit camp furtif que je vois-là ? Je le crains. Voyons… Où mettraient-ils l’enfant ? Il n’y a qu’une sorte de cabane et trois tantes. Je compte une douzaine d’hommes, toutes armées. Hum… Ils ont la plupart des épées, je vois un archet, une sorte de magicien et un gros avec une hache. Et à l’intérieur de la petite cabane rustique ? Un homme finement habillé détenant l’enfant. Non mais ! Il se serre du petit comme repose-pieds ! L’ordure ! Ah si seulement mon corps pouvait être là pour que je lui décoche une flèche entre ses deux yeux ! Il faut vite que je me réveil pour les prévenir. Attend. Je vais voir s’il y a un moyen de passer « incognito ». Hum… Ils ne s’attendent pas à une attaque par-derrière, ils sont complètement exposés mais la cabane n’a qu’une porte qui est bien gardé. Remarque, une flèche bien placée ou un lancer de dague entre les trous des bois et ça pourrait passer… . Ne traînons pas plus longtemps ici.


Hum ? Je suis de retour. J’espère mettre vite réveillé. Hop ! Merci l’arbre, tu étais confortable mais on a affaire. Où se trouve Vÿdareen ? Hum… Ah ! La voilà !
- Je sais où ils le retiennent prisonnier, ces fourbes se servent de lui comme cale panards ! Dis-je en fronçant les sourcils.
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Mar - 9:17
Je vais voir où ils détiennent l’enfant, M’informa Wraith, nous n’avons pas de temps à perdre, informe leur que je vais trouver leur camp ainsi que l’endroit où il se trouve. Selon le nombre et l’emplacement, on a peut-être une chance de le récupérer saint et sauf.

Avant que je n’ai le temps de le questionner, il partit d’une démarche assurée. Je haussais les épaules et cherchais la chef de clan. Je la trouvais entrain de consoler la mère. J’informais la lupan que Wraith était parti localiser l’enfant. Elle fronça les sourcils mais hocha la tête. La chef demanda que seul les chasseurs et les guerriers restent là à attendre le retour d l’arcaëllien. Ils étaient une bonne vingtaine.

Wraith revins et déclara :

Je sais où ils le retiennent prisonnier, ces fourbes se servent de lui comme cale panards !

Je fronçais les sourcils et fit la traduction aux lupan qui grognèrent de mécontentement. Je demandais à Wraith de nous montrer le chemin vers le campement où était retenu l’enfant loup.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Mar - 18:41
- Bien. Dis-je avec détermination.

Je prends une branche puis commence des petits schémas explicatifs de leurs positions, le dessinant la route puis le camp ainsi que chaque Arcaëllien et enfin la cabane de fortune. Je leur montre ce que c'est entre chaque dessin et attend que Vÿdareen traduise pour moi. Je ne suis pas un fin stratège mais je leur explique que l'on peut, même si cela prendre un peu de temps, que l'on peut les attaquer par-derrière car ils ne s'y attendront pas. Après, comme je leur dit, ce n'est qu'une proposition on peut faire autre chose ou compléter avec mon idée de départ. Pourquoi pas, pendant que quelque uns font diversions en voulant leur donner leur secrets. L'idée serait à creuser. Précisant bien où est le petit, c'est à dire, à l'arrière du camps, on ferai "d'une pierre deux coups" !

- J'espère que je ne vous ai pas perdu et que j'ai été clair. Bon, que fait-on ?

Je regarde la maîtresse des lieux qui nous a accueillit. Les Lupans semblent plutôt bien remontés mais je ne pense pas que se soit après moi et heureusement. Pour le moment ils ne me posent pas de questions, c'est bon signe car je n'ai pas de plans pour leur répondre de manière à ce que se soit crédible. Le coup du "voyant" ou "devin" est déjà plausible mais très louche, d'autant plus que je ne peux pas leur prouver ce que je ne suis pas, cependant, leur dire ce que je suis c'est encore pire que ce mensonge. Je peux leur dire que... Je vois de très loin ? De très très loin et même à l'intérieur des cabanes ? Aucune chance, même moi je ne me crois pas ! Quel galère, je ne me mettrais pas dans un tel pétrin si ce n'était pas pour un enfant.
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Mar - 9:31
Après avoir traduit ce que Wraith avait dit au lupan, la grogne monta. C’était compréhensible à dire vrai. Si j’avais un enfant et qu’on me le volait, je serais hors de moi. L’arcaëllien dessina un plan assez archaïque mais plutôt facile à comprendre. Il expliqua où était retenu le petit lupan roux et proposa que l’on attaque par derrière ce qui me sembla judicieux. Je servais d’interprète entre Wraith et les lupan. La chef approuva son idée mais y mit son grain de sel. Elle demanda à trois guerriers de mettre le bordel dans le camp en faisant attention de ne pas se faire tuer.

Je posais une main sur l’épaule de Wraith et le remerciais. Maintenant il fallait se mettre en route. Le groupe avançait silencieusement afin de ne pas se faire remarquer. Quand nous fûmes à cinq cent mètres du campement improvisé, les trois lupans dédiés à la mise à mal du camp se séparèrent du groupe.

Nous avancions sur la pointe des pieds. Quand nous fûmes derrière le campement, nous nous posâmes un bref et court instant. J’expliquais que j’avais une ceinture rendant invisible. Je le dis à Wraith aussi. Ainsi on décida que je serais la première à entrer. Je bouclais l’artefact qui pendait à ma taille et devint invisible mais pas intangible. Je m’engageais dans le campement et observais le placement des arcaëlliens gardant le cabanon. Les trois guerrier mettaient bien le boxon ce qui était parfait.

Je retournais près de mon groupe et fit un topo. Il y avait deux arcaëlliens devant la cabane de fortune. Les autres étaient occupés par les guerriers.

On aura vite fait de défaire les deux gardes, mais les autres lâcheront les trois compagnons pour porter main forte à leurs confrères.

La chef approuva. Elle expliqua qu’il fallait être rapide. Je traduis à Wraith.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Mar - 15:18
Vÿdareen me traduit ce qu'ils ont décidé de faire puis elle me remercie avec une main sur mon épaule. D'après ce que j'ai compris, la seule chose qui change c'est que trois Lupans vont mettre le boxon de front pour les occuper. Je vais emporter mes affaires, me munir de mon arc et de mes flèches. Je mets mon carquois à ma taille cette-fois, je n veux vraiment pas faire de bruit quand on va arriver à proximité des ravisseurs. Je les vois déjà partir avec la jeune femme, je vais les suivre, restant près d'elle.

Les guidant en contournant le camp ennemi, les trois Lupans quittent le groupe pour mettre le bazar. On accélère le pas pour arriver rapidement derrière le camp. Une fois à proximité, on arrive silencieusement tout près d'eux. Vÿdareen nous explique qu'elle a une ceinture qui rend invisible. Regardant la ceinture, pour moi ça me parait incroyable. Je n'avais jamais vu un tel objet. Je me demande où elle l'a trouvé, c'est génial ! Même si elle n'est pas en esprit et donc intouchable, elle peut aller où elle veut sans se faire voir et donc interagir, pas comme moi. C'est mieux que ça soit elle qui entre dans la cabane, s'occupe de l'homme puis ramène le petit.

Vÿdareen revient avec de nouvelles informations. Deux gardent à l'entrée, avant ils tournaient un peu, c'est parce qu'il y a les trois Lupans devant qu'ils sont porté là. Bien, Voilà ce que l'on va faire... .

- Il faut deux personnes capables de mettre hors-jeu nos deux gardes en même temps. C'est deux-là feront diversions et éloignera les autres Arcaëlliens le plus loin possible de la cabane pendant que vous, Dame Vÿdareen, avec votre ceinture, vous vous introduirez dans la cabane et vous vous occuperez de l'homme à l'intérieur ainsi que l'évacuation de l'enfant avec moi. Tandis que vous pénétrez, le reste attaquera donc dès que les trois barbares se retourneront. On aura l'enfant donc foncé sur l'ennemi d'accord ?


Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Sam 4 Mar - 17:27
Il faut deux personnes capables de mettre hors-jeu nos deux gardes en même temps. C'est deux-là feront diversions et éloignera les autres Arcaëlliens le plus loin possible de la cabane pendant que vous, Dame Vÿdareen, avec votre ceinture, vous vous introduirez dans la cabane et vous vous occuperez de l'homme à l'intérieur ainsi que l'évacuation de l'enfant avec moi. Tandis que vous pénétrez, le reste attaquera donc dès que les trois barbares se retourneront. On aura l'enfant donc foncé sur l'ennemi d'accord ?

Je hochais la tête et traduit aux lupans. La chef approuva et désigna deux grands lupans aux airs de jumeaux. Ils resserrèrent leur patte sur leur lance et découvrir leurs crocs. Je regardais Wraith et l’informais qu’il devait prendre ma main afin de ne pas me perdre. Une fois fait, je fermais la ceinture. J’étais donc invisible mais tenais vigoureusement la main de l’arcaëllien dans la mienne. Je me mis en route, précédée par les jumeaux, vers la cabane. Les deux lupans roux assommèrent les gardes. J’ouvris la porte de la cabane et vis un mzékils borgne les pieds sur le dos du petit lupan. Je lâchais la main de Wraith et me ruais sur l’inconscient qui dormait paisiblement.

Je calais ma lame, invisible aussi, sur sa gorge et déclarais d’une voix froide et dure :

Ton petit jeu prend fin dès lors. Si tu cris, si tu tentes des représailles je t’assure que ta vie sera brève.

L’arcaëllien, contre toute attente, pissa dans son froc et retira ses pieds de l’enfant. J’ordonnais à Wraith de prendre le petit lupan roux et de l’emmener.

Je ne tenterais rien, Ô grand esprit ! Nous allons partir et laisser cette meute tranquille !

Je retirais ma lame de sa gorge et quittais le cabanon. Une fois avec les lupan, je retirais la ceinture, du moins je défis la boucle. J’informais que le chef avait promis qu’il n’y aurait aucunes représailles. La chef hurla à la lune pour prévenir les trois guerriers dans le camp de se retirer.

Une fois au village le petit retrouva sa mère qui le prit dans ses bras et le cajola.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Mar - 16:20
Pour ne pas me perdre je dois lui prendre la main ? Hum...Ok. Oh, elle reboucle sa ceinture. Est-ce je suis invisible moi aussi ? Aucune idée, nous verrons bien. On avance jusqu'à la cabane et je suis prêt à dégommer ce gars. Comme je l'ai vu, il est toujours assis comme un pacha. Oh ? C'est moi où je ne tiens plus sa main ?  

- Ton petit jeu prend fin dès lors. dit-elle. Si tu cris, si tu tentes des représailles je t’assure que ta vie sera brève.

Le gars commence à paniquer tout en se retirant. Je prend le petit comme prévu puis on sort. Je le met dans mes bras car après tout, il doit être fatigué de porter les pieds puants de ce type. Je repars vite vers les Lupans derrière la cabane puis nous partons discrètement. On repart donc victorieux et sans faire le moindre mort. Plutôt inattendu, je pensais qu'on allait embrocher ce misérable mais non.

On est enfin rentré au village, le petit pèse un peu son poids. Oh, ça doit être sa mère, il n'a pas fallu deux secondes avant que le garçon s'échappe de mes bras pour aller courir vers sa mère. Quel beau spectacle, je ne peux m'empêcher de sourire. Ah, voilà le reste de mes affaires. Je pourrais m’éclipser discrètement à présent ? Hum, plus facile si j'avais une ceinture comme la demoiselle. Chacun ses outils. Je ne pensais pas que ce "don" servirai aussi pour cela. En sachant les positions de chacun de nos ennemis il a été facile de trouver une faille. Ce n'est pas quelque chose à mettre entre de mauvaises mains, heureusement que c'est en moi. Tout de même... Pourquoi je n'ai jamais rencontrer quelqu'un comme moi ? Ma mère n'avais pas ce don, seul mon père possède ce truc comme moi. Il est même bien plus fort. Maman m'avais dit que j'avais le même œil étrange que mon père, seulement, lui en a deux. S'il a la même chose que moi c'est qu'il peut bien me trouver. Il suffit qu'il voit là où je me trouve. Et maman, s'il a pu voir qu'elle s'est faite tué, pourquoi n'a t-il rien fait ? Peut-être qu'il s'en fiche.

Hum... Peut-être ont-ils déjà vu un homme avec ces yeux-là ? Mais le montrer rend les gens mal à l'aise. Ils disent que voir l'univers est effrayant. Je ne sais pas, mon propre reflet ne me dérange pas. S'il ne viens à pas moi c'est qu'il ne veut pas que je le trouve donc il ne sert à rien d'aller le chercher. Donc, quel est la prochaine étape, que fait les Lupans à présent ?
HRPG : Cette-fois ci, petit gag en couleur que je vais mettre en signa, j'en fais d'autres, il ne m'en manque plus qu'un sur le prochain dessin car pour le moment je n'ai rp qu'avec quatre personnes x) voilà !
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Mar - 17:00
Une fois au village le petit retrouva sa mère qui le prit dans ses bras et le cajola. Je souriais et remerciais Wraith pour sa précieuse aide. Je lui demandais si, ce soir, il accepterait de nous conter une de ses histoires que je traduirais du mieux possible. J’en fis part à la chef qui accepta l’idée. Elle nous proposa de nous laver dans la rivière derrière le village, je trouvais l’idée plaisante. J’adorais aller à l’eau. J’informais l’arcaëllien de la proposition de la chef. Mais avant qu’il n’ait le temps de répondre, on nous déposa dans les bras des draps pour nous sécher. Je remerciais la lupan qui m’avait déposé ces draps de bain dans les bras.

Le dernier à l’eau est une crevette !

M’exclamais-je telle une gamine enjouée. Je me mis à courir vers la rivière. Par trois fois je faillis tomber en me prenant les pieds dans quelque chose. J’arrivais à la rivière et retirais tous mes vêtements, me retrouvant nue comme un bébé venant de naître. Je regardais et ne vis pas Wraith. Je haussais les épaules et plongeais dans l’eau tiède. Je m’immerger complétement, retenant ma respiration. Je bondis hors de l’eau en reprenant mon souffle. Mes cheveux vinrent se plaquer contre mon visage et je pestais. Je plongeais la tête sous l’eau et les remis en place. J’entendis alors un ricanement malsain. J’aperçus un arcaëllien près de mes affaires et ce n’était pas Wraith mais un mzékils édenté. Je pestais à nouveau.

Hey ! Toi ! Tu veux quoi ?
Goûter ta chair tendre !

Ho pitié…. Je suis perverse mais pas au point de me taper un édenter.

Tu dois être riche pour posséder un pistolet à gemme !
Repose ça tout de suite. Il se mit à rire. Tu crois que je ne suis pas capable de me battre à poil et sans arme ?

Il cessa de rire, j’étais debout dans l’eau qui m’arrivais à la taille. Le mzékils soupira et posa mon arme. Il se passa la langue sur les lèvres et, sans dire un mot, il s’en alla. Un peureux ! J’avais de la chance !

Wraith, où t’es ?
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Mar - 19:48
Vÿdareen me sort de pensées en me proposant de jouer le conteur ce soir. Rester ? Hum... Pourquoi pas, personne n'a l'air de me trouver louche alors j'accepte. On va donc voir la chef qui accepte avant de nous dire que l'on peut se baigner dan la rivière qui se trouve à proximité. On nous dépose à nos bras des draps avant que j'ai eu le temps de répondre. On aurait dit un : "allez à la douche les enfants, maintenant!". Je souris puis je tourne la tête vers la demoiselle pour savoir qui allait commencer.

- Le dernier à l’eau est une crevette ! Crie-t-elle avant de partir en courant.

Oh ? Elle a fait tombée quelque chose. Je ferai mieux de lui donner avant d'oublier de lui rendre. Par où est-elle passée ? Hum... Par-là ? Il me semble. J'entends l'eau pas loin. Ah ! La rivière ! Hum ? Elle ne doit pas être loin. J'y pense, elle doit déjà être nue du coup. Hum, Nue. L'idée fait bouger mes oreilles semblables à ceux des elfes. Je reviendrais la voir plus tard, je ne veux pas me recevoir une dague entre les yeux. Me voilà en dessous, il serait temps de le laver celui-ci aussi. Flûte, encore un trou-

- Aïe !

Mais ! Je me suis reçu une pierre ?!

- Qui va-... Mes affaires !

Je n'ai plus que mon dessous sur moi ! Flûte ! On me les a volé ! Il est parti par-là, je vais le rattraper. Depuis quand des affaires de clodos intéressent quelqu'un ? Attend... Ce n'est pas par-là qu'il y a-

- Vÿdareen !

Ah. Ah... Ah ! Complètement nue ! Mais, mais mais !

- Herm, euh désolé Vÿdareen, dis-je en me tournant, vous m'en voyez vraiment confus. Herm...Au-Auriez-vous l’amabilité de me dire par où est allé le voleur Mzékils si bien sûr, vous l'auriez vu ?

J'ai chaud aux joues tout à coup. C'est moi ou juste avant de la croiser elle m'appelait ? Gloups... Cela fait vraiment voyeur qui répond à la seconde de son appel. Non, non, ça se voit que j'ai couru. Couru. Ah ah.
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Mar - 20:04
Une fois le mzékils partit, j’appelais Wraith, je n’allais pas me baigner seule tout de même, où était le plaisir ? Le jeune arcaëllien arriva en courant. Pressé ? Non…. On lui avait piqué ses affaires. Je restais bouche bée, les seins à l’air. Il ne courait pas vers moi…. Dommage. J’indiquais la direction qu’avait pris le mzékils, riant à moitié. Pourquoi voler des vêtements aussi peu convenables ? Qu’importe, je me mis sur le dos et flottais à la surface de l’eau dévoilant les subtilités de mon corps. Le fait que Wraith soit gêné m’amusait et j’en jouais légèrement. Je sortie de l’eau et m’approchais de lui. J’étais toute mouillée et nue. Je posais une main sur l’épaule de l’arcaëllien et l’obligeais à se tourner vers moi. Je lui dis alors :

Il doit pas être bien loin, on va le rattrapé ensemble. Attends juste deux minutes que je m’enroule dans un drap.

Je me tournais vers mes affaire et pris le drap de bain le plus proche. Je le mis autour de ma taille, je ramassais mon épée et mon pistolet et les mis à ma taille. Je laissais le reste là. Ah non, la ceinture ! J’allais devoir m’habiller…. Mince ! Je me séchais rapidement et enfilais ma tenue fissa. Une fois prête j’invitais Wraith à me suivre. Nous eûmes fait à peine cinq mètres que l’on tomba sur le mzékils. Il nous regarda bêtement en tenant les affaire de l’arcaëllien, il ouvrit la bouche mais je dégainé mon pistolet et le pointais sur lui.

Tu vas rendre ses effets à mon ami ou je te troue la peau !
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Mar - 14:38
Vÿdareen m'indique alors la direction avant de sortir de l'eau. Elle s'approche de moi ? Je tourne légèrement la tête et oui. Oui, oui, oui. Hum ?! Pourquoi elle me tourne vers elle ? Gloups... Au moins c'est sûr on ne pourra pas dire le contraire, c'est une très belle femme. Hum. Elle me fixe. Ah mais j'y pense, j'ai plus mon bandeau ! Ni bandeau, ni fringue à part mon dessus et les cheveux détaché. Stop, abruti ! Tu as trop d'imagination. Bon, elle a vu mon œil mais ça ne l'a choque pas pour le moment alors faisons comme si- Elle ne va enfiler qu'un drap pour le rattraper ?!! Et pourquoi je l'a regarde encore moi ?! Le con ! Je ne sais vraiment pas m'y prendre avec les adultes. Les enfants sont beaucoup plus simple à comprendre.

Une fois qu'elle s'est habillée, on cours vers l'endroit qu'elle m'a indiqué plus tôt. On retrouve à quelques pas plus loin le voleur de vêtements. Vÿdareen sort alors une arme à feu qu'elle pointe vers l'homme.

- Tu vas rendre ses effets à mon ami ou je te troue la peau !

Le Mzékils obéi sans faire d'histoire avant de lever les mains doucement. Il regarde Vÿdareen en l'a dévorant du regard sans discrétion mais avec une certaine appréhension. Il a renversé toutes mes affaires, sûrement à la recherche de quelque chose. Mes poupées pour amuser les enfants sont toutes sales. C'est la bêtise en trop !

- Disparaît avant que l'on te fasse regretté d'être née !

L'homme, voyant mon œil gauche scintillé en rouge décampe en ayant froid dans le dos comme si... Non, ce n'est pas possible. Il faut que je le rattrape ! Je lui cour après puis lui saute dessus, l'écrasant de tout mon poids, si peu soit-il.

- Il a quoi mon œil ? Parle !

- Pitié, non ! Crie-il en accentuant sur son refus.

- Où l'as-tu déjà vu ?! Un grand homme blond avec les mêmes ?

- Non, non, non ! U-une femme !

Je resserre ma proie en lui ordonnant de m'en dire plus.

- Une femme blonde avec l’œil de l'autre côté !

- Quoi ?!

Manquant de vigilance, il réussit à se dégager en me poussant avant de prendre la poudre d'escampette. Il existerait quelqu'un d'autre comme moi ? Tant de questions surgissent dans mon esprit. Hum ? Vÿdareen ? Ah, je l'avais presque oublié ! E-elle... herm ! Pas de commentaire ! C'est une très belle femme mais ce n'est pas le moment. U-une très jolie demoiselle... Et voilà, na ! Je ferme les yeux ! J'ai l'air ridicule... Non ?
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 330

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Mar - 15:20
J’ai été surprise par son œil atypique. Noir avec des brillants dedans. Mais je n’ai rien laissé montrer, cela aurait sûrement gêné l’arcaëllien. Alors qu’il avait récupéré ses affaires et que le mzékils partait en déroute, Wraith le talonna. Je ne compris pas pourquoi et ne suivis pas. J’attendis donc sur place que Wraith revienne. Mais il en mettait du temps. Je regardais ses affaires. J’admirais les petites poupées. Accroupie j’observais les affaires de mon acolyte. Au bout d’un moment je criais son nom pour qu’il revienne. En vain. Je ramassais les affaires de Wraith et m’avançais dans la direction qu’il avait prise. Je pestais tout bas songeant à mon bain écourté. Je me retrouvais face au dos de Wraith. Un dos parsemé de brûlures et de cicatrices. Je posais délicatement la main sur ses cicatrices. Je murmurais :

Tu as dû souffrir… Allez, viens, retournons nous baigner. J’ai tes affaires.

Je retirais ma main et pris la sienne. Je le trainais à travers les arbres jusqu’au point d’eau près du village. Je me déshabillais complétement et entrais dans l’eau tiède. J’invitais Wraith à me rejoindre. Il me sembla hésitant. Etait-ce ma nudité ? Il n’y avait rien de plus naturelle que le corps d’une arcaëllienne.

J’vais pas te manger !

Lui dis-je en riant.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 3/3
Expérience : 375

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Äan
Groupes: Neutre
Race: Métisse humaine/tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Objet en ma possession :

La ceinture


Pouvoirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Le Monde d'Arcaëlle [ZONE RP] :: Zaay :: Forêt de Zaay-