L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

Pourquoi as-tu fuis ? [PV Boneheart]

 :: Le monde :: Le Monde d'Arcaëlle [ZONE RP] :: Zaï’Lou :: Nord :: Marais du Feu Follet Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 26 Oct - 18:49
Je sentais le vent traverser mes cheveux longuement, agrippé aux rennes de Wyrnai je me laissais planer dans les courants d'air. Voilà plusieurs heures que j'avais quitté le refuge des Zaïans sans prévenir, alors que le soleil n'était même pas levé. Je n'avais prévenu personne mais au vu de l'heure, ils étaient sûrement déjà au courant. J'espérais de tout mon cœur qu'ils me pardonne ma lâcheté, j'espérais que ma décision n'était pas une bêtise.

Nous avions déjà presque traversé Mar'Baal et Wyrnai me fit comprendre sa fatigue. Je nous accorda alors une pause, descendant afin de faire un petit campement. À l'abris, je m'installa contre un arbre et laissèrent mes yeux m'emmener dans le monde des rêves. Je laissais ainsi Wyrnai se reposer, boire et se restaurer calmement. Mes rêves me rappelaient d'affreux souvenir, une étape que je ne pouvais que haïr. Les Hayert'Väal, ils ont détruit ma vie, mon futur. J'avais été à leur merci et la cicatrice qu'ils ont marqués sur moi, tel une marque au fer rouge, ne pourrait jamais disparaître, j'avais peur de les croiser de nouveau mais en même temps je ne désirais que me venger de ce qu'ils m'ont faits.

Subitement je rouvris mes yeux, mes rêves, encore cette étrange vision qui se joua de mon esprit, me poussant à aller de l'avant. Je remua ma tête et m'approcha de ma dragonne pour lui re-serrer la selle et monter sur son dos. Sans vraiment prévenir, je m'envola aussitôt, parcourant l'océan pour rejoindre Zaï’Lou. Wyrnai n'avait guère appréciée ce voyage et me força à obtenir un peu plus de repos, elle était épuisée et je me rendis compte que je l'avais tellement fais souffrir en la forçant. Me retrouvant dans un étrange marais donc j'ignorais le nom, je tentais de consoler ma dragonne en lui offrant d'ailleurs l'eau de ma gourde.

« Je suis terriblement désolé... »
Niveau 2
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Identité : Histoire
Fluide
Journal
Expérience : 135

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Neutre
Race: Tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Oct - 22:37
Aaron Lycen, tu es là pour une bonne raison. Si tu as entrepris ce voyage, ce n'est pas uniquement pour fuir tes responsabilités au sein des Zaïans. Un soir, alors que tu dormais du sommeil du juste, après une journée plus qu'éreintante, tu as eu une vision qui a changé totalement ta façon de voir les choses. Tu as, dans ta vie, eu malheureusement la mésaventure de rencontrer des Hayert'Väals qui t'ont tout pris jusqu'à ta dignité. Ton corps a été mutilé et pire encore, on t'a arraché tes ailes, la plus grande fierté des Tahoras.

Seulement voilà, en ce soir fatidique, tu as finalement reçu la visite d'une divinité. Elle ne s'est pas présentée à toi directement, mais par l'intermédiaire d'un rêve, comme cela t'es déjà arrivé. Tu n'as aucune maîtrise sur ce rêve et encore moins eu la possibilité de répondre favorablement à cette divinité, néanmoins tu te souviens d'une image persistante dans ton esprit, il s'agit d'un marais, peuplé d'étranges apparitions fantomatiques sous formes de petites flammes. D'expérience, tu sais que ces êtres sont des feux-follets et tu as su deviner que cette vision était celle des marais des feux-follets qui se trouvent en Zaï'Lou. Tu te souviens aussi de ces énigmatiques paroles prononcées par une voix androgyne, dont tu n'aurais su dire si elle appartenait à un homme ou une femme, néanmoins tu es quasiment persuadé qu'il s'agit d'une divinité :

« La vengeance tu obtiendras, par delà les marais mystiques, un pouvoir te seras octroyé. Fais tes preuves et affronte ton destin ou fuis et meurs dans l'oubli ! »

Tu t'es réveillé et a finalement pris la décision de ne pas fuir et d'aller voir par toi-même si cette quête t'offrirait une chance de pouvoir obtenir ce que tu désires de plus cher au monde : ta vengeance sur ceux qui t'ont fait subir l'humiliation et les pires souffrances de ta vie.
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 726

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Oct - 17:45
Aaron était étranges ces derniers temps. Il semblait avoir la tête ailleurs, et j’avais beau me rassurer en me disant qu’il était surement préoccupé par son dragon, par cette expérience étrange qu’il à eu lors de son choix, quelque part je savait qu’il voulait partir. Qu’il devait se venger. J’aurais fais de même.

Cependant je ne m’attendais pas à ce qu’il parte si tôt, et sans me dire un mot.  Pas que je veuille de merci ou de pardon, juste un au revoir, une phrase qui m’indique qu’il est prêt, qu’il peux se battre face aux voleurs d’œufs, mais rien, juste un lit vide et un dragon manquant.

Il est impossible qu’il soit prêt. Impossible.

Aussi, alors que je nourrissais mes frères et que je préparais la liste des choses à faire dans la journée, une idée, obsédante, pesante, c’est glissée dans mes pensées. Je ne peux pas le laisser seul face à ses démons.

Je dois le suivre.

Mon dragon grogne plus loin, comme s’il m’avait entendu. Elbars à toujours été très fort pour savoir quand quelque chose ne va pas.

Je le regarde un instant, majestueux, presque brillant sous le soleil matinal. Il reste droit en me fixant dans les yeux. Noble bête… Il sait ce que je veux faire.

Je le caresse pour le rassurer, et je pars voir une amie en qui j’ai confiance :
« -Amélia, j’ai besoin de toi. Tu es la seule personne que je sais capable de prendre soin de mes frères… Il faut que je parte à la recherche d’Aaron.
-Sais-tu où il est ?
-Pas vraiment, mais Elbars est plus endurant que son dragon, et je crois que mon dragon sait par où il est partis. Je t’en prie, je te payerais de la manière que tu le souhaiteras, mais je ne laisserais pas mes frères seuls. Encore moins avec les voleurs d’œufs qui rodent. »

Une fois qu’elle eu gracieusement accepté de les garder gratuitement, non sans rougir, je pu commencer à empaqueter quelques affaire affin de partir. Des vivres, dans vêtements de rechange, je ressortais aussi le fouets que mon père m’avais laissé. Jamais je n’avait eu l’envie de m’en servir, mais c’est là la seule arme que je possède. Prions pour qu’il me porte chance.

Elbars m’attendais, sellé et prêt à s’envoler. Nous sommes partis avant même que sonne midi. Ils semblait savoir où il allait, alors je le laissais m’emmener auprès d’Aaron.

J’imaginais alors ce que je pouvais lui dire, pourquoi es-tu partis ? Pourquoi n’as-tu prévenu personne ? Non, ces question, j’en connaissais les réponses. La vrais question à poser était plutôt la suivante, croyais-tu vraiment que j’allais te laisser seul face à tes problèmes ? Que j’allait te laisser mentalement instable, aux reines d’un de mes frères, aller chercher une vengeance que tu n’es même pas prêts à prendre ? Ne me fais-tu pas assez confiance pour me laisser t’accompagner ? Oui, ce sont les vrais questions que je me posais lorsque j'aperçue une forme blanche s’envolant péniblement de la forêt de Mar’Baal.

Il a forcé Wyrnai à décoller alors même qu’elle est fatiguée ? Sombre imbécile, ça ne te ressemble pas !

Je demandais à Elbars de se poser au même endroit, et je me mis à la recherche d’indices sur une quelconque raison à cet envol précipité, sans rien trouver. J’en vin à la conclusion que ce qui le fit partir d’ici est la même chose qui le fit partir de chez nous. Est-il soumis à une puissance extérieure ? Et si ces monstres qui l’on mutilés l’avaient programmés de manière à ce qu’il retourne vers eux ?

Énervé par toutes ses question sans réponse, j’enfourchais à nouveau Elbars en lui demandant de tenir bon, que son dragon ne tiendrait pas longtemps vu l’état dans lequel il à décollé, qu’il faut le rattraper. La bête réussi à s’envoler sans trop de peine et bientôt on vit Aaron et Wyrnai au loin, dans un étrange marécage, au sol.

Je fit signe à Elbars de descendre, et je me dirigeais vers Aaron pour lui coller une claque derrière la tête et lui adresser ces quelques mots, qui se différenciaient en tout points de ce que j’avais pu préparer plus tôt dans la journée :

« -Es-tu complètement inconscient ?! »

Mon ton était haut, j’étais toujours énervé par ce qu’il a fait subir a Wyrnai, et je voulais qu’il soit surpris, choqué, que ce moment soit gravé dans sa mémoire comme étant la première fois où j’ai levé la main sur lui, tel un parents dont l’enfant à fugué, entre la rage, l’incompréhension, la fatigue et le ressentiment. Qu’est-ce que j’ai fais de travers ?

Mes yeux semblaient brûler de haine mais leur éclat était altéré par des larmes qui me venaient. Je les balayais avant qu’elle ne tombent et j’enlaçais Aaron sans même le laisser réellement parler.

J’ai eu peur pour toi petit con.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 1 Déc - 9:18
J'avais sûrement fais la plus grosse connerie de ma vie et pourtant. Je regardais le liquide couler dans le gosier de ma dragonne, j'avais moi même soif mais je me retenais. Je ne devais pas faire le connard, Wyrnai était gentille et m'aidais quitte à s'épuiser à la tâche. Je ne pouvais que la remercier totalement pour cela. Celle-ci eu fini de vider l'outre qu'elle se décida à grommeler un peu. Je me mis à sourire doucement en lui caressant le haut du crâne, soupirant doucement.

« Encore désolé... »

Wyrnai l'avais sûrement vu mais je n'avais rien vu ni entendu, sûrement sous la fatigue, ou peut être parce que j'étais trop concentré sur ma dragonne. Ma dragonne avait pourtant relevé la tête en poussant un couinement de joie, je n'eu pas le temps de tourner ma tête que je sentis une claque la percuter.

« Je suis terriblement désolé... »

Me voilà dans les bras de Boneheart qui m’empêchait de faire le moindre mouvement. Ma surprise grandit et je ne pouvais que soupirer en le regardant. Je détourna ce regard en direction du ciel avant de les fermer. J’avais agit de manière inconsciente et j’en avais conscience, je ne pouvais que me taire pour cela.

Quand l’étreinte prit fin je regardais un peu gêné Boneheart. Mon regard animal se mit à fixer Wyrnai qui en profita pour se reposer et un sursaut me vint. J’observa le lien, j’étais enfin arrivé où voulait m’emmener les visions. Je n’avais toujours pas su comment qu’elle en était l’origine et pourtant inconsciemment je le devinais.

« Il fallait que je vienne ici... C’est plus fort que moi… »
Niveau 2
avatar
Je suis dispo pour : 0/1
Identité : Histoire
Fluide
Journal
Expérience : 135

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Neutre
Race: Tahora
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Le Monde d'Arcaëlle [ZONE RP] :: Zaï’Lou :: Nord :: Marais du Feu Follet-