L'Aube des Mondes
Bonne visite dans notre univers.

Mar 24 Nov - 20:59


Fiche de Préféfini



Informations
☩ Prénom ~ Onyxia
☩ Nom ~ de l'Éclipse
☩ Surnom ~ Onyx
☩ Âge ~ 22 ans
☩ Sexe ~ Féminin
☩ Groupe ~ Neutre - Rastgar

☩ Métier ~ Divers, mais normalement, Garde du Corps pour les caravanes de marchands et Guide en terres sauvages.
☩ Race ~ Virenpienne
☩ Arme(s) ~ Épée, Arc.

LIBRE



Caractère
Onyxia a été abandonnée rapidement. Oh, certes, elle vivait avec les siens. Mais ce n'est pas parce qu'on vit avec quelqu'un que la dite personne fait attention à vous. C'est exactement ce qui arriva. La mère, le père et les six frères et soeurs d'Onyxia adoptèrent à son égard une politique d'ignorance. Ils faisaient tout bonnement comme si elle n'existait pas. Malgré tout, Onyxia ne développa pas de séquelle notable de cette absence d'affection. Elle se concentra sur sa survie. Rapidement, dans son enfance, elle dû apprendre à s'endurcir et à ne pas se laisser gagner par des sentiments tels que la pitié, l'amour ou encore l'amitié. Peu à peu, cette tendance se développera en une peur de l'intimité et une tendance à voir toutes ses relations comme des relations professionnelles.

En dehors de sa tendance à ne pas avoir d'amis proches, Onyxia reste une bonne vivante. Elle sortira volontiers prendre une bière dans une taverne avec ses collègues. Elle sera également très protectrice envers ceux qu'elle juge utile, qu'ils soient collègues ou clients. Elle prend son travail très, très au sérieux et, surtout, pour elle, parole donnée ne peut être reprise. Donc, si elle vous donne sa parole de vous mener sain et sauf quelque part, elle fera tout son possible pour que cela arrive, même si cela comporte le fait de se mettre entre une flèche et vous. Seule chose qu'elle ne fera jamais pour quelqu'un d'autre : donner sa vie. Sa survie est plus importante que la vôtre, souvenez-vous en toujours.

En résumé, malgré son apparente froideur ou manque de sentiments, elle cache en réalité un coeur qui ne demande qu'à faire confiance et à passer à autre chose. Malheureusement, ce processus long et délicat est un processus freiné par le cerveau de la jeune virenpienne qui, elle, aime bien n'avoir aucune attache en dehors de la parole qu'elle donne.

Histoire
L'on pourrait croire que les membres d'un même clan seraient très unis les uns aux autres. Dans le cas présent, ceci ne s'applique pas. Ou plutôt, oui et non. Les membres du clan de l'Éclipse ne se voient pas comme étant une famille. Les jeunes doivent s'endurcir rapidement et dès leur plus jeune âge. Par contre, laisser l'un d'entre eux derrière ou laisser l'un d'entre eux mourir serait mal vu voir punissable de châtiments étranges. C'est probablement ce qui sauva Onyxia de la mort dans ses jeunes années : pas question pour ses parents d'encourir la colère des anciens de leur clan. Ils lui donnèrent donc à manger, leurs restes. Ils lui apprirent à manier les armes, avec celles qui étaient bonnes à jeter. Ils lui apprirent à manier le fluide, avec le pire manieur du clan. Cela continua pendant toute l'enfance d'Onyxia. Qui plus est, les membres de sa famille immédiate, soit sa mère, son père et ses frères et soeurs, avaient décidé que dès qu'elle serait en âge de chasser seule, ils l'ignoreraient de leur mieux. Elle était une paria.

Heureusement, comme partout, il n'y a pas qu'une seule paria. Onyxia ne se retrouva donc pas seule à suivre le clan derrière. Rapidement, un couple de virenpien ne pouvant se reproduire la prirent sous son aile. Évidemment, un couple ne pouvant pas produire d'enfants ne pouvait être considéré comme important dans la hiérarchie de leur clan. Hors donc, prendre une petite abandonnée avec eux ne changerait rien à leur cas. Le père, un soldat expérimenté, lui appris ce que son père ne lui avait jamais appris : tenir son épée, la manier correctement, comment manier la hache et aussi, même s'il aimait moins cette arme, comment utiliser un arc. La mère, une mage, étonnant pour une virenpienne, tenta de lui apprendre à manier le fluide. Étonnement, la jeune femme montra un talent certain, quoi que non exceptionnel, pour le maniement des fluides.

Ainsi passèrent donc les années d'enfance de la jeune femme. Elle eue droit, comme tous les autres membres du clan, d'apprendre à chasser et à monter les bsurts. Puisque son clan était un clan Rastgar, leurs montures de prédilections étaient ces loups géants, prédateurs et montures. Lors de l'adolescence, chaque jeune devait trouver, dresser et apprivoiser son propre bsurt. Ceux qui ne réussissaient pas devenaient, comme elle, des parias. Contrairement à une de ses soeurs, elle réussit elle-même à monter son bsurt. L'autre jeune fille, qui voulait bien faire, ne réussit qu'à faire fuir son jeune loup. Malgré leur lien de sang, Onyxia regarda passer sa soeur sans faire preuve d'aucune empathie. Ainsi donc se termina l'enfance de la virenpienne.

Malgré que la majorité officielle des Virenpiens soit à leurs 22 ans, dans le clan de l'Éclipse, les choses se passent autrement. Dès leurs 21 ans, on demande aux jeunes de choisir entre le clan et le reste du monde. Pour les jeunes qui restent, une fête est donnée. Ceux qui quittent, eux, reçoivent deux armes de leur choix et doivent quitter le clan dans la journée. Ils peuvent y revenir pour affaires, mais ne pourront jamais revenir y vivre. Onyxia décida de quitter le clan. Après tout, en 21 ans, elle avait appris le maniement des armes et de bonne bases au fluide. Alors, pourquoi ne pas partir voir le monde de ses propres yeux? Elle réclama comme armes une épée et un arc. L'un pour se défendre, l'autre pour chasser. Montant sur son bsurt, elle attendit que les autres fassent leur choix afin de voir si certains la suivraient dans l'aventure qu'était l'exploration du monde. À sa grande surprise, sa soeur, la paria, celle qui n'avait pu dresser son bsurt elle-même, la rejoignit. Ainsi furent-elles donc deux à quitter le clan parmi tous les enfants de cette année-là.

Partir avec une inconnue, bien que l'on soit lié par le sang, est intimidant. Ainsi donc, Onyxia appris à connaître Obsidienne. Sa soeur, bien qu'ayant toutes les caractéristiques d'une bonne femelle, avait choisi de quitter le clan. Lorsqu'elle avait échoué son épreuve, tous ses prétendants s'étaient détournés d'elle et elle préférait donc accompagner sa soeur dans son exil. Malheureusement, elle ne s'attendait pas à ce qu'Onyxia soit aussi froide avec elle. C'est pourtant ce qui se produisit. Et Onyxia ne ressentit aucun regret à agir ainsi, puisqu'elle avait été, dans ses très jeunes années, éduquée ainsi.

Après un an sur la route, Onyxia est maintenant majeure. Certes, elle a déjà vécu quelques aventures et a commencé à faire connaître son nom dans le domaine de guide en terres sauvages, mais il lui reste encore beaucoup à apprendre. Récemment, sa soeur, Obsidienne, est partie seule de son côté avec une caravane comme garde du corps. Malgré la froideur dont Onyxia a pu faire preuve avec elle, secrètement, elle ressent maintenant un grand vide. Venant de terminer son dernier contrat, la femme virenpienne prend une pause, assise à côté de son feu de camp, son bsurt couché quelques mètres plus loin. Stationnant ainsi près des portes de la ville de Jurÿ'Ley, elle espère rencontrer quelqu'un ayant besoin de ses services pour se rendre vers une autre ville. Quoi que, la belle commence à penser que Mar'Baal a peut-être fait son temps. En un an, on fait facilement, ou du moins le pense-t-on, le tour d'une si petite île... Le temps était peut-être venu de prendre un bateau et d'explorer un monde plus vaste, de se lancer dans une plus grande aventure encore.


~Quelques conseils~


  • Vous pouvez modifier l'histoire et le caractère, c'est même très fortement conseillé si vous voulez avoir des xp pour la qualité de votre présentation Wink
  • Les grandes lignes sont à conserver (relations familiales et cheminement personnel).





© By A-Lice sur Never-Utopia
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Les parchemins calcinés :: La tombe des anciens :: Vieux parchemins jaunis-