L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

De lourds secrets…

 :: Le monde :: Le Monde d'Arcaëlle [ZONE RP] :: Kaïl :: Sud :: Sec'Rina Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 8 Jan - 22:14
Dans une petite maison, au abord de Sec’Rina, souffrait un enfant. Un petit garçon n’atteignant pas encore l’âge de dix ans y était enfermé, attendant son triste sort. Pour passer ses pénibles moments fait de solitude et de douleurs insoutenables dans le dos et au ventre, le petit Wraith se met à murmurer.

- Il se mariait sous un oranger,
(Chuchotement)
Il se mariait sous un oranger.
(normal)
Sous un o, à la volette,
(Chuchotement)
Sous un o, à la volette,
(Accentuation à « ger », voix normal)
Sous un oranger !

Il se tait quelque instant pour savoir si quelqu’un l’entendait et arrivait. Personne. Il se met sur le ventre dans les foins pour dormir mais il n’y parvient pas.  Dormir est pour lui le seul moyen pour que le temps passe plus vite malgré le fait qu’il ne sache rien, pas même si c’est le jour ou la nuit. Il est tout seul dans le noir où il croit percevoir des ombres menaçantes le regarder. Son imagination l’amène même à penser qu’il voit des esprits témoins de son enfermement. Seulement, la douleur surpasse de loin sa peur. Vite et mal soigné, à peine nourrit, des lustres que la douce chaleur des rayons du soleil ne pénètre plus sa peau et pour couronner le tout, un gros rat partage sa prison avec la ferme intention de venir le grignoter pendant qu’il dort. Le gamin reste là, assit, à ne rien faire. Perdu dans mes méandres de ses obscures pensées. Enchaîné au cou tel un vulgaire chien, le regard vague, isolé de toute sociabilité sauf ce fameux rat, Wraith attend.  

Malgré qu’il fasse quelques appels pour signifier sa présence, personne ne vient. Quand quelqu’un daigne à venir une fois par jour et jamais au même moment, c’est pour le maintenir en vie avec de l’eau et du pain. Ses carences alimentaires se font sentir mais les personnes venant effectuer la corvée d’aller le nourrir n’y pense même pas.  Quand le petit prononce quelques mots de sa faible voix pour avoir des réponses à ses questions qui le hante, il a le droit qu’à un : « Parce que. » ; « Ce n’est pas mon problème. » ; « Tu m’ennuis ! ». Et ces réponses-là, il ne les récolte pas souvent.

Aujourd’hui, Wraith sent la mort proche. Il pense qu’elle tourne autour de lui pour le laisser souffrir encore un peu. Pour qu’il croit qu’il y a, peut-être, encore un salut pour lui en ce monde. Le rat aussi sent que le môme va bientôt rendre l’âme. Le rongeur s’approche de lui en couinant, sa victime trouve à peine de la force pour le repousser. La bête semble vouloir se défendre en lui infligeant ses coups de griffes. Le garçon fixe alors la bestiole de ses deux yeux et la canaille semble s’être figé face à l’œil étrange que celui-ci porte. Le rat repart dans son trou et attend un moment plus opportun pour venir le grignoter.

Pour que cette attente passe plus vite, il se raconte des histoires en murmurant.  

- C’est l’histoire d’un garçon qui avait de longues ailes étranges. Elle n’était pas faite de plume et il portait des cornes de dragon. Il avait une queue aussi ! C’était un petit homme bizarre ayant des atouts de dragons. Il s’appelait Kizuë Béros et il avait des cheveux blancs ! Kizuë, un jour, il voulait mourir. Ses petits camarades l’embêtaient trop fort. Et… Hum… Il avait escaladé un muret ! Il voulait mourir comme ça. Mais un homme était passé, il l’avait vu et il l’avait empêché de le faire. C’était un homme étrange… Il avait un bandeau à l’œil et les cheveux gris très clairs ! Et son œil était rouge. Son sourire était étrange et du coup Kizuë il n’a pas sauté.

Il fait une courte pause.

- Je me demande s’ils vont se revoir… .

Il décide soudainement de chanter ce que autrefois sa mère entonnait quelque fois.

- AMOUR,

C’est mon rêve,
Un beau rêve,
Que nul n’a jamais fait,
Un beau mensonge,
Que nul ne perçoit,
Un bel amour,
Que nul ne peut briser.

Maintenant, vient près de moi, viens,
Je chanterai une chanson, sans fin,
Seigneur, quel est, dit-moi,
Plus rouge que rouge, le vrai amour ?

Maintenant, serre-moi, embrasse-moi,
Montre-moi l’amour éternel,
Seigneur, quel est, dit-moi,
Plus bleu que bleu, le vrai cœur ?




HPRG : « sur un oranger » c’est dans la série Kaamelott. L’histoire vient d’un personnage de j’avais joué dans un autre monde. La chanson « Amour » vient du manga Trèfle de Clamps.

Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 367

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Jan - 14:16
Wraith, jadis, dans ton passé, tu étais un esclave, une victime des Hayert'Väal. Enfermé, maltraité, tu espérais en vain la délivrance, qu'elle soit par ta liberté, ou par ta mort. Tu luttais sans cesse mais voyais celle-ci approcher de jour en jour, peut être que cette torture allait bientôt prendre fin, si tu fermais à jamais les yeux. Les carnassiers l'ont bien comprit et attendent avec impatience de pouvoir te tuer.

Pourtant, un matin un lourd bruit te réveilla. Tu vis, pour une rare fois, la lumière à travers la porte. Tu avais faim, tu pensais que c'était pour te nourrir, mais ce n'étais pas réellement ça.

« Vous ne pouvez pas, c'est notre sacrifice. »

« Cet enfant appartient à notre groupe, il était promit à devenir un Hayert'Väal, le prêtre Thaielsen m'envoi le récupérer, vous ne voudriez pas décevoir le fils de notre très cher dieu. »

La voix rauque et rieur de l'homme s'approche de toi. Il passa une clé au niveau de la chaîne lourde au mur. Attrapant alors cette chaîne, il te guida hors du lieu. Sans un mot, il te guida jusqu'à un immense dragon noir au sang vert qui te fixais de ses yeux enragés, sûrement pour te dévorer.

Te faisant grimper sur son dos avant de te rejoindre sur la monture, vous vous envolèrent sans laisser la moindre réponse à la rage de tes persécuteurs. Vous vous posèrent au milieu de la forêt des elfes d'amonco.

« Ecoute petit, je sais pas pourquoi Thaielsen m'a demandé ça, mais je ne peux pas lui désobéir... Il m'a demandé de te sauver, alors c'est ce que je fais. »
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 726

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Jan - 16:00
Un bruit assourdissant le fait sortir de ses pensées et de son état passif. Quelqu’un arrive, il se tait et écoute. Ils sont plusieurs dont l’un semble venir d’un pas affirmé et plutôt pressé. Il se dirige vers le petit Wraith qui ne bouge pas d’un pouce. L’aura que dégage l’homme l’impressionne, se rendant très vite compte qu’il n’est pas là pour lui lancer un bout de pain à travers les barreaux comme on le ferait pour un chien. Il déverrouille la cellule puis le bout de la chaîne pour conduire Wraith à l’extérieur. Le garçon ne comprend pas tout de suite qu’il faut se lever mais l’homme partait, la chaîne à la main. Il se lève et le suit sagement jusque dehors.

Alors qu’il marche en essayant d’aller à la vitesse de l’homme, le gamin regarde un peu partout autour de lui. Wraith se rend compte que la sensation de l’herbe sous ses pieds nus lui avait manqué. Il dirige son regard vers le ciel où le jour rayonne, reprenant alors un peu de couleur au fer et à mesure de l’avancée. Wraith respire l’air à plein poumons et en oublie presque sa faim. Tout à coup, il sent devant lui une grande présence. Essayant de voir ce que c’est malgré la carrure de l’homme, il se rend compte qu’un dragon se tenait en face de lui et le fixait comme un bout de viande.

L’inconnu attrape le petit pour le mettre sur ce qui doit être sa monture. Wraith s’accroche au Hayert'Väal avec ses petites mains faibles et quand ses fesses atterrissent sur le dragon, il ne voulait vraiment plus lâcher cet homme. Profitant du fait qu’il pouvait s’accrocher à lui quand il monte à son tour, le garçon se rapproche pour être sûr de ne pas tomber. N’étant jamais monté sur un dragon, il préfère être précautionneux. Pas question de mourir comme ça.

Curieux, il regarde par-dessus son épaule pour admirer le paysage vu du dessus. L’idée qu’il le volera plus jamais lui laisse un goût amer et serre de toutes ses dernières forces l’individu mystérieux jusqu’à ce qu’ils atterrissent au milieu d’une forêt. L’a reconnaissant, il se dit que l’homme est peut-être l’un des hommes l’ayant capturé près de son village.

L’intrigant homme descend de sa monture puis descend le petit.

- Ecoute petit, je sais pas pourquoi Thaielsen m'a demandé ça, mais je ne peux pas lui désobéir... Il m'a demandé de te sauver, alors c'est ce que je fais.

Pour la première fois depuis qu’ils se sont vus à la prison, Wraith le regarde de ses deux grands yeux ronds. Il le fixe sans un mot, son œil gauche paraît encore plus étrange avec la lumière qui l’éclaire. L’iris est d’un bleu profond, on peut apercevoir comme des étoiles dorées et dansantes avec des nuances de violets et de vert. C’est comme si on pouvait voir l’espace à travers cet œil mystique. Son regard en devient alors fascinant mais quelque peu déroutant. A l'origine, il évite de regarder les gens ainsi car cela les gênes mais cette fois-ci, impossible de regarder son interlocuteur autrement que par cette façon.

L’estomac coupe alors cet instant en émettant un puissant grognement. Le petit se reprend et met ses bras contre son ventre.

Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 367

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Fév - 13:40
Visiblement la situation agaçait l'elfe face à toi, mais, soupirant, il fini par se résigner à sortir de sa sacoche un bout de pain ainsi qu'un peu de viande séchée, te les tendant afin que tu puisse te repaître de ce délicieux repas improvisé.

« Je te laisse deux choix. Soit tu me suis et je t'emmène voir Thaielsen, où tu pourras vivre parmi nous sans craindre le danger des adultes. Soit tu pars et tu te débrouilleras tout seul. Bien sûr je ne suis pas un homme cruel pour autant, je veillerais sur toi le temps que tu puisse reprendre des forces et te fournirais un minimum pour survivre. Néanmoins, une fois partit d'ici, ne t'attend pas à ce que je te vienne en aide, si tu fais le choix de partir, alors je n'aurais plus rien à voir avec toi, tu ne seras plus de la famille. »

L'elfe fini par te regarder, appuyé contre un arbre, attendant ton choix, mais semble visiblement ignorer celui-ci, il suivrait ce qu'il avait envie de faire, peu importe ce que tu peux lui dire.
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 726

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Fév - 21:12
Wraith suit soudainement des yeux le bout de pain avec la tranche de viande séché sans la perdre une seule fois des yeux. Il a très faim. Son corps est tellement à bout que n'importe quoi d'autres auraient fait l'affaire. Il avale sa pitance avec rapidité et énergie en mélangeant avant pain et viande. Le goût du pain ainsi que celle de la tranche lui revient. Son palais se rappelle un peu la nourriture qui lui semble bien plus revigorante que ce que l’on lui donnait. Le pain était de de mauvaise qualité et était mélangé avec de la sciure de bois. Il a mangé tellement vite qu’il a le hoquet. Il le fait vite passer avec un peu d’eau d’un petit ruisseau. Il boit beaucoup en s’agenouillant. Il respire assez fort en se regardant dans l’eau. Il se penche pour fixer son œil. Soudain, il tourne sa tête vers l’homme qui se met à lui parler. Un dur choix à faire pour un si petit garçon. Normalement, les décisions étaient prises par sa mère. Il n’avait qu’à suivre ce qu’elle lui dit. Qu’aurait fait sa mère ? C’est surement la question qu’il doit se poser. Il se remet donc à fixer son reflet, se demandant certainement ce qu’il va advenir de lui.

- Y’a oncle Silvester Dwyramar mais il habite loin, avec maman on va rarement le voir. Il serait surement où est passé maman, il est très intelligeant. C’est un grand écrivain mais il fait peur.

Il reste assit par terre en réfléchissant.

- Je ne connais que lui. Maman est seule depuis que papa est partie.

Soudain, il se lève puis va vers l’homme en le regardant droit dans les yeux.

- Il a les cheveux blonds comme moi et le même œil gauche mais lui il en a deux. Hum… Si vous le voyez dit-lui d’aller chez oncle Silvester s’il vous plait.
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 367

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Lun 20 Fév - 15:25
« Ts. Grimpe je t'emmène chez ce mec. Dis moi juste où c'est »

L'homme te regardas un moment avant de soupirer, lasse. Il fini par remuer sa tête et faire baisser le dragon pour te laisser monter sur son dos, plissant ses yeux. Tu pouvais remarquer qu'il ne semblait pas ressentir la moindre pitié pour toi, et pourtant, son sourire carnassier était subitement devenu un air grave et visiblement attristé. Il fini par t'attraper par les hanche et te plaças sur le dragon pour ensuite poser sa main sur ton front, fermant ses yeux, tentant de ne pas laisser voir sa peine au travers d'un sourire amicale et rieur.

« Ta mère à rejoint Ozän. Et si ton père croise Thaielsen, il rejoindra à son tour ta mère. Toi t'as juste un traitement de faveur. »

Il fini par grimper à son tour et ordonna à sa monture de s'envoler brusquement pour prendre de l'altitude.
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 726

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Fév - 18:04
Le petit Wraith lui indique la route à suivre pour aller chez son oncle. Il le laisse le mettre sur son destrier avant de venir s'accrocher à lui pour ne pas tomber. Il écoute ce que l'homme lui dit sans comprendre le sens de ces mots ni ce qu'il faut en déduire. "Ozän" est pour lui quelque chose très vague, une notion bien compliqué. Il voit son sourire et ne semble pas capable de le déchiffrer.

- Maman ? C'est pas vrai ! Elle ne me laisserait pas tout seul ! Puis Maman n'irai pas à ton Ozän d'abord ! Dit-il en versant des larmes.

Il serre les points en prenant le vêtement de l'inconnu, fronce les sourcils en le regardant droit dans les yeux. Son regard pourtant jusqu'ici éteint, s'est vite transformé en un regard perçant sans pour autant être meurtrier. Il le laisse monter puis continu dans sa réflexion.

- Si maman n'est plus là alors elle est avec Gadvaoi, notre dieu à nous les Xens !

Il tente de se réconforter dans cette idée en pleurant à chaudes larmes. Il laisse tomber son front contre l'homme, se demandant quand est-ce que tout cela sera fini ou s'il lui reste encore quelque chose à perdre. Tous ce qui lui reste à présent c'est traîner sa carcasse chez son mystérieux oncle vivant reclus.

Au bout de quelques heures, ils arrivèrent près d'une petite forêt où quelques panneaux subsistent à l'entrée. "Ne pas passer", "Danger" et "Rebrousser chemin" étaient écrit dans différentes langues en rouge et comme si ces avertissements ne suffisaient pas, il y avait aussi un crâne dessiner pour ceux qui ne savent pas lire. La forêt semble très inquiétante, même vu du dessus. En effet le bois paraît sombre, les feuilles et ses branches semblaient prendre une forme inquiétante, on voyait dans le noir comme des yeux nous observant, ajouter à cela la pluie et le brouillard qui s'épaissit lentement. Des formes noires, presque humaines paraissent se déplacer d'une rapidité inhumaine, l'air sent comme si l'on était dans une fosse pleine de cadavres gisants. Quelqu'un habite pourtant bien ici d'après Wraith.

- C'est ici. On doit continuer à pieds. Il n'y a qu'à suivre le petit sentier.

Le "sentier" laisse entrevoir malgré le brouillard une terre d'un pourpre inquiétant.

- Il faut se mettre un bandeau sur le nez.
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 367

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Mar - 9:38
Wraith, alors que tu te débattais contre les mots crus de l’elfe dragonnier, celui-ci ne semblait que froid à tes mots. Il était dur et se contentait d’un regard remplit de haine pour te faire comprendre qu’à ses yeux tu avais tord. Sans chercher à te répondre, le Wyrmvide s’envola et fonça en direction de là où tu lui indiquait. Une fois posé, il abandonna la créature et avança sans même faire attention à ta remarque. Tu le suivais et à peine eu-tu le temps d’indiquer les manipulations, que tu te retrouvais avec un bout de tissus dans les bras assez larges pour couvrir ta bouche. Il avait déchiré un long foulard en deux pour le partager et commençait déjà à couvrir sa bouche. Vous vous avanciez calmement jusqu’à ce que tu puisses entendre un mugissement terrifiant qui pouvais te faire trembler. Il semblerait qu’il n’y ai pas que vous et le brouillard de présent. Arween se crispa et dégaina une longue lame, avec méfiance.
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 726

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Mar - 18:12
Il se sert alors du bout de tissus comme bandeau et avance prudemment. L'enfant ne semble pas trop inquiet malgré les mugissements mais plutôt replié sur lui-même en repensant à ce que l'inconnu lui a annoncé plus tôt. Très vite, les paroles de l'homme lui reviennent maintes fois en tête et il n'arrive plus à se détacher de ses pensées. Wraith ne réalise pas encore tout à fait ce qui est arrivée à sa mère et suis sans rechigner ce mystérieux personnage. Il reste derrière-lui même s'il connais le chemin pour aller chez cet oncle par cœur. Il avait envie de le perdre un peu, en savoir un peu plus sur ce qu'il est arrivé à sa mère et qui est cet homme. Il sait bien que le sentier est faussé au bout d'un moment et qu'il y aurait rien d'autre que la mort.

Il relève la tête au bout d'un moment, étant sortit de ses pensées. Quelque chose les suit depuis tout à l'heure. Il regarde un peu partout, voyant que le brouillard s'épaissit, il s'arrête pour essayer de voir ce qui arrive vers leur direction. Voyant que l'autre continu le chemin, trottinant vers lui puis tire sa manche.

- On est tombé sur la bête. Il va t'attaquer.

La bête se dissimule dans le brouillard pour paraître invisible, ses grognements d'outre-tombe font pensés à celui d'un loup. Une seconde avant qu'il attaque avec ses griffes d'aciers, on peut apercevoir ses yeux rouge. Wraith se garde bien de lui dire, sauf si l'inconnu lui demande mais il veut en savoir plus sur lui et donc voir s'il sait vraiment se battre. Sentant la bête arriver, il se décale pour ne pas faire partie du combat. Derrière eux, le brouillard est plus épais qu'à d'autres endroits. Un hurlement surgit devant eux et des râlement sur les côtés comme si une horde de loups les encercle. Cependant il y a bien qu'un seul gros loup, l'illusion peu s'avérer parfaite même pour des initiés confirmés.

Soudain, une lueur rouge provenant de derrière scintille puis la bête attaque l'homme, ignorant Wraith qui était sur son chemin. Si jamais il vient à manquer son coup, il réessayera à un autre moment tout en continuant de se cacher.

La bête porte alors son coup sur l'inconnu mais heureusement pour lui, il a de bons réflexes et la chose se tapis dans le brouillard une nouvelle fois. L'homme est partiellement blessé, il a surtout une marque de griffure au bras. Le combat continu, le bête pense en faire qu'une bouchée mais il résiste à ses assauts. Il tente de repérer à chaque fois où il va attaquer mais la bête lui laisse que peu d'ouverture. Finalement, après plusieurs minutes à attendre le prochain coup, il se rend compte que l'accumulation de fumée avait disparu. Avait-il abandonné ou attendait-il une autre occasion pour en finir ? Il attend une bonne trentaine de minutes et compte sûrement attendre plus. Soudain, des formes étranges et blanches se déplace dans la forêt. A l'apparence humaine mais bien loin de l'être. Ils n'attaquent pas, ils ne semblent même pas porter leur attention vers les deux individus. On dirait des sortes de fumée blanchâtre ou de spectres lumineux faisant leur apparitions petit à petit puis se promenant sans but.

- Il est parti. Dit Wraith en voyant ces choses.

Il marche devant l'homme qui, peut apercevoir ses dessous de pieds rougeâtres tout comme ses propres bottes. Il y a vraiment quelque chose de bizarre avec cette terre et cette chose inquiète nullement Wraith qui continu à avancer jusqu'à la fin du sentier. En effet, il est bloqué par des arbres calcinées qui sont tombés dessus. Il y a cependant un chemin non conventionnel créer par les voyageurs qui passaient par-là. On voit des traces de pas et des branches cassées. Le petit regarde l'homme puis se plante devant-lui.

- On va attendre ici, si on emprunte ce chemin on va y rester tous les deux.
Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 367

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Mar - 9:15
D’agacement, Wraith, tu peux voir l’elfe grommeler. Il en avait visiblement marre d’être ici et mourrait d’envie de partir en te laissant seul. Ce voyage avait que trop duré pour lui.

« Soit, peux-t-on y passer en volant… ? »

L’elfe avait déjà sifflé, on pouvait voir dans le ciel, remuant les arbres, l’immense Wyrmvide qui repliait ses ailes, quitte à écraser des branches voir faire tomber un ou deux arbres au passage afin de se poser au sol tout en vous regardant. Arween tendis une main contre le museau de la créature tout en la câlinant. Te regardant agacé, il attendait avec impatience ta réponse, bien décidé à partir vite d’ici et de retourner chez lui.
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 726

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Avr - 15:31
Wraith peut voir qu'il n'est pas très patient et qu'il n'attend pas non plus qu'on lui réponde pour appeler sa monture volante. Il regarde l'animal se poser non-nonchalamment en brisant quelques arbres déjà à moitié mort. Le petit n'apprécie guère la créature qui peut selon lui l'avaler sans même le mâcher. Il avance en guise de réponse et l'homme le pose sur l'animal avant de se poser lui-même. Ils s'envolèrent d'un coup d'ailes puissant. Wraith se penche, peut-être un peu trop, pour apercevoir la maison de son oncle. Il sait cependant que ce même oncle va bien le localiser avant lui. Il indique une direction à suivre, espérant ne pas se faire pulvériser en chemin.

Soudain, on peut voir à travers l'obscurité de la forêt une lumière jaillir. Ils s'approchent donc et constate qu'il s'agit d'une énorme boule de feu prêt à les carboniser. Wraith s'empresse de faire de grand, quitte à marcher sur l'homme pour prendre de la hauteur. Le petit enlève son t-shirt blanc tout sale et l'agita avec vivacité. La sphère de feu disparut alors et on peut voir l'homme qui était prêt à la tirer. Avec ses ailes, on peut deviner que c'est un Xen. Il fait signe de loin d'aller se poser dans un coin qui semble ne pas trop être difficile d’atterrir. Wraith ne s'était pas rendu compte qu'il était sûr l'inconnu avant que celui-ci émane une aura de tueur. Il descend de là puis ils se posèrent devant le Xen. Il ressemble beaucoup à la mère du petit Wraith, brun aux yeux verts et grand. Pas de doute possible, il s'agit bien de l'oncle.

Silvester Dwyramar s'avance et on voit alors à quoi ressemble cet homme distinctement. Grand, élancé, peau pâle avec de courts cheveux brun presque noir ayant accueillit une atébas vert sombre. Il a des lunettes rondes cachant à peine ses yeux verdoyant que ses oreilles en pointes tiennes. Un long nez ainsi qu'un large sourire vient compléter son visage malfaisant. Une longue veste noir aux boutons argents venant souligner l'aspect menaçant de l'homme n'est rien à côté de ses ailes noirs avec ce qui ressemble à des yeux en guise de décoration funeste. Ces yeux semblent bouger et fixer les arrivants. Ce qu'est devenu ce Xen fait froid dans le dos. Il tient un livre de magie avec ses longs doigts fins et ses longs ongles noirs. C'est le résultat quand on trahit son dieu pour un autre, cette forme que l'on pourrait qualifier de hideuse pour un Xen normal peut très bien venir du faite de cet vénération pour cet autre dieu.

D'une voix d'outre-tombe mais pourtant assez mélodieuse pour être charmeuse, Silvester s'adresse à ses invités.

- Bienvenue chez toi Wraith ~

Il ouvre son bras pour que Wraith aille vers lui en élargissant son sourire. Wraith déglutit avant de murmurer : " C'est encore pire que la dernière fois..." avant de venir à lui. Arween peut entendre avec cette voix craintive de Wraith. Silvester regarde ensuite l'homme avec un intérêt certain.

- Merci de me l'avoir ramener, j'aimerais maintenant savoir ce qu'est arrivé à ma sœur et aussi aux ailes du petit. Dit-il d'un ton calme. Je suppose que vous devez connaitre tous les détails, du moins, je l'espère pour vous. ~

Wraith sait quant à lui exactement ce qui arrive à son oncle mais il espère que l'autre ne le devinera pas. Ils partagent la même adoration pour Ozän mais Silvester ne fait cependant pas partie de la bande qu'Arween. Il suit sa propre voix pour se rapprocher de son nouvel idole.


Spoiler:
 
Niveau 1
avatar
Je suis dispo pour : Un pour le moment
Expérience : 367

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s):
Groupes: Neutre
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Le Monde d'Arcaëlle [ZONE RP] :: Kaïl :: Sud :: Sec'Rina-