Dim 22 Nov - 19:40


Fiche de Présentation



Informations
☩ Sharelle
☩ Helldane
☩ 25 ans
☩ Féminin
☩ Neutre
☩ Bisexuelle
☩ Esclave
☩Humaine
☩ Arme(s) : deux dagues



Caractère

Sharelle a changé avec le temps. Autrefois naïve et insouciante, elle a rapidement pris conscience que le monde est brutal et qu’il est nécessaire de savoir y faire face pour survivre. Elle est devenue débrouillarde, refusant que les autres lui viennent en aide. Pour une jeune femme, elle juge important d’être indépendante et de savoir se servir de ses dix doigts. Sharelle a vu beaucoup de jeunes filles se soumettre, acceptant sans rechigner le sort que leur réservait la vie, car trop dépendantes de la famille, du mari. Ce sort, Sharelle l’a toujours rejeté, quitte à s’attirer les foudres de son paternel. Au bout du compte, ces défauts du passé cela lui servent fort bien aujourd’hui.
Téméraire, elle n’abandonne jamais. Loyale, elle n’oublie jamais ceux qui lui sont venus en aide, qu’ils méritent la générosité ou non, ainsi que ceux qui l’ont trahi.
De son point de vu, le bien et le mal n’existent pas. Il ne s’agit que d’opinions différentes pour chaque individu. De ce fait, elle ne s’intéresse guère à la politique, préférant se soucier de sa vie plutôt que de la société en générale. Ce n’est pas son rôle.
Elle détient en elle une certaine colère, bien qu’elle ne montre rien. Elle refuse de parler de son passé, de qui elle a été autrefois. Cela la rend violente, elle paraît moins faible que d’avoir un air malheureux. De cette faiblesse, elle en fait une force. Sharelle est une jeune femme refusant la vulnérabilité, et ne se montra jamais soumise.

Physique

Comment décrire Sharelle ? La jeune femme est rousse, aux yeux ambre. Son physique n’a rien d’extraordinaire, bien qu’il ait attiré beaucoup de prétendants à l’époque où sa famille était encore riche et réputée. Elle a dû laisser tomber les belles tenues pour des vêtements plus confortables, et moins onéreux. Quittant ses terres pour une autre vie, Sharelle a tout laissé derrière elle.
Aujourd’hui, elle porte des bottes, une robe de voyage couleur acajou, ainsi qu’une cape assortit. Cependant, elle demeure fière, droite face aux regards d’autrui malgré sa chevelure souvent emmêlées. La jeune femme tente, du mieux qu’elle peut, de garder une fière allure. Mais récemment, elle est devenue l’objet d’un marchand d’esclave…elle a une fière allure désormais ; sale et puante.



Histoire


Comment tomber aussi bas ? Telle était la question que Sharelle ne se posait plus depuis longtemps. Elle avait appris à vivre sans se retourner, en voyageant à travers les terres d’Yban, ses terres qui l’avaient vu naître et grandir. La jeune femme était née ici, issue d’une famille bourgeoise et réputée dans les alentours. Son grand-père avait fait fortune grâce à son élevage familial, un élevage de chevaux, de belles bêtes pour ceux s’y connaissant. Puis, son fils unique avait pris le relais le moment venu. Sharelle avait vécu loin du besoin, maîtresse des lieux et fière de sa position. Choyée, elle levait à peine le petit doigt, se contentant d’observer, d’obéir, de rire et de profiter avant que la vie ne décidât qu’il fût temps pour elle de pénétrer dans le monde des adultes.

Au fur et à mesure, elle vit ses amies s’éloigner, devenant épouses puis mères. Sharelle avait à peine quinze ans lorsque son comportement changea. Son cocon familial l’avait aveuglé. Ouvrant enfin les yeux sur la réalité du monde, elle s’affirma et s’opposa à son père. Depuis toujours, elle avait su ce qu’elle désirait de sa vie ; la liberté, l’indépendance, mais conscience de son devoir au vu de son rang. Pouvait-elle aisément se sacrifier pour l’honneur de sa famille qui lui imposait ses choix ? Sharelle s’était retrouvée face à un dilemme, refusant le chemin si commun des jeunes filles de bonne famille sans pour autant amener le déshonneur. Aimant ses parents, elle avait tenté un effort, acceptant de recevoir des prétendants, mais, en échange, elle demanda à son père de l’indulgence et de la patience.

Durant plusieurs années, elle dut faire face aux mauvais côtés de sa condition. Lentement, elle s’éloigna de sa famille, bloquant le dialogue. La tension était palpable dès qu’elle se retrouvait en sa présence. Au bout du compte, son père exigea le mariage avec l’homme qu’il avait choisi, un noble d’une trentaine d’années. Du haut de ses vingt ans, elle comprit ce que sa vie serait à l’avenir. Sharelle accepta en posant des conditions à son futur époux. Ce dernier ne semblait guère surpris par sa demande, la connaissant de réputation, il savait à quoi s’attendre et c’était son tempérament qui l’avait attiré. Beau parleur, séduisant, il prouva qu’il ressentait la détresse et le besoin de liberté de la jeune femme, avouant qu’il avait eu une sœur du même gabarit. Dans les semaines précédant le mariage, ils apprirent à se connaitre et ils se dévoilèrent à l’autre.

Ce fut rassurée que Sharelle se présenta à l’autel. Pourtant, par la suite, rien ne se passa comme prévu. Son père décéda, une mort bien étrange s’était emparée de lui. Dès lors, son mari s’appropria les terres de la famille Helldane. Ne pouvant rien prouver, la jeune femme se retrouva seule face à lui. Lutter maintenant était suicidaire. Elle fut contrainte de fuir afin d’échapper à son emprise, mais se promit de revenir le moment venu. Elle refusait de le laisser ainsi vaincre.

Sharelle disparut, reprit son nom de jeune fille et voyagea à travers l’Yban. Elle accepta n’importe quel travail dans le but de se loger et de se nourrir. Il était inconcevable pour elle de mendier et de voler. Sachant ce qu’il en coûtait, elle préférait rester dans la loi. Cette nouvelle vie ne fut pas facile. Tout laisser derrière elle était une souffrance, mais elle acceptait cette épreuve dans la solitude. Aucune connaissance, aucune amitié ne vint soulager son errance. C’était mieux ainsi de son point de vue. Pourtant, elle ne cachait pas qu’une main tendue aurait été agréable dans ses moments de doutes et de tristesse.

Puis, un beau jour, elle fut accusée à tort de vol lors d’un marché. Pour une simple pomme qu’elle n’avait jamais touchée, elle se retrouva emprisonnée. Elle clama son innocence, en vain. Vendue à un marchand d’esclaves, elle attendait plus une occasion de s’enfuir qu’un futur propriétaire.

© By A-Lice sur Never-Utopia
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Nov - 20:30
Bonjour et (encore) bienvenue ^^

Up ta fiche quand elle sera finie =)
Niveau 4
avatar
Je suis dispo pour : 1 rp / 2
Expérience : 208

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Mez, Ka, Thâ
Groupes: Royaume
Race: Xen
Voir le profil de l'utilisateur https://arcalleblog.wordpress.com/
Niveau 4


Épaulette du lion:
 




J'écris en #40A497
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Nov - 19:21
Coucou Smile

Fiche terminée, je pense ^^. J'espère ne rien avoir oublier.

Bisous Smile
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Nov - 19:31
Bonjour et bienvenue,

Une fiche bien construite où tout se tient. Je n'ai pas vu de fautes aveuglantes. Le caractère et le physique sont amplement détaillé et l'histoire, bien que courte (on aimerait en savoir plus), est intéressante.

Tu obtiens 30 XP pour ta prestation. Tu peux aller ouvrir ton journal et commencer ton grimoire magique si tu utilise le fluide. Ces deux post te donneront chacun 5 XP en plus.

Penses à remplir ton carnet de bord dans ton profil.

Encore bienvenue et bon rp avec nous.
Niveau 10
avatar
Je suis dispo pour : Demandez, je vous servirais
Identité : Je peux être n'importe qui !
Expérience : 775

Carnet de bord
Fluide(s)/Compétence(s): Je peux tout maîtriser
Groupes:
Race: Toutes
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 10


Je suis le Maître !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Mondes :: Registres :: Citoyens du Monde :: Morts au combat-