L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

Jeu 26 Jan - 17:04
- Que Ge-Ban guide nos actes lors de ce combat singulier et amical. Je vais te mettre la pâtée ! Haha ! dit-elle avant de trinquer à notre combat.

Elle but tout comme moi une longue gorgée et je lui lançai un sourire défiant.

- J’ai hâte d’y être ! ajouta-t-elle.
- Et moi donc... J'ai hâte de voir à quel point nous rivalisons en force et en dextérité.

Nous bûmes et mangeâmes à notre faim, joyeusement, nous exaltant déjà de notre combat à venir. Les discussions allèrent bon train, même s'il est vrai que j'étais la plus bavarde de nous deux. Ce moment était pour moi très appréciable et je cédai à la tentation de commander une autre bouteille afin de fêter l'événement. Je bus sans modération et continuais de parler comme une pipelette. Parfois il m'arrivait de chanter avec la femme ménestrel, ce qui déclenchait parfois l'hilarité ou le courroux de certains clients de la taverne tant je chantais mal. L'important, c'est que cela me faisait plaisir et même rire.

La soirée continua ainsi, et je prenais soin de toujours garder un sourire aux lèvres. Lilith me paraissait de plus en plus désirable au fur et à mesure des verres, mais je savais qu'elle ne m'était pas accessible... pas encore. Je me contentais parfois de la regarder béatement, avec un sourire niais. Et puis je reprenais la discussion, lui contant certaines anecdotes à moi en tant que mercenaire. Je lui racontais l'histoire de la chèvre, cette fameuse fois où j'étais accompagnée de Sëya pour secourir Delphine. Celle là, je pense que je la raconterai à tout le monde, elle fut l'une de mes meilleures expériences.

Étrangement, je ne bus pas plus que de raison, même si ce que j'avais bu aurait pu rendre ivre le premier venu, moi j'étais habituée à cette quantité, je dirais même que je bus moins qu'habituellement, beaucoup moins. Je tenais encore facilement sur mes deux jambes même si le monde semblait légèrement de travers. Il commençait à se faire tard et je finis par proposer :

- Il se fait tard... Tu veux peut-être rentrer chez toi, nan ? Je te raccompagne ? Faut que je retourne à l'auberge moi... chuis pas au bon endroit là ! J'ai laissé des affaires dans la chambre que je loue.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Jan - 14:19
Après avoir longuement parlé de tout et de rien nous décidâmes qu'il était temps de dormir. Tahiri proposa de me ramener chez moi ce que j'acceptais avec joie. Nous fîmes la route joyeusement en discutant encore et toujours. Nous arrivâmes devant un bâtiment peu joli, c’était une vieille maison retapée en plusieurs appartements. Je dis au revoir à l’elfe et ouvris la porte afin d’entrer. Par chance j’étais au rez-de-chaussée. Je pris ma clef qui était attachée à une chaîne autour de mon cou. J’enfonçais la clef dans la serrure et tournais. Une fois dans ma petite chambre de quinze mètre carré, je me déshabillais et allais me coucher.

Le lendemain je me levais à dix heure et demi. Me lavant vite fait et m’habillant je sortis de chez moi. Je pris la direction d la demeure de Dame Trÿgen, une vielle elfe aux long cheveux blancs et au yeux gris clairs. Une fois devant la demeure de Trÿgen je frappais trois coup secs. Une jeune xen m’ouvrit la porte. C’était une des apprentie des l’elfe. Je demandais à voir la guérisseuse afin de guérir ma jambe. La petite xen me conduisit à Trÿgen. l’elfe me fit m’allonger sur un lit. Elle défit les points de sutures et utilisa aän pour refermer la plaie. Une fois qu’elle eut finie je la payais dignement. Je la remerciais et m’en allais les béquilles sous le bras.



j’avais pris la direction de la caserne afin de rendre son bien au Général. J’allais également lui demandais si Tahiri et moi pouvions emprunter une partie du terrain d’entraînement. Je frappais à la porte de son bureau et il m’invita à entrer. Je tirais le battant et fis irruption dans le lieu. Sal’Han me demanda comment allait ma jambe. Je me contentais de lui montrer le bon travail de la mage. Il sourit et se leva pour reprendre les béquilles. Il me remercia de les avoir ramenées. Je lui demandais si nous pouvions utiliser cette après-midi le terrain. Il accepta en souriant.

Je retournais à la taverne de l’Enac pour midi. Je devais y retrouver Tahiri. 
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Jan - 7:02
Je l'avais finalement raccompagnée à son domicile et lui souhaitai une bonne nuit avant de partir à la recherche de l'auberge où je créchais. Ce ne fut pas sans mal que je retrouvais finalement le chemin y menant. Je croisai en chemin quelques mauvais garçons avinés, qui ne me rassurèrent pas vraiment vu leur allure. Par chance, une patrouille passa juste à ce moment là et dissuada les types de venir m'accoster. Je n'étais clairement pas en état de me battre.

Arrivée à l'auberge, je récupérai la clef de ma chambre et montai prestement me coucher sans demander mon reste. Je m'affalai sur la paillasse qui me servait de lit me dévêtis avec des gestes lents et maladroits et me couvris d'une couverture qui sentait le bouquetin. Une fois les haut-le-cœurs passés, je m'endormis sans même m'en rendre compte. Je fis beaucoup de cauchemar cette nuit là, notamment liés à ma sœur, aux Armes vivantes, et je vous passe les détails. Plusieurs fois je m'éveillais et essayais de m'endormir mais en vain. Je pestais, ruminais et me tournais dans tous les sens. J'aurais donné n'importe quoi pour avoir un peu de compagnie cette nuit là, mais je n'eus pas la force de me tirer de mon lit.

Au petit matin, je me levai finalement, lasse et fatiguée. Je bougonnai et descendis au rez-de-chaussée pour y prendre un petit déjeuner au goût... indéfinissable. Du pain dur comme de la caillasse, du beurre à moitié tourné, un café plus proche du jus de chaussette au goût comme à l'odeur, et je ne parle même pas de la mauvaise humeur de l'aubergiste. Visiblement il n'avait pas passé une bonne nuit, lui non plus. Je foutus le camps très vite de l'établissement et commençais alors à errer dans les rues sans aucun but précis. J'avais du temps à tuer avant notre rendez-vous avec Lilith. Il était fort tôt et nous ne devions nous rencontrer qu'à midi à la taverne de l'Enac.

C'est sans la moindre motivation que je me laissai guider au petit bonheur la chance au travers de la citée. Je finis par arriver devant le Palais Royal. Je l'admirais alors sans un mot et me demandais ce que cela pouvait faire de vivre dans un tel palace, d'avoir toutes ses richesses à portée de main, de profiter toutes les nuits d'un lit confortable, sans poux ni puce. Que la vie devait être agréable derrière ses murs... Agréable mais au combien ennuyante, sûrement. La vie m'avait appris à plusieurs reprises, qu'avec le pouvoir et les droits, venez aussi les devoirs et les responsabilités. Je ne voulais certainement pas de cette vie morne et triste à mourir. Quoiqu'en ce moment même, je n'étais pas franchement plus gâtée niveau occupation. Je finis par me poser dans un petit parc au sein de la capitale. Je m'allongeai sur l'herbe tendre, sous un noisetier, et m'endormis malgré moi, comme une masse.

Ce n'est que plus tard que je me réveillai, la bouche sèche, les yeux enflés, et cette sensation de réveil difficile. Je me rappelai alors avec difficulté que j'avais rendez-vous avec Lilith, et qu'il ne fallait pas que je traîne. Vu la hauteur du soleil dans le ciel, j'étais probablement en retard. Je grognais contre moi-même et courus en direction de la taverne. Après quelques difficultés à trouver l'établissement, du fait que j'étais mal réveillée, je finis par tomber dessus. J'y entrai prestement et trouvai alors « ma » xen attablée et visiblement impatiente. Elle n'avait plus de béquille, apparemment, ce qui voulait dire qu'elle avait été voir un guérisseur... ou une guérisseuse, peu importe.

- Salut ! Merci d'avoir attendu ! Ça va ? Je suis terriblement à la bourre... Mais l'ombre de ce noisetier était si confortable...
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Jan - 10:05
J’étais confortablement installée sur une chaise près du feu qui ronronnait doucement. Je sirotais un jus de pêche en attendant Tahiri. Mon estomac criait famine mais je ne l’écoutais pas. Le soleil était haut dans le ciel dégagé de tout nuage. Enfin, l’elfe arriva. A bout de souffle et complément désolée pour son retard. Je lui dis que ça n’était rien et l’invitais à s’asseoir. Je fis venir la serveuse de la veille pour commander notre déjeuner. Je demandais une cuisse de poulet avec son accompagnement de petits légumes du jardin. Je laissais Tahiri prendre le temps de réfléchir à son repas puis elle commanda à son tour.

J’ai vue le Général Sal’Han ce matin, il est d’accord pour qu’on s’entraîne à la caserne. Nous aurons tout le matériel nécessaire.  

Je fis un sourire à Tahiri et me calais dans le fond de ma chaise. La serveuse nous apporta un pichet d’eau, deux verre et une paire de couverts chacune. Je terminais mon jus de fruits et pris de l’eau. J’attendais que l’elfe réagisse à mon annonce. Mais avant qu’elle n’ait le temps de répondre je l’informais que j’étais allée chez une guérisseuse de renom et que je n’aurais aucune séquelle de ma blessure à la jambe. La serveuse apporta nos plats. Le fumet des assiettes était juste délicieux. De plus le plat était plus qu’appétissant. Je pris mon couteau et ma fourchette dans mes mains et attaquais le repas avec appétit.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Jan - 7:35
Après que je me sois excusée, je pris place tandis que Lilith me dit que ce n'était rien. Elle commanda son repas à la serveuse et me laissa prendre également ma commande. Je réfléchis un bon moment, ne sachant que prendre et au final je pris la même chose... mais en double avec quelques pommes de terre en plus. J'avais une faim d'ogre.

- J’ai vu le Général Sal’Han ce matin, il est d’accord pour qu’on s’entraîne à la caserne. Nous aurons tout le matériel nécessaire, me dit-elle en souriant.
- Hum hum ! C'est bien, ça ! On va pouvoir être dans un endroit adéquat et avoir du matériel approprié pour notre duel !

Elle m'informa également qu'elle était allé voir une guérisseuse et qu'elle n'aurait pas de séquelle de sa blessure à la jambe. Je lui répondis alors avec un sourire.

- Ah ah ! Tant mieux ! Enfin j'avais bien remarqué que tu n'avais plus tes béquilles.

La serveuse nous apporta finalement nos repas, dont une assiette pour moi qui débordait très légèrement tellement elle était garnie de nourriture. Je humais la douce odeur de mon plat avant de m'y attaquer avec appétit. J'allais dévorer ce midi. Je pris alors la parole, avec à moitié la bouche pleine.

- On va pouvoir s'en donner à cœur joie. J'espère que t'es prête pour le duel ! Moi... une fois que j'aurai englouti tout ça, j'aurai assez d'énergie pour tuer un dragon !

Je m'attaquai à nouveau à mon repas, prenant de grandes quantité de nourriture dans la bouche et les dévorant sans la moindre modération. Je me resservi plusieurs fois de l'eau, de grandes goulées pour faire passer tout ça. Je commanda à la serveuse un quart de miche de pain et un morceau de fromage pour accompagner le tout et, une fois qu'ils me furent apportés, les dévorais avec autant d'appétit et de férocité que le reste. Après avoir mangé ce qui m'avait été servi, je bus à nouveau une longue gorgée d'eau et fini par éructer nonchalamment avant de m'essuyer la bouche.

- Ben chais pas pour toi, mais moi, j'ai bien mangé ! J'espère que t'es prête pour le combat ! Fu fu !
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Jan - 7:55
Tahiri sembla enchantée que l’on ait un espace adapté pour notre duel. Elle avait commandé le double de mon assiette. Elle s’empiffra et commanda même du pain et du fromage. Etait-elle un gouffre sans fond ? Comment pouvait-elle être aussi mince en mangeant comme deux arcaëlliens. Je mangeais mon assiette assez rapidement et posais mes couverts dans le plat. J’avais foutrement bien mangé. Je pris un verre d’eau et l’engloutie en une lampée.

Ben chais pas pour toi, mais moi, j'ai bien mangé ! J'espère que t'es prête pour le combat ! Fu fu !
C’était délicieux, je me sens revigorée. Je vais te mettre une pâtée lors de ce duel. Jvais te faire manger la poussière.

J’eus un petit rire amusé. Me battre était ma raison d’être et je comptais bien le montrer. Je réglais mon repas imitée par l’elfe et nous quittâmes l’auberge de l’Enac. Nous prîmes la direction de la caserne d’un pas déterminé. Enfin les portes furent en vue. L’un des gardes cracha juste devant mes pieds mais il ne parla pas. Uthaze me détestait encore plus que les autres.

Nous entrâmes dans le bâtiment royal. La caserne était vaste et animée. J’invitais la demi-déesse à me suivre à travers le dédalle de couloirs. Enfin nous arrivâmes devant la porte menant au terrain d’entraînement. Je tirais la porte et entrais dans « l’arène ». Le sol était couvert de sable fin. Au fond à droite il y avait des cibles pour s’entrainer à viser juste. Au fond à gauche il y avait des mannequins de bois pour s’entraîner seul.

Viens. Je me dirigeais vers l’armurerie et pris deux épées en bois. J’en donnais une à Tahiri et gardais l’autre. Prête ?
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Fév - 7:40
C’était délicieux, je me sens revigorée. Je vais te mettre une pâtée lors de ce duel. J'vais te faire manger la poussière. me répondit-elle avec un rire amusé.

Je souris à ces paroles, et nous nous levâmes pour aller régler nos consommations avant de partir d'un pas déterminé vers la caserne. En chemin, Uthaze, l'immonde abruti avec qui j'avais eu quelques mots forts, cracha sur notre passage, probablement toujours aussi haineux envers Lilith. Je lui lançai un regard mauvais mais ne dis mot, ne voulant pas attirer d'ennui à la xen.

Tant de personnes et d'agitation dans ce bâtiment. Des arcaëlliens allaient et venaient, certains partant en mission, d'autres apportant de lourds rapports à leurs supérieurs, d'autres encore en pleine formation, recevaient des instructions. J'avançais parmi ces personnes, Lilith m'invitant à la suivre. Après avoir parcouru quelques couloirs, nous arrivâmes finalement dans une grande cour, qui avait tout d'une arène d'Yban, les gradins en moins, et le matériel d'entraînement en plus, sinon elle était toute aussi vaste et sablonneuse.

Je jetais un œil autour de moi et vis certaine personne s'arrêter pour nous observer. Certaines personnes étaient curieuses de me voir ici, d'autant que mon accoutrement était loin d'être des plus strict. J'entendis et vis un humain me siffler avant de se prendre un coup de poing sur la tête de la part de sa camarade tahora. Les autres en furent hilares et se moquèrent de lui. Je lui fis un clin d’œil et lui envoyai un baiser volatile, se qui augmenta les rires de ses camarades avant que tous se fassent rappeler à l'ordre par leur chef de troupe qui n'appréciait guère cette insubordination.

Viens. me dit Lilith en se dirigeant vers l'armurerie.

Elle se saisit de deux épées en bois et m'en envoya une. Je la saisis et la fis tourner dans ma main pour évaluer l'équilibre de l'arme. Pas mal pour une épée en bois, j'aurai aimé savoir qui avait sculpté ces armes. J'en aurais volontiers acheté une pour remplacer mon sabre en bois qui commençait à être usé.

Prête ? me demanda-t-elle.
- Ouaip !

Je fis tourner une nouvelle fois mon épée en bois d'un mouvement fluide du poignet et me mis en garde. Je fixais alors Lilith avec un air sérieux et fis quelques pas sur le côté, tournant en cercle pour évaluer la distance entre moi et la xen. Elle en fit de même, ce qui forma un mouvement commun en cercle, un peu comme deux prédateurs se toisant l'un et l'autre. Finalement je fis le premier pas en avant et me jeter vers elle. Son mouvement fut quasiment identique. Je levais mon sabre en bois et l'abattis sur Lilith qui contra facilement le coup. Nous échangeâmes ainsi quelques coups, pour nous échauffer un peu avant d'engager les choses sérieuses. Notre but était de nous évaluer mutuellement, tout du moins c'était le mien.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Fév - 8:25
Prête ?
Ouaip !

Elle fit tourner son épée de bois puis se mit en garde. Je l’imitais rapidement ancrant mes pieds dans le sable fin. Nous commençâmes par une petite danse en nous tournant autour. Puis Tahiri lança la première offensive que j’esquivais de justesse en roulant sur ma droite. Je me relevais rapidement et me mis à nouveau en garde. Nous échangeâmes quelques coups sans nous toucher. C’était là un échauffement. Nous n’étions pas à fond. Je sautais en arrière me mettant à trois mètres de l’elfe. Elle était aussi forte que moi. Ce combat n’était pas gagné d’avance. Je soupirais et courus vers la demi-déesse afin de lui portais un coup. Je touchais son épaule gauche du plat de l’épée en bois. J’espérais ne pas lui avoir fait trop mal….

Ça va ? Je ne t’ai pas fait trop mal ?

Lui demandais-je légèrement inquiète. Je me remis à tourner autour de Tahiri qui m’imita. J’attaquais visant sa jambe droite. Il fallait que je la fasse tomber. Je lançais mon offensive mais elle esquiva sans difficulté. Je pestais. C’était une adversaire à ma taille…. J’allais morfler. Je repensais à ce qui était en jeu. Je ne pouvais perdre ma virginité de cette façon. Je regardais Tahiri tout en tournant autour d’elle. Notre danse ne faisait que commencer. Et si on finissait exæquo ?
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Fév - 16:26
Elle partit en arrière et me chargea avec une habileté déconcertante. Sans que je ne m'y attende, elle frappa à mon épaule du plat de son sabre en bois. Cela me fit légèrement mal sur le coup et je grognai de douleur avant de me remettre en posture.

- Ça va ? Je ne t’ai pas fait trop mal ? me demanda-t-elle.

Elle me tourna à nouveau autour et j'en fis alors de même. Une attaque vers le bas... pas assez rapide pour moi. Je sautai en arrière et esquivai sans trop de mal le coup.

- Tu m'as prise pour une chiffe-molle ou quoi ? Il va falloir plus qu'un coup comme celui là pour me faire mal ! grognai-je alors.

Je m'attaquais à elle à mon tour, bondissant comme un bsurt enragé. Parade, roulade, deuxième tentative, encore une fois parée, nouvelle esquive sur le côté. Il était temps d'engager les choses sérieuses à présent que nous étions bien échauffées. Je pris de la distance avec elle et finis par avoir recours à mon fluide de vent. J'invoquais Thâ'Velm afin de me projeter rapidement en avant vers elle, mais pas tout à fait en face, plutôt légèrement de côté. Je voulais la prendre de vitesse et à revers, et j'étais bien partie. J'envoyais mon coup dans son bras mais elle se jeta sur le côté au dernier moment, ne me laissant que l'effleurer.

- Nom des dieux !! ruminai-je dans ma barbe.

Avant que je n'ai eu le temps de retenter une attaque, Lilith m'envoya une boule de feu pour contre-attaquer. Je répliquai tout de suite par une lame de vent grâce à mon fluide Thâ'Feng. Les deux sorts s'annulèrent l'un l'autre... du moins c'est ce que je croyais avant que la boule de feu n'explose. Je fus légèrement projetée en arrière par le souffle de l'explosion mais n'en reçu aucune brûlure sérieuse. Je voyais alors la xen sortir de derrière la fumée provoquée par les flammes qui s'étaient déjà éteintes, et me foncer droit dessus pour me coller un bon coup d'épée dans la poire. Je parai le coup, non sans un petit « Gluargh ! » de surprise et je contre-attaquais sans vergogne d'un coup de pied dans le torse de Lilith qui poussa un soupir de douleur.

- Y a pas moyen que je perde, ma belle ! J'y tiens à ton dépucelage ! Gu fufufu !
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Fév - 10:44
Le combat n’était pas gagné d’avance. Tahiri me bondit dessus mais je parvins à l’esquiver. Son ambition était de me dépuceler. Et cela semblait la motiver à ne pas perdre. Je reculais de trois pas afin de prendre de l’élan. J’ouvris mes ailes bleues et battis légèrement l’air. Donnant ainsi une impulsion à mon corps. Je courus vers Tahiri et, épée en bois en main, je frappais sa tête. A nouveau je reculais et tournais autour de l’elfe. Je n’arrivais pas à me départir de mon sourire jovial. Je fis quelques moulinets avec mon arme d’entraînement. Ce combat raviva des souvenirs dans mon esprit. Des souvenirs avec Yakan… Il avait été un bon maître d’armes. Il s’était bien occupé de moi durant toutes ces années….

Je revins à la réalité lorsque Tahiri m’asséna un coup plutôt violent dans les côtes. J’en eu le souffle coupé et tombais à genoux. J’avais lâché mon épée en bois et me tenais là où elle avait frappé. Cherchant à recouvrer ma respiration je tendis la main vers l’épée de bois et posais mes doigts sur la garde. C’était bien difficile !

Je restais un moment ainsi puis je me relevais. Je fermais les yeux et malaxais mon fluide. Etendant la main au-dessus du sol j’invoquais un bsurt de feu. L’animal se jeta sur Tahiri et j’en profitais pour me déshabiller et me transformais en bsurt à mon tour. Mes os se tordirent, mon corps se couvrit de poils et mes yeux jaunirent. Aussi grande qu’un cheval mais bien plus dangereuse je montrais les crocs et hurlais à la lune. Le bsurt de feu disparut, il n’avait été là que pour assurer mes arrières.

Je me mis à courir vers Tahiri et lui donnais un coup de cul dans le dos ce qui la fit tomber.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Fév - 17:33
Et bam ! Sans vraiment m'y attendre, j'encaissais un violent coup en pleine tête. Sut été une vraie épée, probablement que j'aurai eu une belle et profonde entaille au front, avec, probablement, un morceau du crâne brisé. Heureusement ce ne fut pas le cas et cela m'étourdit juste un instant. Lilith semblait prendre plaisir à ce combat. J'aurai aimé avoir aussi fière allure et sourire comme elle, mais le coup qu'elle venait de m'asséner ne m'aidait pas à rester de bonne humeur.

C'est à ce moment là que je remarquai soudain une faille dans sa garde. Elle semblait penser à autre chose à ce moment là. L'opportunité était trop belle. Vite, je malaxais mon fluide avant de m'en servir et de me projeter en avant avec la force du vent. Je profitai de l'élan pour asséner un violent coup de sabre dans les côtes de Lilith. Elle tomba à genoux, le souffle coupé, et c'était à mon tour de sourire.

- Bah alors ? Tu l'as pas vu venir celle là ?

Je la laissai se relever, préférant rester honorable. Quelle erreur ce fut... Elle ne tarda pas à répliquer et m'envoyer un bsurt de feu. Je regardai l'animal avec un air horrifié et me mis à courir dans tous les sens pour esquiver ses attaques.

- Ouaaaaaah ! Aïaïaïa !!! M'approche pas, m'approche pas !! Ouaaaaaaaah !!!

Cela fit bien rire les quelques spectateurs qui nous regardaient nous battre. Moi pas... Je malaxai mon fluide pour m'en servir et invoquer deux sorts : l'un pour m'aider à bondir avec la force du vent, l'autre pour amortir ma chute en cas de saut trop périlleux. Je me mis à bondir comme une puce et esquivais toutes les attaques de la bête de feu. Un vrai numéro de cirque, si vous voulez mon avis... Je finis par invoquer une lame de vent grâce à Thâ'Feng et l'envoya droit sur la créature qui s'évapora. Je n'eus le temps de me retourner que je sentis une grosse bête me rentrer dedans, en plein dans le dos. BOUM ! La tête en avant, les cheveux pleins de sable, un roulé-boulé en avant et un petit saut pour me remettre debout... petit saut dont je mis un moment à atterrir dû au sort que j'avais lancé précédemment pour amortir mes chutes.

Face à moi se trouvait à présent une bsurt, en chair et en os cette fois-ci. La xen s'était transformée et comptait bien m'en faire baver. Elle se rua sur moi à nouveau et je dus à maintes reprises me rouler sur le côté pour éviter ses coups de griffes qui auraient pu s'avérer fatales pour moi.

- Gentille loulou ! Pas mordre ! Enfin... Ah bah nan c'est vrai... Tu me comprends... heu... Ouaaaargh !!! Hééé ! T'as failli me décapiter ! Tu rigoles pas en f... Ok ok ! J'ai pigé ! C'est du sérieux !

Je bondis finalement pour éviter son assaut et me retrouvai sur son dos.

- Ah ha !! Tu fais moins la maligne maintenant !! Tu... Heuuuu !!! Meeeerde !!!

C'est à ce moment là que commença une longue séance de rodéo de bsurt dans laquelle je m'accrochai tant bien que mal à Lilith qui se débattait comme une vraie diablesse. Elle se tourna sur elle même, se retourna encore, bondit en avant, en arrière, donna vainement des coups de crocs en ma direction, sans arriver à m'atteindre. Finalement, au bout de quelques minutes de lutte, je fus projetée en avant pour me rétamer lamentablement au sol, mangeant encore un peu plus de sable. C'était si désagréable... J'en avais même dans le décolleté. Je voyais la bsurt haleter et reprendre sa respiration avant de revenir à la charge. Je me remis debout et chancelai quelque peu avant de prendre mon sabre en bois à deux mains avec un air assuré et un sourire aux lèvres.

- Hiiiiin !!! Chuis prête pour un second round ! Ramène-toi !
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Fév - 8:56
Sous forme de bsurt, j’attaquais Tahiri en claquant ma mâchoire à quelques centimètres de sa chair tendre. Afin d’esquiver mon attaque, l’elfe sauta sur mon dos. Ce geste fut accompagné d’applaudissement des spectateurs. Je me mis à ruer pour me débarrasser de cette tique sur mon dos. Mais la bougresse tenait bon. Je gesticulais dans tous les sens en grondant. Après un moment qui sembla interminable, Tahiri vola au-dessus de ma tête. Je haletais et reprenais mon souffle. Une fois remise de mes émotion, je courus vers la demi-déesse aussi vite que je le pouvais. Tahiri sortie son sabre en bois et le serra dans ses deux mains.

Je pilais soudainement et repris forme xen. Je ramassais mon épée, faisant fi de ma nudité, je suis certaine qu’elle ne s’attendait pas à ça ! Je souriais de façon moqueuse. Je courus vers Tahiri levant mon épée de bois, j’engageais le combat. Elle se défendait plutôt bien. J’eus du mal à l’atteindre. Je reçus quelques coups bien sentis.

Il y avait de plus en plus de soldats qui observaient le combat. Ils devaient parier entre eux sur la gagnante. J’essayais de faire fi des badauds qui encourageaient Tahiri. J’étais toujours aussi populaire. Je pestais entre mes dents et lançais une offensive sur Tahiri. Je visais le ventre mais au dernier moment mon épée cogna sa jambe droite. Je sautais en arrière et restais sur mes gardes. Demain nous allions avoir un grand nombre de bleus.

Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Fév - 20:00
Sans que je ne m'y attende, elle reprit sa forme originale et me fonça dessus, nue comme un nouveau né. Je fus quelque peu déstabilisée par cette vision. Je me défendis tant bien que mal, et mon étonnement était si grand que je reçus de nombreux coups... de très nombreux coups. J'étais déconcentrée par la vu de son corps à l'air libre. Si seulement il n'y avait pas eu tout ses soldats aussi... J'hésitais à la frapper, elle était nue, sans plus aucune protection. J'encaissai lourdement avant de me ressaisir et de lui rendre la monnaie de sa pièce.

Nous n'arrivions toujours pas à nous départager après ces quelques échanges de coups. Je jetais un œil autour de nous : la foule de soldats commençait à grossir et semblait visiblement pencher en mon avantage concernant leurs encouragements. Je pestais intérieurement contre eux. Comment pouvaient-ils acclamer quelqu'un d'autre que leur camarade ? La peste soit de ces types et de leurs préjugés... Je comprends que l'on puisse se méfier d'une ancienne Arme, mais pas à ce point là. Je n'étais plus très sûre de vouloir gagner à présent... Bien sûr que je voulais déflorer cette charmante Lilith, mais il y avait plus important dans la vie... comme le respect dû à un camarade, une sœur d'arme. Devais-je me résoudre à perdre pour faire gagner en réputation à Lilith ? Mais si je m'y prenais mal, cela se verrait et on crierait à la tricherie, et la réputation de la xen serait encore pire qu'avant. Non... Il n'y avait pas d'échappatoire, je devais me battre sans me soucier de tout ceci.

Lilith lança une nouvelle offensive à mon encontre, et je la vis arriver assez tôt pour me décaler légèrement et éviter une estocade en plein ventre, mais pris tout de même le coup à la jambe droite. Je tombai alors au sol et me mis à gindre de douleur.

- Aaaaaïaïaïaaaaa ! Ça fait mal ! Ça fait mal !! Bordel !!!

Lilith était reparti en arrière, mais elle sembla s'inquiéter de mon état. Elle s'approcha pour voir si elle ne m'avait pas fait trop mal et c'est à ce moment là que j'en profitai pour la faucher aux jambes avec mon sabre en bois. Elle tomba lourdement à côté de moi tandis que je tentai de me relever.

- Hé hé !!! J't'ai eu ! On va voir si... Aaaaaah aaaargh !!!

Mais elle me saisit par le pied et me fit tomber à nouveau. Je pestai et me traîna au sol jusqu'à mon sabre qui avait valdingué plus loin. Lilith en profita pour se relever et nous nous fîmes toutes deux face, les sabres brandis. Après quelques échanges de coups, certains bloqués, d'autres encaissés, nous nous retrouvâmes là. Nous avions toutes les deux arrêté notre dernier geste, chacune le sabre au niveau de la nuque, exactement dans la même position. J'étais épuisée, je n'en pouvais plus... Et il semblait que le combat se terminait par un sorte d'ex-æquo. Je lui souris, d'un air épuisé, le visage couvert de sueur.

- On dirait que tu as gagné... Hé hé... à moins que se soit moi ? Qu'est-ce que t'en penses ?

Je soupirai et tombai un genoux à terre. Je ne pouvais plus donner le moindre coup et j'avais mal partout.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 10:56
Nous combattions comme deux lionnes affamées ayant une portée à nourrir. Le combat se termina au sol chacune obligeant l’autre à tomber. Mais nous réussîmes à nous relever, arme en main. Le combat reprit de plus belle sous les cris d’encouragement des soldats. Encouragement qui était destinés à Tahiri…  Mais cela ne faisait que me donner plus de force pour gagner ce duel. Nous profitions de notre savoir pour voir qui était la plus forte de nous. La plus âgée ou la plus jeune ? La plus expérimenté ou celle qui sortait à peine de l’œuf ?  J’assénais un coup sur les fesses de Tahiri alors que j’étais dans son dos. L’elfe se retourna rapidement.

Le combat dura encore un long moment et nous finîmes dans la même position. L’arme au niveau du cou. Mais, par chance, c’était des armes en bois.  

On dirait que tu as gagné... Hé hé... à moins que ce soit moi ? Qu'est-ce que t'en penses ?

Elle se laissa glisser au sol, un genou à terre. Je l’imitais en me laissant tomber sur les fesse dans un long soupire. Je n’avais pas assez de souffle pour lui répondre immédiatement. J’avais mal partout et surtout, j’avais froid. Avec difficulté je me levais et allais chercher le bout de tissus me faisant office de robe. Une fois au chaud sous mes habits, je retournais vers Tahiri et lui tendis une main amicale pour qu’elle se relève. Nous étions ex-æquo, par conséquent il n’y avait ni gagnant ni perdant. Je ris nerveusement et finie par dire :

Ex-æquo ma chère ! Ni gagnant, ni perdant. Pas trop déçue de ne pouvoir me déflorer ?
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 15:54
Lilith partit se rhabiller avec grand peine après s'être laisser tomber au sol sur les fesses. Elle se tourna vers moi et me tendit la main pour m'aider à me relever.

- Ex-æquo ma chère ! Ni gagnant, ni perdant. Pas trop déçue de ne pouvoir me déflorer ?
- Si ! Complètement ! Mais je n'en attendais pas moins de ta part... on dirait qu'une jeune Arme qui est allé jusqu'au bout de sa formation vaut tout aussi bien qu'une Arme incomplète qui en a déjà vu des vertes et des pas mûres.

J'acceptais son aide et attrapa sa main, ainsi que son bras. Il me fut difficile de me lever et je chancelai quelque peu. Je pris appui sur elle et lui offrit le mien, nous nous tenions ainsi, un peu à la manière de deux éclopés qui arrivent à trouver un équilibre précaire en s'aidant l'un l'autre. Les soldats applaudirent et huèrent avec ferveur notre fin de combat. Un match nul... certes, mais qui avait fait forte impression.

- Au moins je garderai mon épée...

Oui, il fallait bien que je trouve du positif à cela. Et puis nous avions toutes les deux gagné, c'était ça le plus important. J'avais cela dit pris un grand plaisir à l'affronter et j'aurai volontiers avoué en vouloir encore... enfin quand j'aurai repris un peu de vitalité et soigné ces bleus. Il n'y avait qu'une chose qui m'excitant autant dans la vie que de faire l'amour : me battre. Et je dois dire que j'avais eu là un combat plus que satisfaisant.

- C'était un chouette combat quand même ! Ça valait bien le coup !

Les soldats se mirent à chuchoter étrangement et je compris rapidement pourquoi. Sortant des rangs, le général Sal'Han vint vers nous avec un sourire satisfait.

- Belle performance !
- V... Vous ? Vous étiez là ? Vous avez tout vu ?
- Et comment ! Je n'aurai raté ça pour rien au monde. C'était un sacré combat. Pas le combat du siècle... mais je n'aimerai pas vous avoir comme ennemies, toutes les deux.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 16:42
Elle me répondit que si, elle était déçue. Cependant, elle avoua ne pas en attendre moins de ma part. J’eus un sourire satisfait et me laissais aller à me féliciter intérieurement. Elle attrapa ma main et se releva gauchement et difficilement. Les soldats qui avaient observé notre duel applaudirent pour certains et huèrent pour d’autres. Je haussais les épaules, tops heureuse de ce combat. Mais, je devais l’avouer, j’étais éreintée et courbaturée. Tahiri affirma que ce fut un chouette combat qui valait bien le coup. Je remarquais alors les chuchotements dans les rangs de spectateurs.

Je vis alors, s’extirpant avec grâce de la foule, le général Sal’Han. Il se dirigea vers nous d’un pas sûr et fier. Une fois à notre niveau il s’exclama d’une voix amicale :

Belle performance !
V... Vous ? Vous étiez là ? Vous avez tout vu ?
Et comment ! Je n'aurai raté ça pour rien au monde. C'était un sacré combat. Pas le combat du siècle... mais je n'aimerai pas vous avoir comme ennemies, toutes les deux.
Merci général !

Dis de façon enjouée. Il rit doucement et nous invita à aller nous décrasser dans la salle d’eau de la caserne. Deux bains bouillants nous attendaient là-bas. Je remerciais Hikare et entrainais avec moi Tahiri. Les soldats s’écartèrent sur notre passage.

Nous étions à la salle d’eau et deux baignoires en bois nous tendaient les bras. Sans pudeur, je me déshabillais et entrais dans l’un des bains. Je frissonnais de plaisir. L’eau était parfumée à la rose sauvage. C’était un pur délice.

Qu’attends-tu pour entrer dans ton bain ?
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 20:05
Nous fûmes finalement invitées à aller nous décrasser dans la salle d'eau de la caserne, où deux bains d'eau chaude nous attendaient. Je fus traînée sans hésitation par Lilith qui avait hâte de pouvoir se laver. Je la vis se déshabiller sans aucune pudeur devant moi et se plonger dans l'un des deux bains. L'eau sentait bon la rose sauvage et j'avouais apprécier cette odeur. Sans parler de la vue que j'avais... Il fallait vraiment que j'aille me faire soigner... fantasmer sur une si jeune femme... J'étais vraiment une détraquée sexuelle.

- Qu’attends-tu pour entrer dans ton bain ? me demanda-t-elle.

Je retournais rapidement à la réalité et secouai la tête avant de m'adresser à Lilith avec un sourire malicieux, à la limite de la perversité.

- A vrai dire, j'étais en train d'hésiter... Je me demandais si je devais entrer dans mon bain... ou dans le tien ! Fu fu fu ! Histoire qu'on puisse se frotter mutuellement le dos et plus si affinité !

Je gloussais alors de rire tout en me dirigeant tout de même vers la baignoire m'étant destinée et continuais de la fixer avec un sourire qui en disait long.

- Mais j'imagine que ça ne me ferait pas de mal de barboter un peu dans mon coin avant ! Fu fu fu !

Je me déshabillai alors toute entière devant elle, en prenant bien mon temps et en mettant toujours en évidence mes formes face à son regard. Je fis même en sorte de m'étirer afin d'exhiber fièrement ma poitrine. Je plongeai finalement dans l'eau du bain et soupirai de bonheur, tandis que j'attachai mes cheveux en queue de cheval, puis en chignon pour éviter qu'il ne plonge directement dans l'eau. Je voulais profiter du bain avant d'avoir à les laver. Et puis cela serait plus pratique au cas où « ma xen » accepterait ma proposition totalement indécente.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Fév - 9:45
Qu’attends-tu pour entrer dans ton bain ?

Je souriais de bonheur. Ce bain chaud était divin et bienvenue. Il détendait tous les muscles de mon corps meurtri. Tahiri prit la parole, me faisant rougir par la même occasion :

A vrai dire, j'étais en train d'hésiter... Je me demandais si je devais entrer dans mon bain... ou dans le tien ! Fu fu fu ! Histoire qu'on puisse se frotter mutuellement le dos et plus si affinité !

Elle gloussa, satisfaite de son petit effet. Cependant, elle se dirigea vers sa baignoire d’eau chaude. La demi-déesse me fixait de façon malicieuse presque perverse.

Mais j'imagine que ça ne me ferait pas de mal de barboter un peu dans mon coin avant ! Fu fu fu !

Je me détendis soudainement, soulagée qu’elle  n’entre pas dans mon bain. Je glissais sous l’eau quelques secondes et remontais prenant une grande inspiration. Je vis alors Tahiri s’exposait à moi. Sa nudité ne me gêné pas en tant que xen. Etre nu faisait partit de notre nature. Je soupirais, je devais admettre que pour son âge et sa fonction, elle était bien conservée. Elle attacha ses cheveux en un chignon gracieux.

Je pris l’éponge mise à ma disposition et commençais à m’astiquer.

C’est agréable, non ?
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Fév - 20:56
Lilith commença à doucement se frotter avec son éponge de bain. Je l'imitais avec un calme exemplaire. J'avais un mal de chien absolument partout. Les coups que j'avais pris ne m'avaient pas laissée sans bleu ni contusion. Je grimaçais et gémissais quelque peu en me passant du savon tout le long du corps. Une fois cela fait, je me rinçais délicatement.

- C’est agréable, non ? me demanda Lilith.
- Oh oui ! Très agréable, oui ! lui répondis-je sobrement.

Je jetai un œil à « ma xen » et me dis qu'il était temps de mettre mes paroles en application. Je me glissai donc hors de ma baignoire, m'enveloppai d'une serviette pour me sécher légèrement et m'approchai d'elle par derrière, mon éponge pleine de savon en main.  Je passais alors soigneusement celle-ci dans son dos avec un sourire goguenard, savourant le moment. Je crus l'entendre pousser un petit gémissement de surprise tout en la sentant sursauter légèrement.

- Relax ma belle ! Je t'épargne le lourd fardeau de devoir te contorsionner pour te laver le dos ! Je vais pas te manger, tu sais ? Gu fu fu !

« Même si j'aimerai bien ! » rajoutai-je dans ma tête. Je continuais donc à lui frotter le dos et à laver correctement sa peau avant d'y poser délicatement quelques doigts. Elle était incroyablement douce, comme une peau de bébé. Après tout, elle était bien jeune comparée à moi, elle avait donc encore toute la fraîcheur du jeune âge. Je me mis à masser machinalement et doucement son dos sans vraiment m'en rendre compte. Je remontai alors légèrement vers la nuque, sachant à quel point il était agréable de masser cet endroit du corps en général. Je déglutis légèrement, me forçant dans ma tête à me limiter à cet endroit du corps. Il ne fallait pas que je commence à perdre les pédales et à la masser n'importe où dans tous les sens.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Fév - 4:22
C’est agréable, non ?
Oh oui ! Très agréable, oui !

Je fermais les yeux un instant avant de recommencer à m’astiquer. Puis je posais l’éponge et me détendis complétement sans prêter la moindre attention à Tahiri. L’eau chaude m’endormait à moitié. Je me laissais aller à quelques rêveries simplistes et agréables. Soudain, prise par surprise, je sursauté en poussant un petit cri de surprise. On me frottait le dos !

Relax ma belle ! Je t'épargne le lourd fardeau de devoir te contorsionner pour te laver le dos ! Je vais pas te manger, tu sais ? Gu fu fu !

Je soupirais de soulagement et de bien-être. Je regardais droit devant moi. J’avais verrouillée la porte ? Je ne savais pas. Qu’importe personne ne viendrait nous déranger, du moins je l’espérais.

C’était très agréable les petits massages de Tahiri dans ma nuque. Je soupirais de contentement. J’avais envie que ça dure encore et encore. Je rougis légèrement, j’avais comme des papillons dans le ventre. Qu’est-ce que cela voulait dire ? Je n’avais jamais eu cette sensation avant…. Etrange !

Je fermais les yeux en poussant un autre soupir de bien-être. Entre l’eau chaude du bain et le massage de l’elfe il n’y avait qu’un pas vers le bonheur.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Fév - 10:40
Visiblement mon massage avait son petit effet. Lilith se détendit et même ses ailes semblèrent plus souples, moins rigides. Quelle avait de belles ailes, cette xen, bleues comme l'océan. Je me surpris à y passer les doigts et à apprécier leur doux contact. De toute ma vie, c'était la première fois que j'avais l'occasion de caresser les ailes d'une xen. Honte sur moi, je n'avais encore jamais eu la chance d'avoir une relation avec une xen. Il fallait que je remédie à cela... mais je ne pouvais décemment me le permettre avec Lilith. Encore moins dans une caserne pleine de soldats du Royaume. Pourtant la tentation ne me manquait pas de venir lui baiser la nuque tout en lui glissant les mains sur sa petite poitrine qui avait l'avantage, à défaut d'être généreuse, d'être incroyablement ferme de ce que je pouvais en voir.

Mais je n'en fis rien... Non, vraiment. Pourtant cela semblait être bien parti, j'aurai sûrement pu profiter de cet instant pour tenter quelque chose. Je ne pouvais cependant m'y résigner. C'était bien la première fois que je désirais aussi ardemment quelqu'un sans me décider à faire quoique se soit de vraiment osé. Était-ce son âge ? Peut-être, mais je doutais que ce ne soit uniquement ça. Le fait qu'elle me rappelle ma sœur dans certaines de ses façons d'être ? Non... Non pas vraiment. Je sais faire la part des choses... Le contexte ? Ou peut-être un trop grand respect pour elle ? Je n'arrivai pas à mettre le doigt dessus... Pourtant, cette peau si douce... ses jolies ailes, et ce visage jeune et charmant...

Je finis par cesser mes caresses et me détacha doucement d'elle. Me relever fut douloureux tant j'avais de bleus sur tout le corps. Je gémis de douleur et me traînai vers ma baignoire pour y plonger. Je restais alors silencieuse, le regard légèrement grave, avec un air nostalgique sur le visage. J'étais au fond, perdu dans mes pensées, incapable de définir ce que j'avais en tête. Je plongeai ma tête sous l'eau pour me laver les cheveux. Mes longs, très longs cheveux verts... Il aurait été préférable de les raccourcir un de ces jours... mais pour l'heure, je préférais les garder ainsi. Je sortis finalement la tête hors de l'eau et me grattai la tête avant de soupirer.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Fév - 16:49
Les yeux clos, je savourais ce moment de pur bonheur. Tahiri avait des mains de fées. C’était un plaisir au-delà des mots. Puis, soudain, ça s’arrêta alors j’ouvris les yeux et vis l’elfe retourner dans son bain. Je la remerciais pour sa petite attention des plus agréables. Je soupirais doucement, dommage que ça n’ait pas duré plus longtemps. J’avais trouvé cela fort plaisant.

Où as-tu appris à masser aussi bien ?

Lui demandais-je en tournant mon visage vers elle. Un sourire radieux illuminait mon visage mais il disparut bien vite lorsque je vis la mine déconfite de la demi-déesse. A quoi pensait-elle ? Avait-elle un coup d blues ? Je n’en savais rien et le mieux, pour connaitre les raisons de cette mine triste, c’était de demander le pourquoi du comment. Me redressant dans ma baignoire, je me mis en position assise. Puis je me levais, dévoilant une énième fois mes atouts à Tahiri. Sortant donc de la baignoire, j’attrapais l’éponge au passage, je me rendis vers l’elfe. Je commençais à frotter son dos avec douceur et candeur.

A quoi penses-tu ?

Lui demandais-je avec une pointe d’inquiétude dans la voix. Je posais l’éponge et commençais à lui masser la nuque. C’était moins habile qu’elle car je n’avais jamais fait ça.
Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 9:25
- Où as-tu appris à masser aussi bien ? me demanda-t-elle soudainement.

Je sortis de mes rêveries et revenais à la réalité. J'essorai mes cheveux tandis qu'elle sortait de son bain, me dévoilant son corps nu pour la je-ne-sais-combien-ième de fois.

- Oh... tu sais... à force de... et bien... à force d'aventures. Le nombre de fois où je me suis retrouvé avec quelqu'un dans mon lit... au bout d'un moment on apprend à savoir comment faire du bien à l'autre. Tu... Tu comprends ?

Elle attrapa l'éponge et me frotta doucement le dos d'un air purement innocent. Voilà peut-être ce qui m'avait finalement arrêté... sa candeur. Je n'aurai pu me permettre de briser son innocence, la pauvre enfant. Elle n'en était plus vraiment une, et elle avait sûrement du déjà ôter la vie à certains de ses ennemis. Mais pour ce qui était du sexe, c'était autre chose. Non, je ne pouvais me permettre...

- A quoi penses-tu ? me demanda-t-elle.
- Et bien... Je pensais justement à ça... et je me disais juste que... que j'apprécie ta compagnie. Ça fait du bien d'avoir quelqu'un de plus jeune avec soit pour se rendre compte que notre vision du monde est troublée par notre vécu...  

Je soupirais et profitais de son massage qui était fort agréable, bien que maladroit par moment. C'était évident qu'elle n'avait pas mon expérience en la matière. Je lui donnais alors quelques indications de temps à autre pour la guider tout en continuant ma triste explication des choses.

- Mon corps demeure jeune mais mon esprit commence à vieillir et à se poser des questions que je ne me posais pas autrefois... Ouf !! Un peu plus à droite... là oui ! Comme ça ! Fait rouler doucement ton pouce là... voilààà ! Hum... L'aventure c'est bien, et je ne crois pas être capable de faire autre chose... Mais parfois je rêve secrètement d'une vie ordinaire... avec un mari, ou une femme... des enfants... un chat... une petite maison dans la campagne, à vivre de notre labeur...

Je me mis à frissonner de plaisir lorsqu'elle pinça légèrement ma peau au niveau de la nuque, entre le cou et les épaules.

- Ah ouais... comme ça... Hmmmm...

Je fermai les yeux un instant, profitant de ce massage, qui n'était pas le meilleur de ma vie, mais qui avait le mérite d'être fait par de jeunes mains encore douces. Il est vrai qu'elles étaient encore peu habiles et qu'elle était un peu brute, mais j'étais, quelque part au fond de moi, un peu masochiste sur les bords et cela me plaisait.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 12:41
Elle m’avait répondu que sa dextérité était dû aux maintes rencontres faites au détour de ses voyages. Je souris doucement lorsqu’elle répondit à ma seconde question. Elle m’avoua apprécier ma compagnie ce qui m’enchanta. Pendant que je la massais, elle me guidait. Au bout d’un moment, je fus lassée de la masser et retournais dans mon bain. Il était tiède… On frappa alors à la porte et une voix féminine nous informa que nous devions quitter la pièce afin de laisser la place à d’autres.

Très bien, nous allons sortir.

Je serais bien resté dix minutes de plus mais il fallait y aller. Je sortie de l’eau, attrapais un drap afin de me sécher et, une fois bien sèche, j’enfilais ma robe. J’attendis que Tahiri ait fini de se vêtir. Une fois fait, j’ouvris la porte et la passais, l’elfe sur mes talons. Deux arcaëlliennes attendaient derrière la porte. Des servantes au joli sourire.

Nous avons fini. Merci pour ce moment de détente. La pièce est à vous.

Elles entrèrent et je les entendis vider nos baignoires. J’entrainais la demi-déesse vers la sortie de la caserne. La nuit commençait à tomber. Mon estomac criait famine. J’obligeais l’elfe à se joindre à moi à l’auberge de l’Enac.

Après un bon dix minutes de marche nous arrivâmes au bâtiment. Nous entrâmes et allâmes nous asseoir près du feu. Un elfin s’approcha de nous et nous demanda ce que nous désirions. Je commandais un pot au feu avec une bouteille d’hydromel. J’attendis que Tahiri commande à son tour.



Niveau 3
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 393

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 3


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Fév - 16:47
Tout s'était terminé un peu trop vite à mon goût. Tant le massage que le bain. Mais il était temps pour nous de quitter la salle d'eau pour laisser d'autres en profiter. Je me séchai prestement et endossai mes habits avant de suivre Lilith hors de la pièce, saluant au passage les domestiques. C'est sitôt sorties de la caserne que la xen m'invita à se joindre à elle pour le dîner, à l'auberge de l'Enac. Je me sentis légèrement obligée de l'accompagner tant elle insistait. Mais pour être toute à fait franche, cela ne me dérangeait nullement, bien au contraire.

Je l'accompagnais donc jusqu'à l'auberge où nous prîmes une table pour deux. Elle commanda un pot-au-feu avec une bouteille d'hydromel, je pris la même chose, peu encline à faire un choix. J'étais vannée et mon corps me faisait douloureusement rappeler le combat qui avait eu lieu. Une fois servies, je m'attaquais lentement à mon assiettée et nous servis à toutes les deux un verre d'hydromel.

- Santé ! Trinquons à notre combat qui a été fort plaisant, et à notre amitié. Ah ah ah !

Notre amitié... J'espérai sincèrement la revoir un jour. Décidément, les Citées Blanches étaient de loin l'endroit où j'avais fait le plus de meilleures rencontres. J'espérai ardemment y retourner après un long séjour à Zaï'Lou, là où se trouvait ma vraie demeure. A vrai dire, même si j'aimais beaucoup Lilith, j'avais très hâte de revoir Vÿ. Nous partagions tant en commun elle et moi... dont un goût fort prononcé pour le sexe et l'alcool. Cela me manquait de ne pas pouvoir me mettre une bonne murge et de profiter de la chaleur de son corps. Il est vrai que je n'étais pas limité à sa seule compagnie, étant toutes les deux amantes sans pacte de fidélité, mais elle était de loin celle qui me plaisait le plus. Elle savait y faire, en plus d'avoir un physique qui ne me laissait pas indifférente loin de là. Il m'arrivait de rêver encore de la douceur de sa poitrine, de son odeur agréable de parfum sophistiqué. Parfum qui devait sûrement coûter une fortune au passage. Mais elle pouvait se le permettre, elle. A côté d'elle, j'étais une pauvresse sans le sous.

Mais pour l'heure, j'étais avec Lilith, et partageais un bon moment avec elle. J'appris à mes dépends, qu'il n'y avait pas que le sexe qui pouvait me contenter dans la vie. La présence de la xen m'était aussi bien agréable sans avoir d'arrière pensée. Nous ne parlions pas énormément, mais rien que d'être l'une face à l'autre, à échanger des banalités et à manger ensemble, cela me satisfaisait. Je lui fis d'ailleurs finalement part de ce sentiment.

- C'est vraiment sympa d'être avec toi. A l'occasion, j'espère repasser ici, aux Citées Blanches. J'te ferais signe si je passe dans le coin.
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1/1 RP
Expérience : 255

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Thâ
Groupes: Vaibïaën
Race: Elfe Demi-Déesse Gar'Haz
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 4


Homme, femme... du moment que ça se baise...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Le monde :: Le Monde d'Arcaëlle [ZONE RP] :: Les Cités Blanches :: Est :: Hytraz (Capitale) :: Port-