L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

Dim 19 Juil - 20:22
carte:
 




Le Nord


Marais Tompa
Ce marais particulier possède une grande variété de plantes médicinales rares. Son sol couvert d’une fine couche d’eau est spongieux. On raconte que Daÿl vient souvent en ce lieu pour guider les soigneurs.

Forêt de l’Axÿ’Han
Forêt en apparence paisible et calme. Quatre clans de lupans vivent en ces lieux, se vouant des combats sans fin. Elle est connue pour ses arbres rares qui ont des propriétés thérapeutiques. Notamment l’écorce de Hyüfen, un arbre aux feuilles rouges sang.

Cescan (Capitale)
Ville luxuriante et pleine de vie, elle est traversée par un fleuve débouchant sur la mer en aval et sur une crique en amont. Il y a de nombreuses écoles et académies ainsi que plusieurs temples où l’on enseigne diverses pratiques religieuses. L’arène de la Capitale sert aussi bien à exécuter les condamnés, qu’à offrir des spectacles. Beaucoup d’auberges et de tavernes vous accueillent. La cité est entourée par un épais mur d’enceinte où l’on trouve cinq entrées gardées nuit et jour par des patrouilles. La caserne militaire compte environ deux-cents soldats. Le Palais de la Principauté se trouve ici.

Vitëy
Cette ville est entourée d’un grand mur de marbre blanc ayant quatre entrées, une tour de guet ainsi qu’une caserne d’environ deux-cents arcaëlliens. Chaque entrée est gardée jour et nuit par des gardes (deux la journée, quatre la nuit). Il y a un marché aux esclaves de petite taille, quelques auberges et tavernes ainsi qu’un grand temple. La spécialité de la ville est une saucisse à base d’herbes et de viande de cheval. On y trouve de nombreux commerces divers et variés.

Julkan
Julkan est une ville qui a été ravagée par un dragon. Anciennement vivante et pleine de couleurs, elle est aujourd’hui noircie par les flammes qui l’ont ravagé. Très peu d’habitants vivent encore dans ces ruines.

Chop‘Han
Petite ville en pleine terre vivant de l’agriculture et de la chasse. On y trouve de nombreux autels dédiés aux Dieux et surtout à Othab. Le marché principal propose des produits comme des peaux d’animaux, de la viande, des aliments issus de l’agriculture. Il y a également une toute petite caserne d’une cinquantaine de têtes. Elle est entourée d’une barricade de bois assez haute et possède trois entrées non gardées la journée. La nuit, deux soldats montent la garde. Il y a une auberge (‘’Le Loup Blanc’’) servant aussi de taverne.

Ñyken
Ville portuaire de taille moyenne, elle accueille toute l’année de nombreux voyageurs. Elle possède un bon nombre d’auberges et de tavernes ainsi qu’un temple de taille imposante surplombant la ville. Le marché comporte une partie où l’on vend des esclaves. La caserne accueille trois-cents têtes environ. La ville est entourée par un mur d’enceinte assez épais et possédant six entrées gardées jour et nuit par des soldats. Quatre en journée et six la nuit.

Balar‘Han
Petite ville sans histoire n’ayant pas de murs protecteurs. La caserne est composée d’une soixantaine de soldats. Il y a des autels de prière à chaque coin de rue. C’est une ville très croyante. Elle possède une auberge (‘’Au souffle de Thaä’’) et une taverne (‘’A la santé d’Arh’Ly’’). Il y a quelques commerces et un marché où l’on trouve principalement de la nourriture.

Han‘Yuber
Ville imposante, elle offre aux habitants de nombreux établissements d’apprentissage dont une académie militaire et une école de soins. Un mur épais entoure la ville et il y a huit entrées toutes gardées nuit et jours ; la journée par deux gardes, la nuit par une patrouille. De chaque côté des entrées il y a des tours de guet. L’arène de la ville est très réputée pour ses combattants hors pair. Il y a un large choix d’esclaves sur le marché. Un temple à l’entrée Sud-Est accueille les croyants. De nombreuses auberges et tavernes accueillent les voyageurs et les résidents.

Villages
Les villages sont protégés par une trentaine de soldats. Il n’y a pas de palissade en bois qui les entoure. Généralement il y a une taverne faisant office d’auberge et quelques commerces. Les villages sont : Calën, Drier, Dãn’Han, Phatan, Wall’Tan, Raz’Bö
© By A-Lice sur Never-Utopia




Le Sud


Forêt de l’Ïkpan
Cette forêt mystérieuse abrite de nombreux clans de lupans dont un dressant les bsurts. Le clan Roaz’Aok (dresseurs de loups) commerce avec les villes avoisinantes. Les autres clans, agressifs et guerriers, attaquent les importuns approchant de leur village. La forêt regorge de plantes diversifiées qui font le bonheur des herboristes et des soigneurs.

Plaine des Caroc’Han
Cette plaine aride est parsemée en quelques endroits de sapins et autres conifères. Quelques dragons vivent en ces lieux mais sont rarement vus.

Inekis‘Han
Cette ville de petite taille offre une grande variété de vêtements et de tissus. Spécialisée dans la couture, elle possède une école apprenant cet art à ceux qui le veulent. Il y a de nombreux autels dans la cité ainsi qu’une caserne d’une vingtaine de têtes. Un large mur la protège des attaques. On y compte trois entrées gardées seulement la nuit par une patrouille. Il y a deux tavernes (‘’L’Aube’’ et ‘’L’Aurore’’) et une auberge (‘’Aux draps tissés’’).

Ärbay
Ville de taille moyenne, elle est spécialisée dans les armes en tout genre. La Principauté se fournit en ce lieu pour équiper son armée. Il y a un temple surplombant la ville et quelques auberges et tavernes. On y trouve un marché aux esclaves bien garni ainsi qu’une petite arène.

Aechol
C’est une ville fantôme ravagée par l’Empire car suspectée de trahison. Il n’y a plus âme qui vive en ce lieu sauf des animaux et des arcaëlliens recherchés.

Ouya
Grande ville du Sud, elle est maritime et il y a de nombreux pêcheurs en ce lieu. On y trouve un temple pour May’Veal et un temple pour les autres Dieux. Il y a de nombreuses auberges et tavernes. La caserne accueille une centaine de soldats. L’arène est imposante et chaque jour on peut assister à un combat. Il y a de nombreux commerçants et un marché où l’on trouve un peu de tout y compris des esclaves. Un mur d’enceinte protège la ville ; il y a sept entrées gardées jour et nuit.

Villages
Les villages sont protégés par une palissade de bois ayant deux entrées non gardées la journée. On y trouve une ou deux auberges faisant office de taverne. Quelques commerces et un marché.
Les villages sont : Rilv, Tieux, Unim, Tsalou, Arca’Han, Tancar’Bil, Siël’Nok, Hyönan’Raok, Lougan, Baïlüan.
© By A-Lice sur Never-Utopia




L'Est


Montagnes de l’Elban’Han
Cette chaîne de montagnes entoure une bonne partie de l’Est. Elle est mystérieuse et dangereuse. Rare sont ceux s’y aventurant.

Forêt de Bay’Han
Elle se nomme aussi la forêt des rêves car elle possède beaucoup de plantes hallucinogènes. Très peu peuplée d’animaux sauvages, les arcaëlliens des environs aiment s’y promener et goûter au plaisir de ses plantes.

Niamed
Ville de taille imposante, elle a un port ainsi que de nombreux temples dont un dédié à May’Veal. La population vit principalement de la pêche et de la chasse. On y trouve une arène, un marché aux esclaves et de nombreux commerces, tavernes et auberges. La caserne militaire compte pas moins de cinq-cents soldats. En l’an 157 un incendie ravagea une partie de la cité. A l’heure actuelle, il y a encore des ruines. La ville est ouverte.

Xueid
Cette ville désertée était autrefois marchande et agricole. Aujourd’hui elle est mise sous quarantaine à cause de la présence d’hytrez.

Setrac
Petite ville, elle possède une auberge (‘’La tête de cerf’’) et une taverne (‘’L’étoile d’or’’) servant la spécialité du coin : des tripes bouillies avec une potée de légumes. C’est une ville vivant de l’agriculture et de l’élevage. On y trouve une école de combat. Elle est entourée d’un mur d’enceinte en pierres noires. Pour entrer dans la ville, il y a six arches gardées jour et nuit par des patrouilles. Il y a un marché où l’on vend essentiellement des produits locaux.

Selèdom
Ville de grande taille, elle possède de nombreuses auberges et tavernes ainsi que des académies et des écoles. On y trouve un temple et des autels pour les Dieux. La caserne abrite une centaine de soldats. L’arène, imposante, offre de nombreux combats et des mises à mort sans jugement. La ville doit son nom à Selèdom Ignatus, un mzékils qui parvint à tuer un dragon seul, selon la légende. De ce fait, on trouve une statue de l’arcaëllien surplombant un dragon.

Villages
Les villages sont entourés d’un mur en pierre assez épais ayant une entrée gardée jour et nuit par deux soldats. On y trouve généralement une auberge et une taverne ainsi que de petits commerces.
Les villages sont : Sesitéb, Setiãf, Soilât, Soulat, Lub‘Han, Chil’Ouk, Tmek, Eaug‘Tan, Oy’Han
© By A-Lice sur Never-Utopia




L'Ouest


Plaine du Beyu’Han
Cette plaine verdoyante et chatoyante est un lieu paisible. Mais attention aux bsurts et autres animaux agressifs.

Forêt des Ronces
Composée à certains endroits de ronces, elle est difficile d’accès. Aucun chemin n’est tracé. On y trouve de nombreux fruits et des plantes exotiques.

Tanak
Petite ville portuaire sans histoire, elle connut la famine lors de temps troublés et perdit la moitié de sa population. De ce fait, elle est peu peuplée. On trouve cependant une auberge (‘’La baleine d’argent’’) et une taverne (‘’Le Pêcheur’’) en assez bon état ainsi que quelques commerces et un marché. Il y a peu de soldats dans cette ville.

Guz’Han
Une légende raconte que Gar’Haz ressuscita une fillette de cette ville afin d’en faire sa première prêtresse. De ce fait, un temple dédié à ce Dieu surplombe la ville et un second temple dédié à Jurk, son épouse, est accolé à celui de la Divinité des Enfers. Le troisième temple, petit, est dédié aux autres Dieux. On raconte que la longévité est plus grande dans cette ville pour ceux y ayant vu le jour. Ville assez grande, elle possède plusieurs auberges et tavernes ainsi qu’une caserne d’environ quatre-cents soldats. Il y a une arène où se déroule du théâtre mais aussi des combats sanglants. Un marché aux esclaves a vu le jour en l’an 210.

Villages
Les villages sont assez nombreux en cette contrée. Ils sont entourés d’un mur d’enceinte en pierres avec trois entrées gardées la nuit par une patrouille et la journée par deux soldats. On y trouve une auberge ou deux ainsi qu’une taverne assez animée.
Les villages sont : Rivi‘Ol, Chunan, Erf‘Anh, Arfytou, Val‘Han, Vaël’Nok, Han’Chet, Nikbeñ, Ñerxe, Jurk’Hüilan, Kalïrban, Ñuvenö.
© By A-Lice sur Never-Utopia
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 714

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Les parchemins incontournables :: Les pages du Monde :: Cartographie-