Ma emma harel... [En Pause]

 :: Le monde :: Ray’Bauz :: Est :: Lotykan Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 25 Oct - 11:29
Ambiance:
 
Avec le chaos qui s'était produit au Colisée, Leylane n'avait pas eu la force de se présenter à ses enfants. Mais le principal était qu'elle avait pu les voir, et qu'elle savait qu'ils allaient bien. Kyren était devenu un combattant émérite pour son âge, et Maiev une magnifique jeune femme. La demi-déesse retenterait sa chance une autre fois, Cescan était facile d'accès et ses enfants ne risquaient pas de la quitter de sitôt. Pour l'heure, elle avait entendu parler d'une affaire pouvant nécessiter ses talents sur le continent de Ray'Bauz. Un contact l'avait informée que son expérience avec les hytrez était demandée. Elle qui était assez discrète en temps normal, elle en était la première étonnée, et espérait qu'il n'en avait parlé à personne. Elle ne tenait pas à ce que n'importe qui soit au courant de sa filiation divine. Mais quelque chose faisait des ravages dans les environs de Lotykan, la ville maudite.
C'était tout ce qu'elle avait besoin de savoir, ça et le nom de la personne qui avait parlé d'elle. Elle aurait aimé rester pour voir ses enfants, mais malgré toute sa volonté, elle n'avait pas le courage d'affronter ses enfants. Elle pria les dieux de veiller sur eux le temps qu'elle puisse revenir et leur révéler qui elle était.
Si elle n'avait eu que peu d'informations sur ce qui l'attendait, elle apprit que c'était tout simplement parce qu'il n'y avait pas grand-chose à dire. Les attaques avaient lieu de jour comme de nuit, ne laissaient pas de survivants, et n'avaient aucun lien. C'était donc vraisemblablement une créature. A dire vrai, elle penchait pour une horde de hytrez, étant donné la sinistre réputation de Lotykan. Les arcaëlliens suivaient tous un certain schéma, à moins qu'il ne s'agisse là d'un nouveau genre de criminel. Les adorateurs d'Özan ? Peu probable, la plupart de ceux-là étaient tels des bêtes sanguinaires, certes, mais on pouvait discerner une certaine logique dans leurs actes. Du moins, de ce qu’elle en savait. Tout cela était bien troublant.La demi-déesse trouverait bien des réponses une fois sur place, grâce à son contact ou par elle-même. Durant la traversée, qui dura un long moment, elle eut tout loisir de se préparer. Elle ressortit pour l'occasion une tenue qu'elle n'avait pas mise depuis un moment. Une tenue adaptée pour traquer les créatures. Cela la changerait de sa tenue de chasseresse, un peu trop elfique pour la plupart des villes à dominance humaine. Elle se dit néanmoins que peu importe sa tenue, son physique unique ferait toujours réagir les autres. Fille de Gar'Haz, elle avait hérité en grande partie de son apparence, teint grisâtre, chevelure blanche, et yeux rouges. Elle restait toutefois fière de ce qui la définissait, bien qu'elle n'ait jamais révélé de qui elle tenait ces particularités. Elle n'avait même jamais rencontré de personnes comme elle, supposait-elle. Mais elle était certaine que d'autres enfants des dieux parcouraient le monde d'Arcaëlle. Il ne lui restait plus qu’à les rencontrer.
Elle descendit du bateau sur cette pensée et prit une calèche pour rejoindre Lotykan, ou l’endroit le plus proche où elle pourrait être transportée. Le trajet lui parut presque plaisant, comparé au long voyage en bateau qu'elle venait de subir. Une longue journée plus tard, et elle arrivait en début de soirée aux portes d’une bourgade silencieuse. En effectuant un petit tour dans les rues, elle se rendit compte de la situation. Ne pouvant quitter l’endroit et fuir les attaques venant de la ville maudite, les habitants s’étaient terrés dans leurs maisons dès que le soleil se couchait. Dans un souci de n'effrayer personne, elle sorti sa pèlerine et s'en revêtit. Son arc en os soulèverait assez de questions comme ça, elle n'avait pas besoin que son apparence viennent aggraver les choses. Par chance, son contact, et ami, l’attendait. Capuche sur le crâne, la fille du dieu des morts se dirigea vers la taverne nommée dans la missive.

- Andaran atish'an, la salua-t-il, accompagnant le tout d’une fausse révérence.
- Aneth ara, Caywinn,, répondit-elle avec un hochement de tête.

Il lui fit signe de le suivre et entra derrière lui dans l’auberge, dirigeant les regards de quelques personnes vers elle. Sûrement une voyageuse voulant profiter de la protection des murs, de la nourriture et de la boisson. Les pauvres hères retournèrent bien vite à leurs occupations, elle n'avait rien d'une fille dont ils pourraient profiter contre quelques pièces. Elle était accompagnée et armée. La demi-déesse se dirigea vers le comptoir où la fixaient un virenpien et une tahoras qui la saluèrent et attendirent sa commande. Mais Caywinn, arrivé plus tôt, avait pris les devants et lui indiqua sa table. Un bol de ragoût et de la bière les attendaient. Ils prirent tous deux place, Leylane en profita pour retirer sa pèlerine.

- Dirth ar, ess aran hytrez Lotykan-an ? [Dis-moi, ce sont bien des hytrez à Lotykan ?]
- Yaè, eth. Vir din dareth ban-in. [Oui, sûr. Nous ne sommes pas en sécurité dans ce village.]
- Vir din dareth a'taeghane Arcaëlle-an. [Nous ne sommes pas en sécurité de nos jours en Arcaëlle…]
- Beann'shie [banshee], je sais. Mais nous ne parlons pas de simples hytrez cette fois. Tu te souviens ce petit village dont tu m’avais parlé ? La longue nuit à le défendre, l’histoire du virenpien… J’ai l’impression que c’est lié.

La demi-déesse suspendit son geste. La stupeur put se lire sur son visage. Elle n’avait pas réussi à remonter l’origine de l’attaque de ce fameux village, mais là… elle était persuadée d’enfin pouvoir mettre le doigt dessus. Finalement, cette affaire prenait une tournure plus qu’intéressante !  Et le fait que Caywinn soit repassé dans la langue commune n’était pas anodin. A trop discuter entre elfes, des soupçons auraient pu être dirigés sur eux. Il ne fallait jamais sous-estimer les effets de la peur sur les arcaëlliens.

- Dis-moi tout ce que tu sais, Da’mi. [Petite lame.]

Et les deux elfes discutèrent une bonne partie de la nuit, dans une série d’informations et de questions réponses, ainsi que de théories. Demain, Leylane irait tirer ça au clair.

[…]

Au petit jour, la demi-déesse salua Caywinn, qui avait à faire ailleurs mais la rejoindrait sous peu à Lotykan. Il la mit en garde et lui fit promettre de faire attention. Elle se mit ensuite en route vers Lotykan la maudite. Elle aurait aimé louer une monture, mais la dernière avait disparu depuis belle lurette. Seuls restaient les bêtes de trait, apeurées. En d’autres temps, elle aurait préparé son expédition, recruté un groupe pour l’accompagner, mais il n’y avait pas une minute à perdre. Les hytrez n’étaient pas un problème pour elle, et elle aurait été forcée de protéger ceux qui seraient venus avec elle. Non, elle avait simplement à être prudente et déterminer la cause des récentes attaques de non-morts ayant lieu un peu partout.
Elle arriva sur place en milieu de matinée, frappée par le silence lugubre qui régnait sur les lieux. Même la faune semblait être absente de l’endroit et ses environs. Seul le vent amenait un peu de vie sur Lotykan. Mais aussi la présence de quelques hytrez désœuvrés. Les créatures erraient çà et là sans but, la semi-elfe les éviterait sans trop de problèmes. Et puis, elle avait toujours son don pour les contrôler si jamais ils s’approchaient un peu trop d’elle. Pour l’heure, elle remit sa pèlerine et se couvrit la tête, une fine bruine commençant à pleuvoir.
Elle avait fort à faire pour déterminer ce qui causait des ennuis aux villageois. Les hytrez ne quittant pratiquement jamais le lieu où ils revenaient d’entre les morts. La seule raison était qu’ils aient entendu un bruit et qu’ils aient décidé de le suivre dans l’espoir de dévorer ce qui l’avait causé. Mais depuis le temps, rares devaient ils être. Quelque chose, ou quelqu’un était derrière tout ça, lui susurrait son instinct. C'est pourquoi elle décida de garder une main prête à sortir une lame, tout en cherchant la moindre information, le moindre indice en scrutant les alentours de ses yeux rouges...
Niveau 2
avatar
Je suis dispo pour : 1 RP en cours, 1 Libre
Identité : Mon journal
Expérience : 15

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ, Dën, Nécromancie
Groupes: Neutre
Race: Demi-Déesse (Gar'Haz)
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 2
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Ray’Bauz :: Est :: Lotykan-